ADN Baroque2 Klarthe

Les moines de l’Abbaye de Ligugé

Festivals, La Scène

Crédit photographique : photo © DR

Chant grégorien et Musique sacrée
à partir d’un entretien avec Dom Jean-Pierre Longeat, chef de chœur.

Les amateurs du genre savent bien que le Chant Grégorien recèle un fort intérêt esthétique au-delà de son usage rituel pour Noël, Pâques et la Pentecôte ! Le Chant Grégorien avec sa force d’évocation, mais aussi avec la ferveur propre au chant, avec la voix comme instrument parfait et la parole chantée comme communion, ne transmet-il pas le sens fort du langage musical : partager des émotions ?

Ceci étant, il demeure ce chant monodique qui met en valeur les textes bibliques en s’appuyant sur le rythme des mots et de la syntaxe. Psalmodies, hymnes, répons, donc comme autant d’expressions du « génie du latin » souligne Dom Longeat. A ce titre, il peut être dit que le répertoire du Chant Grégorien est clos, mais toutefois vivant, car il y a toujours des évolutions dans la restitution et l’interprétation. Musique liturgique certes, mais aussi appréciée comme genre musical qui invite au calme, au recueillement, à la contemplation. Ce genre ne fut-il pas parfois désigné comme « le Yoga musical de l’Occident » !

Pourquoi l’existence d’une Schola à Ligugé ? En fait la réponse est assez évidente. Le croisement musique/spiritualité est riche de partage et de construction des consciences et de la vie sociale et, en réalité, il est tout à fait courant, en tant qu’abbaye bénédictine, qu’on s’intéresse à la musique. Plus exactement même, elle rythme la vie interne du monastère. « Cette musique universelle qui se nourrit des fondamentaux est à entendre, insiste Dom Longeat, comme un bienfait, une invitation au voyage intérieur et relationnel ». Ici c’est une pratique quotidienne, au rythme de trois heures durant les Offices. Tous les moines s’exercent donc à la musique sacrée, que ce soit sous la forme du chant a capella, de l’orgue, du hautbois ou de la flûte. L’Ensemble comporte vingt-huit moines, tandis que la Schola à proprement parler concerne dix moines plus expérimentés.

Pour cette dernière, si le choix du répertoire grégorien semble infini dans la période allant du IVe au XIIIe siècle, le choix artistique s’effectue en lien étroit avec la Maison de disques Studios SM et le label DBA Productions. Spécialiste de polyphonie très ancienne, la Schola de Ligugé s’intéresse aussi à un répertoire français avec des collaborations avec des compositeurs actuels tels que Pierre Doury et  ; avec encore des collaborations fructueuses avec des instrumentistes « modernes » comme le tubiste Michel Godard et le jazzman Manolo Gonzalez. Ces collaborations trouvant dans le lieu de l’Abbaye Saint-Martin, un endroit propice au perfectionnement et au travail d’échanges, sous forme de « résidences d’artistes ».

Parce que la musique contribue à établir un échange, Dom Longeat, premier prix de hautbois à l’Ecole Normale Supérieure de Musique Alfred-Cortot de Paris, chef de chœur de la Schola de l’abbaye, a souhaité ouvrir le champ du sens du langage musical et offrir une porte d’entrée vers l’accès à la musique sacrée en créant un festival annuel dont il est aussi le Directeur artistique.

Le Festival « Chemins de musique », continuité depuis 2004 du « Festival de Musique sacrée de Ligugé » (1997-2003), se veut un festival itinérant dans le cadre du département de la Vienne (86) et bien ancré dans le calendrier des rencontres estivales de musique. Chaque programme s’articule selon trois axes de manifestations : concerts, conférences, ateliers musicaux enfin, en direction du public scolaire « particulièrement ouvert à la découverte d’une musique qui pourrait paraître difficile et enthousiasmé par la rencontre avec les artistes », tient à remarquer Dom Longeat.

« Goûter », « sentir » la musique, mais aussi « entendre » la musique, c’est-à-dire valoriser un apprentissage de l’écoute qui reviendra à « comprendre » la musique : recevoir ce qui est mis en présence avec « une oreille intelligente » ; ce dont il serait dommage de se priver. Ne pas se cantonner dans le domaine de la musique sacrée, ni même dans le champ de la culture entendue comme seul divertissement. Associer ces événements avec la mise en valeur d’un lieu patrimonial chaque fois différent, associer le moment de l’écoute avec des temps de réflexions et de partages. Tels sont les arguments forts avancés encore par Dom Longeat pour justifier au mieux ce festival, selon les trois axes de la pédagogie, de la recherche et de la production.

En 2007, les « Chemins de musique », festival bien ancré dans la région avec ses dix ans d’existence, se décomposeront en trois temps, février-avril-juillet, dans des cadres patrimoniaux somptueux (à Ligugé, Poitiers et Fontaine-Le-Comte), et autour du thème : Musique et Littérature au tournant du XIXe et du XXe siècle, retenu à l’occasion du centenaire de la mort de Huysmans, personnage foisonnant et qui fut un des célèbres visiteurs-résidents de l’Abbaye Saint-Martin de Ligugé. Sera envisagé, dans cette période romantique qui est déjà si loin de nous quant au statut de l’artiste, comment Huysmans fut confronté aux différents courants littéraires (côté Proust, côté Zola, côté …) ; ainsi que le rapport avec Fauré, , Debussy, Schönberg, et les mélodistes comme . La venue du pianiste et celle du Quatuor Ebène sont également deux événements attendus.

 

Discographie

Pierre Doury, Messes pour les temps liturgiques. Ordinaires de messes en français. Chœur des moines de Ligugé. Orgue, Romain Auguste. Direction, Dom Jean-Pierre Longeat DBA Productions, 2006.

Pierre Doury, ancien directeur du CNR de Saint-Maur-des-Fossés, théoricien de la musique, professeur d’écriture musicale à la Schola Cantorum de Paris, est l’un des compositeurs avec lesquels les Editions Europart-Music de l’Abbaye de Ligugé travaillent depuis longtemps sur la constitution d’un répertoire de qualité pour la liturgie en français. Il a écrit ces ordinaires de messes pour répondre aux besoins des communautés selon les différents temps et circonstances de l’année liturgique. Le style musical est celui de la musique de notre temps, enraciné dans un héritage à la fois grégorien et de musique tonale dont les ressources sont loin d’être épuisées, et qui ne manque pas d’originalité. Grâce à leur écriture très travaillée, ces messes peuvent également être écoutées pour elles-mêmes, indépendamment de leur utilisation liturgique.

Requiem. Requiem (introït) / Kyrie / Requiem aeternam / Absolve / Domine Jesu Christe / Sanctus / Agnus Dei / Lux aeterna / Qui Lazarum / In paradisum / Dominus pascit me / Credo (répons) / Sitivit / Memento / In pace / Libera me / De necessitatibus / Alleluia, In exitu Israel / De profundis / Amen, dico vobis / Ego sum. Chœur des moines de l’Abbaye de Ligugé. Direction, Dom Jean-Pierre Longeat. DBA Productions, 2005

Chefs-d’œuvre Grégoriens. Chœur des moines de Ligugé. Direction, Dom Olivier Bossard. Studio SM, 2005 (coll. « Eternel grégorien »)

Marie au monastère – Magnificat. Chœur des moines de Ligugé. Direction, Dom Jean-Pierre Olivier Bossard. Studio SM, 2005 (coll. « Eternel grégorien »)

Hymnes grégoriennes populaires. Avent et Carême : Messe XVII (Kyrie – Sanctus – Agnus). Immaculée Conception : Ave Maria – Alma Redemptoris Mater. Dimanches ordinaires : Messe Orbis factor (Kyrie – Gloria – Credo III – Sanctus – Agnus). Carême et Passion : Ubi caritas – Ave Regina caelorum. Pâques : Victimae paschali laudes – Regina caeli. Pentecôte : Veni Sancte Spiritus – Veni Creator. Messe des Anges (Kyrie – Gloria – Sanctus – Agnus Dei). Fêtes de la Vierge : Salve Regina – Magnificat. Cantis varii : O salutaris hostia – Adoro te devote – Ave verum – Tantum ergo – Te Deum. Chœur des moines de Ligugé, Timadeuc, Melleray ;  ; Chœur des Pères du Saint-Esprit, Chevilly ; Schola grégorienne de l’Université de Strasbourg ; Ecole Maîtrisienne Régionale des Pays de Loire. Studio SM, 2004 (coll. « Eternel grégorien »)

Rorate caeli. Premier dimanche de l’Avent : Ad te levavi (introït) – Universi qui te exspectant (graduel) – Ostende nobis, Domine (alleluia) – Ad te Domine (offertoire) – Dominus dabit (communion). Deuxième dimanche de l’Avent : Populus Sion (introït) – Ex Sion (graduel) – Laetatus sum (alleluia) – Deus, tu conversus (offertoire) – Jerusalem, surge (communion). Messe XVII : Kyrie – Sanctus – Agnus Dei. Troisième dimanche de l’Avent : Gaudete (introït) – Qui sedes (graduel) – Excita (alleluia) – Benedixisti (offertoire) – Dicite (communion). Quatrième dimanche de l’Avent : Rorate (introït) – Prope est (graduel) – Veni Domine (alleluia) – Ave Maria (offertoire) – Ecce Virgo (communion). Chœur des moines de Ligugé. Direction, Dom Olivier Bossard. Studio SM, 1989-2004 (coll. « Eternel grégorien »)

Christus natus est. Un florilège grégorien pour l’Avent, Noël et l’Epiphanie. Chœur des moines de Ligugé. Studio SM, 1988-2004 (coll. « Eternel grégorien »)

Messes populaires grégoriennes. Ordinaire des messes I (temps pascal), IX (fêtes de la Vierge), XI (dimanches ordinaires), XVI (messes simples féries), XVII (avent et carême), XVIII (messe des morts) ; Credo I et Credo III. Chœur des moines de Ligugé. Direction, Dom Olivier Bossard. Studio SM, 1977-2004 (coll. « Eternel grégorien »)

Hautbois et violoncelle à l’Abbaye de Ligugé. Jean-Baptiste Lœillet de Gand, Sonate en ré mineur op. 1, n° 8. Georg-Friedrich Händel, Sonate en Sol majeur HWV 363b. Carl-Philipp Emanuel Bach, Sonate en sol mineur Wotq 135. , Sonate en Fa majeur op. 2, n° 1. Jean-Sébastien Bach, 3ème suite pour violoncelle seul en Ut majeur BWV 1009. Dom Jean-Pierre Longeat, hautbois. Emmanuelle Verger, violoncelle. DBA Productions, 2003

Semaine Sainte et Pâques. Chant Grégorien. Chœur des moines de Ligugé, Chœur des moines d’En-Calcat. Studio SM, 2 CD, 2002 : Enregistré dans les années 70 – Très beau livre-disque richement illustré, contenant tous les textes chantés, en latin et français.

Un chant d’éternité. Avent : Te Deum – Introït : Ad te levavi – Alma Redemptoris – Ave Maria (Offertoire du 4e dimanche de l’Avent) – Rorate caeli Noël : Début des vêpres de Noël « Hodie Christus apparuit » – Hodie Christus natus est Épiphanie : Procession d’entrée – Introït : Ecce advenit – Alleluia : Justus – Jubilate – Ave ReginaTemps de la Quinquagésime : Exsurge (Introït) Carême : Attende Domine (Introït) Rameaux : Pueri HebraeorumJeudi Saint : Christus factus est – Aimez-vous les uns les autres (Mandatum)Vendredi Saint : Tenebrae factae sunt (Répons) Samedi Saint : O vos omnes (Répons) Veillée pascale : Sicut cervus Pâques : Alleluia et Séquence de Pâques – Hymne : Ad regias Agnis dapes (Dimanche de Quasimodo) – Regina caeli – Jubilate Pentecôte : Spiritus Domini – Alleluia, veni sancte spiritus Fête-Dieu : Christus factus est – O sacrum convivium et MagnificatVierge Marie : Introït : Salve sancta parens – Antienne : Virgo prudentissima – Offertoire : Recordare – Ave Maria Confesseurs : Iste confessor (Hymne des confesseurs)La Dedicace : Terribilis est (Introït)La Toussaint : Placare (Hyme des vêpres)Les Défunts : Invitatoire : Regem cui omnia vivunt & Credo quod redemptor – Absolve Domine – Libera me, Domine – In paradisum Salve de la Trappe (Antienne du 1er mode). Chœur des moines d’Orval (Belgique), Chœur des moines de Ligugé, Institut Saint-Grégoire de Lyon, Chœur des moines de Timadeuc, Chœur des moines de Cîteaux, Chœur de la Basilique de Beaune, dir. Jean-François Samson, Schola Grégorienne de l’Université de Strasbourg, dir. Michel Wackenheim, Chœur des moines et des moniales du Bec-Hellouin, Chœur des moines d’En Calcat, Chœur des moines de Kergonan, Chœur des moines de St-Wandrille, dir. Dom Lucien David, Maîtrise de la cathédrale de Rennes, Chœur de la Communauté de l’Arche, Chœur des moines de Montserrat, Chœur du Scolasticat de Chevilly, direction Lucien Deiss, Chœur de la cathédrale d’Angers, dir. Chanoine Poirier. Studio SM, 2 CD, 2002 (coll. « Eternel grégorien »)

Le livre aux sept sceaux – Chant grégorien à l’Abbaye de Ligugé. Ego sum – Vidi Dominum – Te sanctum Dominum – Dignus es Domine – Ecce vicit leo – O Sapientia – Sub altare Dei – Vidi angelum – Hi qui amicti sunt – Signum magnum – Michael et angeli eius – Dum praeliaretur – Ecce apparebit Dominus – Domum tuam – Salus et gloria – Vidi civitatem – Absterget Deus – Lapides pretiosi – Ego sum. Chœur des moines de Ligugé. DBA Productions, 2001

Ave Maria – Immortel Grégorien. Chœur des moines d’En-Calcat, Chœur des moines de Ligugé, Chœur Monial de Solesmes. Studio SM, 2 CD, 2001

Répons – Chant grégorien et improvisations jazz. Laudate Dominum de caelis – Canite tuba – Qui sedes Domine – Tuba – Conditor alme siderum – Verbum caro factum est – Alleluia Multifarie – Ecce nomen Domini – Kyrie – Miserere – Commovisti – De ore leonis – Vexilla regis prodeunt – Alleluia Confitemini – Serpens – Salve festa dies – Victimae paschali laudes – Sanctus VI. Chœur des moines de Ligugé. Michel Godard, serpent et tuba. Direction, Dom Olivier Bossard. Studio SM, 1995

Hautbois et orgue à l’Abbaye de Ligugé. Jean-Baptiste Lœillet de Gand, Sonate en do mineur. Georg Friedrick Kauffmann, Choral Ach Gott, vom Himmel sieh darein. Joseph Bodin de Boismortier, Sonate en Sol majeur. Wathias Weckmann, Magnificat II. Toni. , Jesu, meine Freude. , Sonate en sol mineur BWV 1020. – Johann-Gottfried Walther, Concerto del Signor Meck. Francesco Maria Veracini, Sonata decimal en ré mineur. Dom Olivier Bossard, Hautbois. Dominique Ferran, Orgue. Studio SM, 1995

Ta lumière, ô Dieu, se lève – Chants en français pour l’année liturgique. Chœur des moines de Ligugé. Ensemble vocal Absalon. Studio SM, 1995

Misericordia Domini – Eternel est son amour. Sanctus II – Evangile de Jésus-Christ selon St Luc – Kyrie VI – Miserere mihi Domine (graduel) – Alleluia, Domine exaudi orationem meam – Miserere mihi Domine (introït) – Gloria VI – Audivit Dominus et misertus est – Agnus III – Miserere mei Domine (antiennes) – Domine ne ira tua arguas me – Alleluia Confitemini Domino – Exortum est in tenebris – Apud Dominum misericordia / De profundis – In caritate perpetua – Iesu, auctor clementiae – In nomine Domini – Collegerunt pontifices – Ecce lignum crucis – Popule meus, quid feci tibi – Crux fidelis – Crucem tuam. Chœur des moines de Ligugé. Direction, Dom Olivier Bossard. Studio SM, 1993

Chant Grégorien – Le Chant du Silence. Maîtrise de la Cathédrale de Dijon, Chœur des moines de Ligugé, Chœur Grégorien de Paris… et al. Sony « Masterworks », 3 CD, années 1990

Noël immortel grégorien. Temps de l’Avent Noël Messe de Minuit Messe du Jour Vêpres du Temps de Noël Complies L’Épiphanie. Chœur des moines de Ligugé, Chœur des moines de Timadeuc, Chœur des moines et des moniales du Bec-Hellouin, Chœur des moines d’En Calcat, Chœur du Scolasticat de Chevilly. Studio SM, 2 CD : Très beau livre-disque, de 44 pages avec photos – Notes et textes chantés, en français.

Aller plus loin :

– Un article spécialisé : Jean-Pierre Longeat, « Le maître de chœur dans le monastère bénédictin » in Etudes grégoriennes, XXV, Abbaye Saint-Pierre de Solesmes, 1997. pp. 117-127.

– Un livre : Dom Jean-Pierre Longeat & Monique Hébrard, Paroles d’un moine en chemin. Paris, Albin Michel, 2005.

André Talbot faisant remarquer : « sa compétence musicale et son fort engagement dans l’association « Chemins de musique » viennent troubler nos schémas trop simplistes. « Lorsque je joue du hautbois, je suis souvent transporté dans un monde où tout semble constamment nouveau : un monde où il est possible de renaître et de communier avec d’autres. Il y a là quelque chose de fabuleux qui me semble assez proche de certains aspects de la vie spirituelle en Christ. » (p. 113-114). On perçoit combien la mystique s’articule avec une expérience humaine particulière, comment la musique permet des rencontres improbables entre des personnes aux croyances contrastées. Le témoignage n’est ni racoleur, ni manipulateur : il passe par la compétence et le compagnonnage ».

– Un film documentaire : Ligugé, une Abbaye d’artistes. Lemoine & Hellot, Lizette & Aubin. La Huit. 1 DVD, Zone 2, 2006, 50 min.

– Et encore : Pedenn Ar Gedour. Ensemble vocal Gedourien.

Les Gedourien sont un groupe de jeunes passionnés de Bretagne et qui, depuis plus de deux ans, chantent leur foi en breton dans de grands lieux spirituels de Bretagne, mais aussi dans les pardons et les chapelles bretonnes. Accompagnement : Bombarde, Gwénolé Bouëssel. Orgue, Jean-Michel Mansano. Hautbois, Dom Jean-Pierre Longeat. Direction, Goulven Airault 1 CD, DBA Productions, 2004

Cantos de la vida — Chansons de l’Espagne médiévale. Ensemble Amadis : Catherine Joussellin, , Francisco Orozsco, Bruno Caillat

DBA Productions, 2004. 1 CD produit avec le soutien de « Chemins de Musique ».

Manolo Gonzalez, Apocalypse 2000. Oratorio jazz pour solistes, chœurs, violes et Big Band. Patricia Ouvrard, Catherine Joussellin, Fabrice Barré, Malcolm Bothwell. Big Band Coincidences. Direction, Manolo Gonzalez. DBA Productions, 2002

Cette œuvre a été créée lors du 4ème « Festival de Musique sacrée de Ligugé », en juillet 2000.

Immortel Grégorien. Chant grégorien par les chœurs de moines de l’abbaye de Kergonan, du Bec-Hellouin, de Cîteaux, d’En-calcat, de Ligugé. 2 CD, Studio SM (épuisé)

 

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.