tous les dossiers(1)

La beauté du post-impressionnisme français

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Marcel Tournier (1879-1951) : Féerie ; Images. Marcel Samuel-Rousseau (1882-1955) : Variations Pastorales sur un Vieux Noël. André Caplet (1878-1925) : Conte Fantastique. Rachel Talitman, harpe ; Benjamin Braude & Irina Sherling, violons ; Samuel Bersegian, alto ; Dieter Schüzhoff, violoncelle. 1 CD Harp & Co CD505004. Enregistré en 1999. Notices bilingues (anglais-français) bonnes. Durée : 48’07’’

 

Surtout ne vous laissez pas agacer et arrêter par les quelques points négatifs de cette production belge Harp & Co : il est de nos jours incompréhensible de sous-exploiter les possibilités du CD en publiant une réalisation qui n’atteint même pas les 50 minutes, surtout au prix fort (il faut dire que cette production de 2005 a été enregistrée en… 1999) ; ensuite il est inadmissible que l’aspect éditorial soit si peu soigné, notamment en attribuant à les dates erronées 1878-1955, tandis que voit sa vie passablement allongée en 1862-1955 (vingt années : il en aurait été heureux !)

Cela dit, ce disque est une splendeur et montre à l’évidence toute la richesse de pensée de musiciens-artisans qui ont œuvré dans l’ombre envahissante et écrasante du génie de Debussy et de Ravel. Car enfin, il n’y a pas que les Danses Sacrée et Profane ou l’Introduction et Allegro, tout chefs-d’œuvre confirmés qu’ils soient, et Marcel Lucien Tournier fut, plus que Debussy et Ravel, un des spécialistes les plus autorisés de la harpe et sa technique : second Grand Prix de Rome avec la cantate La Roussalka (1909), il fut nommé professeur de harpe au Conservatoire en 1912, où la plupart des harpistes contemporains ont bénéficié de son magnifique enseignement. a considérablement élargi les possibilités de l’instrument et simplifié l’écriture des glissandi. Nos interprètes jouent avec un raffinement des plus subtils sa Féerie et trois – seulement, hélas ! – des douze Images pour harpe et quatuor à cordes fusionnant l’impressionnisme français à l’exotisme algérien.

Le nom de remuera certainement l’inconscient de nombre d’apprentis-musiciens qui dans leur enfance ont transpiré sur ses solfèges ! La page qui nous est proposée ici rappellera également celle de  : en effet le Vieux Noël sur lequel sont basées les Variations Pastorales est identique à celui utilisé par le célèbre organiste pour ses propres Variations. Il va de soi que la partition de Samuel-Rousseau est plus intimiste que celle de Dupré ; par ailleurs Marcel Tournier a rendu hommage à Samuel-Rousseau en rédigeant l’accompagnement de quatuor à cordes de la version enregistrée ici.

Enfin, avec , nous nous rapprochons de Debussy dont il fut le plus fidèle et fervent disciple, ce qui n’empêche nullement l’auteur du Miroir de Jésus d’affirmer sa propre personnalité avec le Conte Fantastique (1919), ce chef-d’œuvre à l’atmosphère lourde d’angoisse et d’épouvante, basé sur le conte tragique Le Masque de la Mort Rouge d’Edgar Allan Pœ.

Les interprétations de et du quatuor à cordes qui la soutient sont admirables. Élève de la grande Susanna Mildonian et créatrice de l’Ensemble Harpeggio qui nous a déjà offert un merveilleux disque (Talent DOM291074), perpétue la tradition de la harpe belge initiée par la légendaire Mireille Flour. Si les amateurs de harpe se souviennent très certainement du prestigieux Nicanor Zabaleta, d’ailleurs élève de Tournier, le harpiste basque paraît bien sec, loin de manifester une gamme de nuances caressantes et veloutées associées à une précision cristalline, comparables à celles de qui nous enchante véritablement. Voilà donc une parfaite réussite d’un petit label, à la fois par son programme intelligent et entreprenant, et son interprétation nuancée et sans faille.

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.