Mozart génie inclassable

À emporter, Essais et documents, Livre

W. A. Mozart. Les troubles de l’humeur au XVIIIe siècle. Philippe Huguelet, Nader Perroud. Editions Slatkine, Genève. 178 pages. 25€. ISBN : 978-2-05-1020426. Dépôt légal 11/2007.

 

Editions Slatkine

Il aura fallu toute la science et la grande minutie d’un psychiatre universitaire renommé et de son élève pour en arriver à cette évidence : Mozart n’est pas un « cas psychiatrique », sa personnalité n’a rien de pathologique et ses moments « dépressifs » n’auraient pas pu être mieux soignés de nos jours. Tout au plus des antibiotiques auraient certainement prolongés sa vie et sauvés nombres de ses enfants, comme tous ceux qui vécurent avant la découverte de Fleming en 1941…

La place laissée à la musique dans ce livre est très réduite, beaucoup trop. Il faut attendre la page 145 pour la voir convoquée et cette si longue attente est vite déçue en raison de la maigreur des commentaires.

En revanche, la biographie de est condensée à partir de nombreuses sources toutes détaillées et référencées, mais les plus importantes demeurent la biographie monumentale de Jean et Brigitte Massin ainsi que la correspondance du musicien traduite intégralement en français depuis 1986. Rien de bien nouveau non plus dans le résumé historique de l’évolution de la clinique psychiatrique et des syndromes au cours des siècles. Tout cela est bien écrit, clair et didactique. La démarche médicale des deux psychiatres est honnête et patiente, mais elle devient vite ennuyeuse car l’utilisation de ces données fort lointaines, fragmentaires ou floues ne permet pas de véritables prises de position, d’hypothèses ou d’analyses originales.

In fine, même les classifications « modernes » ne permettent pas de contraindre le génie mozartien. De plus la proposition des auteurs de créer un nouveau critère diagnostique n’est pas très engageante et peu plausible. Mozart est un homme du XVIIIe siècle aux capacités intellectuelles et humaines hors du commun qui a, somme toute, fort bien géré sa vie de musicien libre. Son génie est inclassable et ses riches émotions sont présentes sublimées dans son œuvre entière pour notre plus grand plaisir. Rien de pathologique à se mettre sous la dent….

Un livre qui aura probablement du mal à trouver son public, en tout cas le mélomane restera sur sa faim et retournera vers ses classiques.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.