tous les dossiers(1)

La métamorphose de l’instrument du Roi

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Dario Castello (1590-1630) : Sonata III « Sonata concertante in stil moderno » Libro I ; Sonata XII « Sonata concertante in stil moderno » Libro II. Arcangelo Corelli (1653-1713) : Sonata op. 3 n°8 ; Sonata op. 3 n°9. Jean-Marie Leclair (1697-1764) : Sonates op. 3 n°5 et n°6. Marin Marais (1656-1728) : Sonnerie de Sainte Geneviève du Mont. Biaggio Marini (1594-1663) : Sonata Sopra La Monica. Giovanni Battista Vitali (1632-1692) : Ciaccona op. 7 n°3. Antonio Vivaldi (1678-1741) : Sonata « Folia » op. 1 n°12. Gérard Poulet, violon ; Olivia et Vivien Steindler, violon ; Isabelle Dumont, viole de gambe et violone ; Stefano Intrieri, clavecin. 1 CD Saphir productions Saphir LVC 1084. Code-Barre : 3 760028 690849. Enregistré les 1, 2 et 3 octobre 2007 au Temple du Bon Secours (Paris). Notice bilingue ( français et anglais). Durée : 70’09’’

 

Longtemps considéré comme l’enfant bâtard de la viole, le violino semblait né sous de malheureux auspices. Destiné à animer les fêtes de village, à la fois témoin et complice des excès de toutes sortes, il n’avait pas sa place hors de cet univers profane et vulgaire. Mais sa sonorité profonde, laissant deviner un fort potentiel émotionnel et technique ont très vite interpellé les compositeurs. Tels des anges se penchant sur son berceau, chacun d’eux va révéler un ou plusieurs aspects de l’identité du violon baroque. C’est cet anoblissement mérité qui va permettre au violon de devenir le Roi de l’orchestre que l’on connaît. Le programme choisi dans cet «Odyssée Baroque» nous transporte au cœur de ce grand cérémonial.

La fête s’ouvre par une Sonate en trio, et c’est qui apporte au jeu du violon la légèreté et la fraîcheur, tout en sublimant l’espièglerie et l’esprit facétieux du petit protégé. La beauté des ornements est sublimée par l’expressivité du jeu des interprètes, jeu à la fois brillant et naturel. Les deux sonates présentent une structure particulière, les mouvements de danse se dissolvant en passage libres, de type cadentiel. Le violon peut alors révéler son tempérament enjoué et songeur. Les transitions entre les passages sont effectuées par l’ensemble dans un souffle magique, à la manière d’une feuille soulevée par le vent.

A la fête s’associe le mystère et révèle toute la profondeur émotionnelle de cet instrument, offrant des couleurs sonores magnifiques par le choix d’un langage musical plus dépouillé. Puis Biaggio Marini, dans la sonate La Monica, exploite ses possibilités techniques, sa virtuosité, en lui offrant une musique toute en reliefs, aux articulations et dynamiques nerveuses et contrastées. Quant à , il révolutionne, par sa capacité créatrice, la virtuosité du violon en développant des variations autour d’une danse ibérique : dans un tourbillon de notes, le génie insuffle au violon une autre énergie qui fait de lui le maître des instruments.

En plus des violonistes composteurs italiens, il faut également noter l’apport des compositeurs français. et donnent au violon la maturité de son jeu par l’écriture des sonates à la structure et aux articulations affirmées. Ils élèvent même le violon au rang d’imitateur de la nature : par le jeu des trilles et appogiatures, le violon devient tour à tour insecte, carillon, ou bruissements du vent.

Toutes ses facettes d’un même diamant brillent avec éclat grâce à l’énergie et à l’homogénéité énergique de l’ensemble. Le violon a décidemment tous les dons, mais par ce programme, les violonistes interprètes de cet «Odyssée baroque» lui ont offert le don suprême : celui de l’élégance d’une virtuosité brillante délivrée avec aisance et légèreté.

Les interprètes rendent tous un brillant hommage au violon, tout particulièrement avec sa sonorité si subtile et sa musicalité si raffinée, comme en témoigne un récent album Janáček chez le même label.

tous les dossiers(1)

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.