Tout savoir sur Dominique Bagouet

À emporter, Danse , DVD

. Chorégraphies : Dominique Bagouet. Auteurs du livre : Anne Abeille, Christine Rodès. Réalisateurs vidéos : Charles Picq, Ibério Cruz, Franck Lacroix. Coffret La Maison d’à côté contenant un livre de 132 pages et deux DVD. Disque 1 : Œuvres. Disque 2 : Archives. Code barre : 9 782930 384344.

 

La Maison d’à côté

Disparu prématurément en 1992, le chorégraphe laisse une œuvre exigeante et étendue, qui a posé dès son décès la question de la mémoire et de la transmission. Ce coffret de deux DVD et un livre permet de revoir pour la première fois trois œuvres majeures des années 80.

Les anciens danseurs et collaborateurs de Dominique Bagouet, réunis dans les Carnets Bagouet, ont patiemment collecté les archives de la compagnie, mais aussi l’ensemble des captations vidéos et des traces filmées qui permettent aujourd’hui de mieux comprendre l’ampleur de l’héritage de ce chorégraphe français. Avec l’aide d’Anne Abeille et de Christine Rodès, ils en livrent aujourd’hui quelques éléments précieux.

Un premier DVD propose la captation de trois œuvres majeures des années 80 : « F. et Stein », un duo de Dominique Bagouet avec le guitariste Sven Lava, « Le Saut de l’Ange », créé au Festival Montpellier Danse avec la complicité du plasticien Christian Boltansky et enfin « Meublé sommairement », d’après un ouvrage d’Emmanuel Bove. Ces trois films sont signés Charles Picq, réalisateur lyonnais qui a filmé la totalité des pièces de la compagnie Bagouet à partir de 1983. Non remasterisé, « F. et Stein » souffre d’une piètre qualité d’image. Filmé en plein air, « Le Saut de l’Ange » est sous-éclairé, comme le voulait le concept de la pièce. « Meublé sommairement », également filmé lors de sa création, bénéficie néanmoins d’un meilleur niveau technique. Malgré ces inconvénients, l’émotion de revoir ces pièces importantes dans lesquelles dansait parfois Dominique Bagouet lui-même, est intacte.

Le second DVD présente des archives filmées un peu disparates, jouant le rôle de bonus au premier DVD. Des images de répétition du « Crawl de Lucien », parfois muettes. Une interview filmée et une émission spéciale de France 3 Midi-Pyrénées sur Dominique Bagouet au moment de la création du « Saut de l’Ange » à Montpellier. Et enfin un documentaire réalisé par l’Association française d’action artistique lors d’un stage donné à des danseurs roumains. A travers ces précieux documents, qui prouvent à quel point l’image filmée ne s’intéressait pas suffisamment à la danse à la fin des années 80, se dessine le portrait d’un artiste exigeant, précis, épris de son art et faisant une totale confiance à ses interprètes.

Le livre qui accompagne ses deux DVD regroupe des textes de fond signés Christine Rodès, ainsi que des entretiens ou des écrits sur les œuvres. Il fait office de livret, mais ne juge pas utile de faire figurer les fiches techniques des œuvres présentées dans le DVD ou des documents vidéos proposés en bonus. C’est dommage ! D’autres éléments plus pratiques, comme une chronologie des œuvres, leur distribution originale, l’état actuel du répertoire de Dominique Bagouet dans les compagnies chorégraphiques auraient été utiles pour faire de ce coffret un véritable outil de référence.

Imprimer
Mots-clefs de cet article

Les commentaires sont fermés.

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.