Imagier de la musique… bien vu !

À emporter, CD, ResBambini

Mon imagier des berceuses. Texte : Judith Birnbaum. Illustrations : Anouk Ricard. Compositions et arrangements : Coralie Fayolle. Narratrice : non précisé. Sandrine Brochain, clarinette ; Patrice Antonangelo, trompette ; Joseph Birnbaum, violon ; Emmanuel Birnbaum, piano et percussions ; Coralie Fayolle, piano. Editions Gallimard Jeunesse Eveil Musical. Album cartonné, 34 pages + 1 CD. ISBN : 978-2-07-063711-9. Parution : mai 2011.

 

Signe des temps, la couverture de l’imagier de la musique indique fièrement sur un macaron en forme de disque : « avec de vrais instruments ». On s’était habitué à vérifier que nos tablettes de chocolats contenaient bien du beurre de cacao, on sait que demain il nous faudra regarder que notre rosé servi bien frais sur une grillade n’est pas qu’un médiocre coupage de rouge et blanc, et maintenant nous voilà prévenus : méfions-nous des disques de musiques pour enfants faits sans instrument de musique.

L’objectif de cet imagier est d’apprendre les rudiments du solfège à nos bambins dont les doigts malhabiles s’exercent encore sur des livres à grosses pages cartonnées. Défilent ainsi les notes, l’intensité, la hauteur, la phrase musicale, le rythme, le mode mineur et le mode majeur etc. Autant de notions a priori assez loin de leurs préoccupations, mais qui sont rendues sinon faciles du moins digestes grâces à des mélodies et une instrumentation bien troussées, et des dessins qui mettent bambins et animaux en situation de chanter, danser, jouer. Un imagier de la musique…  bien vu !

Imprimer

Les commentaires sont fermés.

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.