tous les dossiers(1)

Varsovie, Festival Chopin et l’Europe : Argerich et Herreweghe

Festivals, La Scène, Musique d'ensemble

Varsovie. Philharmonie Nationale. 17-VIII-2011. Juliusz Zarębski (1854-1885) : Quintette pour piano et cordes en sol mineur op. 34. Martha Argerich, piano ; Bartek Niziol, 1er violon ; Agata Szymczewska, 2nd violon ; Lyda Chen, alto ; Alexander Neustroev, violoncelle.
Studio Witold Lutosławski de la Radio Polonaise. 18-VIII-2011. Zygmunt Noskowski (1846-1909) : « La Steppe », poème symphonique op. 66. Orchestre des Champs-Elysées ; Philippe Herreweghe, direction.

Cette année la 7ème édition du festival Chopin et l’Europe porte le sous-titre De Mahler à Liszt et Noskowski, en faisant un lien entre l’héritage chopinien et les compositeurs soit contemporains de Chopin, soit vivants après lui, dont on célèbre l’anniversaire de la naissance (Liszt) ou de la mort (Mahler et Noskowski). Remarquons que pour Noskowski, la commémoration fut retardée du fait que les deux dernières années, le paysage musical en Pologne fut dominé par d’autres anniversaires importants (Bacewicz, Karłowicz et Chopin lui-même) qui ont laissé celui de la mort de Noskowski un peu à l’ombre.

Pendant les trois premiers jours du festival on a pu entendre de grandes interprétations des œuvres de et de . Les deux compositeurs sont nés dans une Pologne alors partagée et inexistante ; tous deux étaient bien connus à leur époque et tous deux sont aujourd’hui injustement oubliés et dignes de recevoir une forte promotion dans le monde.

Zarębski, pianiste éminent et compositeur, fut élève de et c’est à lui qu’il a dédié son Quintette pour piano et cordes en sol mineur op. 34. Sachant que Zarębski mourut de la tuberculose en septembre 1885, juste après avoir accompli l’œuvre, le sort de la partition fut marqué par une disparition totale jusqu’en 1931 et c’est pour cette raison-là que l’œuvre reste toujours inconnue hors de Pologne. Zarębski créa dans sa composition une ambiance particulière d’un drame plein de tension et d’humeurs, rendu encore plus intense par de multiples détours harmoniques, faisant parfois penser même aux harmonies de Debussy, par l’usage du système pentatonique.

joua pour la première fois le Quintette de Zarębski lors du Festival de Lugano 2011 avec le soutien de Dora Schwarzberg, Lucia Hall, Lyda Chen (sa fille) et . À Varsovie, elle était accompagnée par Bartek Niziol, Agata Szymczewska, de nouveau par Lyda Chen et par Alexander Neustroev. Leur interprétation, pleine des nuances de l’agogique et de dynamique, fut une manifestation du génie de Martha et de ses condisciples musiciens, surtout de Bartek Niziol qui est un vrai magicien du violon.

Parmi de nombreuses œuvres issues de la plume de Noskowski, celle qui est la plus souvent jouée en Pologne de nos jours, est un poème symphonique intitulé La Steppe. L’œuvre fut conçue en 1896 en tant qu’une illustration sonore du livre Par le fer et par le feu par un noble polonais Henryk Sienkiewicz, gagnant du Prix Nobel de littérature. Le livre avait un fond patriotique et avait pour but de renforcer l’identité nationale des Polonais dont le pays avait cessé d’exister sur la carte de l’Europe quelques dizaines d’années avant. L’action du livre se passe aux confins de la Pologne (aujourd’hui en Ukraine) et le mot « steppe » y signifie un vaste paysage herbeux.

Le concert du jeudi soir était une création mondiale avec un orchestre jouant sur des instruments historiques.  Le chef d’orchestre compara La Steppe aux Hébrides de Bartholdy. Il ajouta qu’il trouve cette musique vraiment belle et qu’il la jouerait dans l’avenir avec ses différents orchestres. Dans son interprétation, Herreweghe peignit une pittoresque image de la steppe avec délicatesse ; au début nostalgique et puis, dans la culmination – gaie, énergique et vive.

Crédit photographique : Wojciech Grzędziński / NIFC

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.