tous les dossiers(1)

Musiques savantes, porte d’entrée

À emporter, Essais et documents, Livre

Musiques Savantes. De Debussy au mur de Berlin 1882-1962. Guillaume Kosmicki. Le Mot et le Reste. Gémenos. 427 pages. 23 €. N° ISBN : 9782360540556. Dépôt légal : septembre 2012

 

Sous le titre de Musiques savantes, ce livre embrasse un champ de recherche très large qui s’étend de la fin du XIXe siècle jusqu’à la première moitié du XXe siècle. Exactement quatre-vingts ans caractérisés par la diversité musicale et deux événements historiques importants : la mondialisation conséquente à la fin du romantisme à la construction du mur de Berlin.

Raconter en environ quatre cent pages les diversités stylistiques de ces années, encadrer les frontières des nouveaux langages musicaux, différencier les genres musicaux et faire un choix de compositeurs à présenter à travers une ou deux œuvres de référence, n’était a priori pas simple. Malgré tout, le musicologue Guillaume Kosmicki déjà auteur de Musique électroniques, des avant-gardes aux dance floors pour les éditions Le Mot et le Reste, offre une somme, bien entendu, non exhaustive des recherches musicales les plus significatives.

Le livre présente une sélection chronologique des œuvres les plus représentatives des courants musicaux et les plus emblématiques des créations des compositeurs. Le choix étant subjectif, l’auteur précise bien, dans l’introduction à cet ouvrage qu’il convient de prendre ses suggestions pour ce qu’elles sont : une piste qui pousse les amateurs timides à se familiariser avec ce siècle hétérogène, et une porte à franchir pour les plus curieux assoiffés de connaissances. Il faut donc se méfier du titre un peu obscur et vaguement élitisme, car Musiques savantes prend en considération beaucoup de répertoires se démarquant tout simplement des musiques populaires. A côté des Ragtimes de Scott Joplin, on trouve en effet Tosca de Giacomo Puccini, Parade d’Erik Satie, Ecuatorial, Désert et Ionisation d’Edgar Varèse, Ko-ko de Duke Ellington, Round Midnight de Thelonious Monk, Cinq Etudes de bruits de Pierre Schaeffer etc. Une panoplie d’œuvres, de styles et de compositeurs qui ont en commun la recherche sur le timbre. La dernière œuvre présentée War Requiem de Britten, avec son hommage aux victimes du conflit mondial, encadre idéalement une période d’horreur et ouvre sur de nouveaux horizons qui seront présentés, par le même auteur, dans le deuxième volume de Musiques Savantes.

Banniere-clefsResMu728-90

Lire aussi :

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.