tous les dossiers(1)

Trois chorégraphies historiques en noir et blanc

À emporter, Danse , DVD, DVD Danse

Frédéric Chopin (1810-1842), arrangement Roy Douglas ; Les Sylphides. Guy Sheppard, décorateur ; Mikhail Fokine, chorégraphe. Avec : Nadia Nerina (Mazurka & Pas de deux) ; Philipp Chatfield (Mazurka & Pas de deux) ; Rowena Jackson (Valse) ; Julia Farron (Prélude). Philharmonia Orchestr, dir. Robert Irving. Programme BBC Studio, Londres, 6 avril 1956.Léo Delibes (1836-1891) : Coppélia. Margaret Dale, adaptation pour la télévision ; Charles Nuitter & Arthus Saint-Léon, chorégraphes, Guy Sheppard, décors. Avec : Nadia Nerina, Swanilda ; Robert Helpmann, Dr Coppelius ; Donald Britton, Franz. London Symphony Orchestra, dir. John Lanchbery. Programme BBC, 27 octobre 1957.Adolphe Adam (1803-1856) : Giselle (acte II. Pas de deux). Chorégraphie d’après Jean Coralli et Jules Perrot. Avec : Margot Fonteyn, Giselle ; Rudolf Noureev, le duc Albrecht. Pro Arte Orchestra, dir. Marcus Dods. Enregistrement, BBC Studio, Londres, 2 juin 1962.
1 DVD Ica classics. Réf. : ICACD 5058, code barre : 5 060244 550582. Notice trilingue : anglais, français et allemand. Picture format 4 :3, code région O, DVD Format NTSC. Sound Enhanced Mono. Durée : 99’46

 

Bienheureux les esprits vierges en musique et en danse. Ils trouveront au visionnage de ce DVD trois chefs-d’œuvre chorégraphiques parmi les plus célèbres de l’histoire du ballet. Certes, on pourra toujours reprocher à ces spectacles les marques patentes d’un passé révolu et démodé, à savoir une image en noir et blanc, un statisme très marqué de la caméra et une accentuation trop appuyé du jeu des danseurs et de la mise en scène. Oubliés ces défauts dus au temps qui passe et transforme en restes momifiés ce qui jadis constituait la quintessence d’une évidente modernité. Si l’on parvient à dépasser l’atmosphère vieillotte de ces chorégraphies, on pense notamment aux Sylphides dansés sur une chorégraphie datée de Mikhail Fokine et une musique de Chopin arrangée par Roy Douglas, on trouvera un authentique ravissement à suivre l’une des œuvres les plus connues du répertoire, à savoir Coppélia. La mise en scène finement adaptée pour la télévision par Margaret Dale sert l’histoire, le jeu théâtral des danseurs (mimiques incluses) ainsi que les mouvements d’ensemble très vivants et efficaces. La musique de et l’invention chorégraphique de Charles Nuitter et Arthur Saint-Léon se marient heureusement et révèlent les performances du docteur Coppélia incarné par , convaincant, mais également des deux jeunes amoureux, Swanilda (, magnifique danseuse et expressive artiste) et Franz (Donald Britton). Avec l’acte II de Giselle nous découvrons avec intérêt la prestation (un peu rigide) de , alors âgé de 24 ans et de dans ce Pas de deux animé sur la musique d’. Ces trois prestations enregistrées respectivement en 1956, 1957 et 1962, sauvées de l’oubli complet par ce film, nous rappellent opportunément de fort belles pages du monde de la danse.

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.