Décès du chef d’orchestre James DePriest

Le chef d’orchestre afro-américain James DePriest est décédé vendredi 8 février en sa demeure, en Arizona, à l’âge de 76 ans.

Neveu de la contralto Marian Anderson, première cantatrice afro-américaine à s’être produite sur la scène du Met de New York, James DePriest étudie en Pennsylvanie et gagne en 1964 le Concours Mitropoulos de direction d’orchestre. Assistant de à New York et d’Antal Dorati à Washington, il obtient son premier poste de directeur musical avec l’Orchestre symphonique de Québec (1976-1983), puis prend en charge l’Orchestre symphonique de l’Oregon (1980-2003), l’Orchestre symphonique de Malmö (1991-1994), l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo (1994-1998) et le Tokyo Metropolitan Symphony Orchestra (2005-2008).

Il fut aussi un personnage de manga au Japon et l’arrangeur du jingle de l’émission de Bill Cosby The Cosby Show.

Imprimer
Mots-clefs de cet article

Les commentaires sont fermés.

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.