Décès d’Elisabeth Furtwängler

Une page d’Histoire se tourne pour l’Allemagne avec le décès d’Elisabeth Furtwängler, intervenu le 5 mars 2013, veuve de (1886-1954).

Agée de 102 ans, elle avait constamment défendu la mémoire de son mari durant près de 60 ans. Le monde musical s’agitait régulièrement autour de polémiques sur la décision de Wilhelm Furtwängler de rester auprès des musiciens allemands et autrichiens sous le régime nazi, dans le but revendiqué de défendre le répertoire germanique contre les nazis en résistant de l’intérieur.

Son livre de mémoire Pour Wilhelm avait été réédité à l’occasion des cinquante ans de la disparition du chef d’orchestre et compositeur. Cet anniversaire de commémoration avait été assombri par le refus de l’UNESCO d’accueillir un concert intégrant le Te Deum de Furtwängler. Les causes réelles de cette annulation n’ont jamais été éclaircies (lire notre édito « Wilhelm Furtwängler interdit d’UNESCO« ).

Imprimer
Mots-clefs de cet article

Les commentaires sont fermés.

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.