tous les dossiers(1)

Around M(e), Jean-Christophe Maillot et les Ballets de Monte-Carlo, une exposition de photographies

Aller + loin, Danse , Expositions

Principauté de Monaco. Direction des affaires culturelles. Alice Blangero : Around M(e), Jean-Christophe Maillot et les Ballets de Monte-Carlo. 4 quai Antoine Ier, Monaco. Du 12 au 27 juillet 2014. Entrée libre.

visuel 2Initiée par la Direction des affaires culturelles de Monaco, l’exposition Around M(e) s’intéresse au travail d’une jeune photographe nommée Alice Blangero. Au travers d’une centaine de clichés pris durant les répétitions, en coulisses ou sur scène, elle met en lumière, avec infiniment de grâce, le travail de la troupe des .

Un « M » comme Maillot et un « M » comme mouvement : le ton est donné, c’est ici une histoire de danse qui va nous être contée. Son travail s’appuie sur les possibilités offertes par le corps des danseurs, ce formidable instrument de travail.

Petit retour en arrière : née en 1979 à Monaco, Alice Blangero collabore pour la première fois avec les en 2010, à l’occasion du Monaco Dance Forum. Un an plus tard, lui ouvre les portes de ses ateliers de répétitions. Jour après jour, Alice devient le témoin privilégié du quotidien des danseurs.

« J’aime être dans les coulisses pour rester proche des danseurs : là, je les entends respirer, je vois des choses que les autres ne voient pas, et pour moi c’est important de garder ce lien. Pendant le spectacle, les costumes et les lumières me tiennent en quelque sorte à distance, alors qu’en répétition, il se crée une forme de complicité inouïe – les danseurs ont conscience de ma présence et je peux les prendre en photo quasi en toute impunité… Ils sont habitués à être regardés et à se regarder. J’aime me mettre à la place du miroir, dans cet axe qui me donne l’impression qu’ils me regardent. »

La confrontation des différents clichés nous permet de comprendre le quotidien d’une troupe, de la préparation des spectacles à la représentation sur scène. Le Songe, Casse-Noisette Compagnie, Roméo et Juliette, Vers un pays sage, Choré : l’exposition constitue également un hommage au travail de qui a pris la tête des Ballets de Monte-Carlo il y a vingt-et-un ans de cela.

Visuel 1Ainsi, tel un chef d’orchestre, on aperçoit Jean-Christophe Maillot lever les mains au-dessus de sa tête, la sueur perlant le long de son crâne nu. Une autre très belle image montre le chorégraphe guidant délicatement le travail d’une danseuse.

Alice Blangero fait admirablement parler les regards des danseurs : le portrait d’Alvaro Prieto Hidalgo, yeux levés au ciel, touche à la grâce. Alexis Oveira, buste en suspension, semble comme habité par quelque chose de divin que le spectateur ne voit pas. L’expression extatique et juvénile de Anja Behrend alors qu’elle interprète le rôle de Juliette constitue un instant fugace volé à la beauté. Les photographies de , extraites de Choré, sont sublimes.

Les clichés, majoritairement en noir et blanc, sont exempts de toute fioriture inutile, ce qui accentue leur dimension intimiste.

Alice Blangero dit que ce sont les danseurs qui lui ont fait aimer la danse. On la croit sur parole.

Crédit photographique : Alice Blangero

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.