tous les dossiers(1)

Liturgie de terre selon Michel Chion

À emporter, Cinéma et musique, DVD, DVD Musique, Musique d'ensemble

Michel Chion (né en 1947) : La Messe de Terre, liturgie-vidéo en deux parties et un entracte. La Messe de Terre illustrée, supplément filmé par Jérôme Bloch. DVD Motus, M614001; code barre 3566126140015; musiques réalisées dans les studios de l’INA-GRM, de Musiqes et Recherches à Ohain et chez le compositeur. Texte français/anglais; 2h40′.

 

Les Clefs Resmusica

Chion-RectoLa foi est un thème récurrent chez qui a déjà écrit un Requiem, pièce de musique concrète composée en 1973 et comptant parmi les œuvres phares de cet artiste étonnant, compositeur et réalisateur, théoricien et écrivain.

Sa Messe de Terre (1996), qui sort en DVD sous le label Motus, met à l’œuvre les relations spécifiques du son et de l’image qu’il a lui-même théorisées. Dans cette pièce « audio-logo-visuelle » – une expression qu’il invente pour indiquer que le langage (logo) est partie prenante aussi bien sous la forme du visible que de l’audible – se conforme aux cinq parties de l’Ordinaire entre lesquelles vont se glisser des commentaires, sorte de « tropes » d’insertion (Une vie, Chant de nuit, Genèse…) prolongeant le texte sacré. Comme dans son Requiem, la parole latine est dite, proférée, théâtralisée par la voix, toujours très présente dans ses compositions. La forme générale s’articule en deux parties scindées par un entracte pré-découpé sur le support, selon un principe de symétrie (2X7 mouvements). Commenté par l’auteur dans le « supplément » de l’album, le schéma manuscrit du projet formel est reproduit sur la face du DVD!

« Fresque figurative mais non narrative » précise son concepteur, La Messe de Terre exalte le thème de l’eau, central dans bon nombre d’images : celle, floutée, des touristes surpris par un gros orage, que l’on devine à travers le pare-brise d’une voiture dont les essuie-glace rythment le champ de vision (Entrée et Communion). La pluie mais aussi l’eau jaillissante des fontaines, le ruissellement des torrents ou le ressac de la mer semblent autant de métaphores du mouvement et de la vitalité du monde. Le support visuel est traité comme le son, par mixage et micro-montage, favorisant les ruptures abruptes et le défilement très discontinu de la vidéo, surtout dans la première partie.

Parfois statiques – le profil angélique d’une jeune fille sur des extraits des Trois petites liturgies d’Olivier Messiaen (Quatorze stations) – ou soumises à un lent processus de transformation (Credo), les images peuvent se décomposer de manière prismatique (Vitrail) ou subir des ralentis évoquant l’art d’un Bill Viola. Conçu au contraire d’une seule coulée temporelle, Genèse 1-2-3 (Chapitre X) sur un sublime chœur de Schubert, est un des moments les plus fascinants de ce cérémonial étrange, déclinant l’élément aquatique dans ses jaillissements les plus spectaculaires. Michel Chion se plait à modifier constamment le champ de vision, imaginant toutes sortes de perspectives ou d’écran mettant les choses à distance. Les images sont aussi insolites (un match de tennis ) que poétiques, énigmatiques (une robe blanche apparaissant sur un panneau pour les dix minutes de l’entracte) autant qu’anecdotiques, parfois très colorées ou passées à travers des filtres.

Le support sonore charrie un matériau lui aussi très hétérogène. La bande son est faite d’emprunts multiples, accueillant le bruit et la rumeur du monde captés en live: une musique d’objets sonores qui contrepointe les images dans un flux très libre et autonome. Au son « acousmatique » (que l’on entend sans en voir la source), Chion associe l’image « athorybe » (que l’on voit bouger sans l’entendre).

De l’ordre du chef d’œuvre, La Messe de Terre, aujourd’hui en DVD, est une expérience temporelle unique et une célébration de la vie dans toutes ses manifestations. Elle nous plonge dans un flot très immersif (2h40) d’images et de sons où la trame liturgique se déploie en surimpression, lui donnant du sens et de la résonance.

 

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.