tous les dossiers(1)

Exposition Rameau et son temps à Versailles

Aller + loin, Expositions

Exposition « Rameau et son temps, Harmonie et Lumière », Bibliothèque municipale de Versailles, du 20 septembre 2014 au 3 janvier 2015.

expo Rameau afficheEn cette année de la 250e anniversaire de la mort de , la Bibliothèque municipale de Versailles organise une exposition consacrée au compositeur.

En collaboration avec le Centre de Musique Baroque de Versailles, une centaine d’œuvres sont mises en espace dans les 400 m2 de surface répartie sur cinq salons d’apparat de la Galerie de l’Hôtel des Affaires étrangères de Louis XV, siège de la Bibliothèque depuis 1803.

Les cinq salles servent pour un voyage dans le temps, puisque les pièces suivent la chronologie : Rameau et Paris, ou la reconnaissance (1722-1733) ; Rameau et l’Académie royale de musique, ou la célébrité (1733-1745) ; Rameau et Versailles, ou la gloire (1745-1752) ; Rameau et les Lumières, ou la controverse (1752-1770) ; et enfin, Rameau d’un siècle à l’autre, ou la renaissance (fin XIXe siècle à nos jours).

Très documentée sur un parcours clairement défini, l’exposition nous amène ainsi dans la vie de Rameau dans son contexte social, musical et artistique de son temps. Au fil de ses pas, le visiteur peut admirer des gravures, des peintures, des projets et des maquettes de costumes, des traités de musique, des partitions manuscrites ou imprimées, mais aussi des instruments de musique, des costumes d’opéras, des marionnettes, des éléments de décors, et comme objets plus récents, des disques 33 tours, des cartes postales, des affiches et aussi des extraits de vidéos de captation d’opéras.

Chaque salle a une atmosphère appropriée et des couleurs différentes, de teintes tamisées où l’on peut y admirer des peintures, des documents, des instruments anciens, etc., jusqu’à très vivaces où l’on y trouve des costumes, des vidéos… Bref, nos yeux n’ont pas le temps de s’ennuyer !

IMG_2207Comme œuvres majeures de l’exposition, on peut citer entre autre : Traité de l’harmonie réduite à ses principes naturels [], éditée chez Ballard à Paris en 1722 ; Premier livre de pièces de clavecin, exemplaire unique édité en 1706, prêté par la Bibliothèque nationale de France ; Clavecin à deux claviers, signé « Donzelague à Lyon 1716 », prêt exceptionnel du Musée des Tissus & Musée des Arts décoratifs de Lyon (c’est la deuxième fois que l’instrument sort de son enceinte habituel) ; Marionnettes de Phèdre et d’Hippolyte, pour La Belle-mère amoureuse, parodie de Hippolyte et Aricie, abrités par le Centre de Musique Baroque de Versailles (c’est avec ces marionnettes que le spectacle tourne actuellement dans le monde) ; le violon signé Gagliano de Madame Adélaïde, Portrait de Voltaire par Nicolas de Largillière (1718), portrait dit de La Pouplinière par Quintin de la Tour (milieu 18e siècle), costumes pour Platée, Les Indes galantes, Zoroastre

Crédits photographiques : Affiche © Bibliothèque municipale de Versailles ; salle © DR

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.