tous les dossiers(1)

Joseph Martin Kraus : discographie et bibliographie

Aller + loin, Compositeurs, Discographies, Dossiers

Compositeur-penseur, personnage aux multiples facettes, talent musical et littéraire exceptionnel, Joseph Martin Kraus (1756-1792), en dépit de sa très courte existence, aura profondément marqué son époque et jeté les bases d’une musique nationale à la cour de Suède. La redécouverte récente de cet artiste n’a rien d’un effet de mode. Pour accéder au dossier complet : Joseph Martin Kraus, le Mozart suédois

 

Joseph_Martin_KrausDiscographie choisie

Pièces pour piano

= Œuvres pour piano, VB 190-196. Jacques Després. 2000. Naxos 8.555771.

= Sonates VB 195 & 196, Danse suédoise VB 192, Larghetto VB 194. Alexandra Oehler. 2001. Ars Musici AM 13 262-2.

= Œuvres pour piano : Sonate VB 195 & 196, Rondo VB 191, Scherzo con variazioni VB 193, Danse suédoise VB 192, Zwei neue kuriose Menuetten VB 190, Larghetto VB 194. . BIS-CD-1319.

= Complete Piano Music. Sonate en mi majeur VB 196, Choral Preludes VB 197, Rondo en fa majeur VB 191, Thema con Variazione en do majeur VB 193, Svensk Dansk en do majeur, VB 192, Larghetto en sol majeur VB 194, Sonate en mi bémol majeur VB 195, Zwei neue kuriose Menuetten en do majeur VB 190. Mario Martinoli (pianoforte). 2003. Stradivarius STR 33697.

Quatuors à cordes

= Quatuors à cordes VB 176, 177, 178 et 180 n° 2, 4 & 6. Quatuor Lysell. 1994. Musica Sveciae MSCD 414.

= Quatuors à cordes op. 1 n° 1, 5 & 6, Quatuors en ut mineur & mi majeur Vol. II. Quatuor . 2006. Cavalli-Records CCD 225.

= Quatuors à cordes VB 179-181, 183 & 187 (op. 1 n° 2, 3, 6). Quatuor Salagon. 2005. Carus 83.194.

= Quintette en ré majeur pour flûte, deux violons, alto et violoncelle, Quatuor à cordes en sol mineur op. 1 n° 3, Quatuor à cordes en ré majeur, op. 1 n° 4. Martin Sandhoff (flûte traversière), Schuppanzigh Quartett. 2001. Capriccio 67 066.

Musique de chambre avec piano

= Complete Chamber Music with Keyboard. Allegro en ré majeur, VB 163. Sonate en ré mineur VB 157. Sonate en do majeur VB 160. Sonate en mi bémol majeur VB 161. Sonate en do majeur VB 162. Sonate en ré majeur VB 159. Trio en ré majeur VB 171. Walter Schwede (violon), Jacques Després (clavecin et piano) et John Friesen (violoncelle). 2004. 2 CD Naxos 8.570023-24.

= Chamber Music. Trio pour clavier, violon et violoncelle en ré majeur VB 172. Sonata a Violino e Basso en ré mineur VB 158. Sonate pour violon et pianoforte en do majeur VB 164. Wiener Flötenquintett en ré majeur VB 184. 1990-1991. Musica Sveciae MSCD 415.

Symphonies

= Quatre symphonies, en ut mineur, mi bémol majeur, ut majeur et ré majeur. Vol. I. , dir. . 1991. Capriccio CD 10 396.

= Quatre symphonies, en ré majeur Sinfonia da chiesa VB 138, en ut dièse mineur VB 140, en ut majeur VB 146 et en ut mineur Symphonie funèbre VB 148. Vol. II, , dir. . 1992. Capriccio CD 10 430.

= Trois symphonies VB 139, 142 et 144, Olympie (ouverture) VB 29 (Vol. I). Swedish Chamber Orchestra, dir. Petter Sundkvist. 1996. Naxos 8.553734.

= Quatre symphonies VB 128, 129 (buffa), 130 et 138 (violon obligato) (Vol. 2). Swedish Chamber Orchestra, dir. Petter Sundkvist. 1998. Naxos 8.554472.

= Quatre symphonies VB 140, 141, 147 et 148 (funèbre) (Vol.3). Swedish Chamber Orchestra, dir. Petter Sundkvist. 1998. Naxos 8.554777.

= Deux symphonies VB 143 et 145, Larghetto VB 144, Sinfonia per la chiesa VB 146, Riksdagsmarsch VB 154 (Vol. 4). Swedish Chamber Orchestra, dir. Petter Sundkvist. 2002. Naxos 8.555305.

= Symphonie en do mineur. Symphonie funèbre en do mineur (+ Concerto pour violon et orchestre en do majeur, 2ème version 1783). Edith Peinemann (violon), Stuttgart Kammerorchester, dir. Martin Sieghart. 1990-1991. Orfeo C 254 921 A.

= Symphonies. Ouverture Olympie. Sinfonia per la chiesa. Sinfonia en do mineur. Sinfonia en do majeur. Riksdagsmarsch. Orchestre of the Age of Enlightenment, dir. Anthony Halstead. 1991. Musica Sveciae MSCD 419.

Concertos

= Concerto pour violon, Olympie VB 33, Azize (ballet) VB 18. Takako Nishzaki (violon), Orchestre symphonique de Nouvelle Zélande, dir. Uwe Grodd. 2007. Naxos 8.570 334.

= Concerto pour violon et orchestre en do majeur (2ème version 1783) + (Symphonie en do mineur. Symphonie funèbre en do mineur). Edith Peinemann (violon), Stuttgart Kammerorchester, dir. Martin Sieghart. 1990-1991. Orfeo C 254 921 A.

= Concertos pour alto et orchestre. Concerto en mi bémol majeur, VB 153c. Concerto en do majeur VB 153b. Concerto en sol majeur VB 153a. (alto), , dir. Janine Nisanen. 2011. Ondine ODE1193-2.

Ballets

= Pantomime VB 37 et 38, Musique de ballet pour l’Armide de Glück VB 39, Fiskarena VB 40. Orchestre de chambre suédois, dir. P. Sundkvist. 2005. Naxos 8.557498.

Œuvres vocales

= Miserere VB 4, Requiem en ré mineur VB 1, Stelle coeli VB 39, Fiskarena VB 40. , La Stagione Francfort, M. Schneider. 2008. CPO 777 409-2.

= Requiem. Noémi Kiss (soprano), Judit Németh (alto), (basse), Pál Benkó (basse), Orfeo Orchestra, Purcell Choir, dir. György Vashegyi. 1998. Hungroton Classic HCD 31782 (+ Benedek Istvánffy).

= Der Tod Jesu (VB17), Komi din herdestaf att bära (VB 15), Zwei Sätze zu einem Te Deum. Ada Gunnars (soprano), Helene Schneiderman (alto), Herman Iturralde (basse), Philharmonia Chor Stuttgart, Stuttgarter Kammerorchester, dir. Helmut Wolf. 1998. Carus 83.142.

= Arie e Cantate. Extr. de Proserpine, de Zum Geburstage des Königs, Sentimi, non partir!, Innocente donzellatta, Se non ti poro al lato. (soprano), Claes-Håkan Ahnsjö (ténor),The Drottningholm Court Theatre Orchestre, dir. Thomas Schuback. 1990. Musica Sveciae MSCD 424.

= Cantate funèbre, VB 42, Symphonie funèbre VB 148. Chœur de chambre de l’Université d’Uppsala, Drottningholm Baroque Ensemble, dir. Stefan Parkman. 1987. Musica Sveciae MSCD 416E.

= Funeral Music for Gustav III. Mortuary Music. Funeral Cantata. Hillevi Martinpelto (soprano), Christina Högman (soprano), Claes-Håkan Ahnsjö (ténor), Thomas Lander (baryton), Uppsala University Chamber Choir, The Drottningholm Baroque Ensemble, dir. Stefan Parkman. 1987. Musica Sveciae 416E.

Chansons

Complete German Songs. 26 chansons. Birgid Steinberger (soprano), Martin Hummel (baryton), Glen Wilson (piano). 2004. Naxos 8.557452.

Opéras

= Proserpine VB 19. Opéra en un acte et 21 scènes, sur un livret de J.H. Kellgren. Anna Eklund-Tarentino, soprano, (Proserpine), Hillevi Martinpelto, soprano (Ceres), Suzanne Rydén, soprano (Cyane), Stephen Smith, ténor (Atis), Lars Arvidson, baryton (Pluto), , baryton (Jupiter). Stockholms Kammerorkester/Kör, dir. Mark Tatlow. 1994. Musica Sveciae MSCD 422-423.

= Soliman II ou les trois sultanes VB 22, Singspiel, livret d’après Favart : Les trois sultanes. L. Hoel (Delias), B. Ortendahl-Corin (Roselane), T. Wallström (Le Muti), Bengt Ola Morgny (le Derviche), Chœur et orchestre de l’Opéra royal de Suède, dir. Philippe Brunelle. 1991. Virgin VC 791 1496-2.

Pas de dialogues des singspiels, seulement la musique de ballet.

Bibliographie

Bertil van Boer, : a systematic-thematic catalogue of his musical works and sources study, Pendragon Press, New York 1998, 342 pages.

Bertil van Boer, The Works of Joseph Martin Kraus. A preliminary overview of the sources. Conférence donnée à l’Académie royale de musique suédoise le 19 mai 1981. Disponible sur internet.

, Carl Philip Emanuel Bach, 2014, Editions Papillon.

Jean-Luc Caron, Joseph Martin Kraus in Grands symphonistes nordiques méconnus, Bulletin de l’A.F.C.N, n° 8, 1991, p. 116-120.

Romain Feist, L’Ecole de Mannheim. Edition Papillon, Collection “Mélophiles”, Genève, 2002.

Antony Hogdon, Scandinavian Music. Finland & Sweden, 1984, Associated United Press.

John Horton, Scandinavian Music: A Short History, 1963, Faber and Faber.

Joseph Martin Kraus, The Musical Life of Joseph Martin Kraus. Letters of an Eighteenth-Century Swedish Composer. Commentaires de Bertil von Boer, 2014, Indiania University Press.

C.-G. S. Mörner (avec Bertil van Boer), Kraus, Joseph Martin, New Grove Dictionary of Music and Musicians. Ed. by Stanley Sadi, MacMillan Publishers, 1980.

Jean-Pierre Mousson-Lestang, Histoire de la Suède, 1995, Hatier.

Claude Nordmann, Gustave III. Un démocrate couronné, 1986, Presse Universitaires de Lille.

F. Key Smith, Nordic Art Music. From the Middle Ages to the Third Millenium, 2002, Praeger.

Paul Viardot, La musique en Scandinavie, 1908, Librairie Fischbacher.

Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988.

Bo Wallner, La musique en Suède, 1951, Institut suédois.

Conclusion

Compositeur-penseur, personnage aux multiples facettes, talent musical et littéraire exceptionnel, Joseph Martin Kraus (1756-1792), en dépit de sa très courte existence, aura profondément marqué son époque et jeté les bases d’une musique nationale à la cour de Suède. Il aura en tout cas impressionné favorablement de grandes personnalités du monde musical et intellectuel de son temps, parallèlement au parcours de Mozart (1756-1791) dont il se distingue par bien des traits qui prouvent que d’autres créateurs de premier plan pouvaient aussi exister et s’exprimer. Haydn aura reconnu sans tiédeur son grand talent.

Il aura fortement contribué à faire de Stockholm un des plus grands centres culturels européens et aura fait preuve d’une étonnante et féconde inventivité. De plus, on le considère comme l’une des figures les plus curieuses et singulières du 18ème siècle.

La redécouverte récente de Kraus n’a rien d’un effet de mode ni ne résulte d’arrière-pensées mercantiles. Non, elle se justifie pleinement par la qualité de la seule musique qu’il nous est aujourd’hui loisible de découvrir et déguster pour elle-

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.