tous les dossiers(1)

Tout, tout, tout sur les divas !

À emporter, Biographies, Essais et documents, Livre, Opéra

Les grandes divas du XXe siècle. Richard Martet. Essai. Éditions Buchet Chastel. 447 pages. 23 €. ISBN : 978-2-283-02853-7. Dépôt légal : novembre 2015.

 

Les grandes divas.LivreLes grandes divas du XXe siècle : sous ce titre accrocheur, Richard Martet convie le lecteur à la découverte (?) des grandes prima donna du siècle dernier, comme il l’avait fait dans son précédent ouvrage Les grands chanteurs du XXe siècle paru en 2012.

Encore un livre sur les chanteuses du siècle, direz-vous ? Peut-être mais, si ce livre n’intéressera guère les « vieux » amateurs d’opéra, bien des lecteurs y trouveront une foule de détails, d’anecdotes et d’informations sur ces « prima donna » (pas toutes !) qui ont fait, et parfois font encore, le bonheur des lyricomanes. Certes, la bibliothèque de l’art lyrique (comme la discothèque) regorgent d’ouvrages sur les grandes chanteuses. Cependant, ces livres sont souvent des biographies spécifiques à l’une ou l’autre de ces divas, alors qu’il est plus rare qu’un livre offre, comme ici, un plus vaste paysage sur ces artistes.

Dans cet ouvrage plaisant à lire, d’une écriture alerte, l’auteur présente chacune des artistes avec une biographie succincte (aussi neutre que possible) mêlant avis artistique à vie privée. Puis, quelques paragraphes sont destinés à une analyse de la voix de chacune d’entre elles avec, ce qui fait certainement la valeur indispensable de ce livre, un cd de plus de sept heures de musique où se trouvent les airs que l’auteur recommande pour chaque chanteuse. Montserrat Caballé, et s’y trouvent tout naturellement mais l’écoute de Conchita Supervia, de ou de Rosa Ponselle va certainement attiser l’intérêt du lecteur pour l’histoire de l’opéra et de ses protagonistes.

Le choix de l’auteur s’est limité à cinquante cantatrices. Quand on sait que la période choisie pour cette sélection porte sur des cantatrices nées entre 1882 et 1946 et que, malgré deux conflits mondiaux, ces années ont accouché d’une pléthore de chanteuses d’opéra, comme en témoigne le nombre incalculable d’enregistrements phonographiques parvenus jusqu’à nos jours, on comprend que le choix d’un nombre restreint de chanteuses a pu être cornélien.

Un choix arbitraire mais nécessaire. Comme l’explique l’auteur dans sa préface, en s’imposant cette limite, il ne risquait pas de tomber dans une liste encyclopédique sans grand intérêt de chanteuses. En s’arrêtant aux cantatrices nées avant 1946, amateurs de voix d’aujourd’hui, vous n’y trouverez ni Cecilia Bartoli, ni Anna Netrebko, ni Renée Fleming, ni June Anderson. Patience, ce sera peut-être pour la prochaine édition !

On peut tout de même regretter que des sopranos comme Cristina Deutekom, Lina Pagliughi, Maria Caniglia, Anita Cerquetti, Meta Seinemeyer, Bidu Sayão, Martina Arroyo, Arleen Auger, Kathleen Battle, Eileen Farrell, Jessye Norman, Anna Moffo, Elena Suliotis, ou des mezzos telles que Ebe Stignani, Sigrid Onegin, ou Elena Obraztsova ne figurent pas dans ce livre. Certes, cela aurait demandé de retrancher une bonne dizaine de chanteuses y figurant. Mais lesquelles ? Ou alors d’ajouter une bonne centaine de pages à un bouquin déjà bien rempli.

Hors cette remarque peut-être un peu sévère, le travail d’élaboration et de documentation de ce livre reste remarquable. Un joli cadeau à faire ou à se faire !

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.