tous les dossiers(1)

Les Grands Chorégraphes du XXe siècle

À emporter, Biographies, Danse , Essais et documents, Livre

Les Grands Chorégraphes du XXème siècle. Gérard Mannoni. Collection Les Grands Interprètes. Editions Buchet-Chastel. Date de parution : 10/09/2015. Format : 14 x 20,5 cm, 432 p., 23.00 €

 

9782283028117-7a926Le critique Gérard Manzoni signe un ouvrage utile qui fera référence sur les grands chorégraphes du XXe siècle, dans la collection Les grands interprètes de Buchet-Chastel.

L’histoire est faite de ruptures et celle de la danse n’y échappe pas. À l’aube du XXe siècle, l’émergence de nouveaux chorégraphes supplante peu à peu le règne des danseurs au XIXe siècle. Décennie après décennie s’affirme alors le rôle du créateur chorégraphique, qui donne son nom à une compagnie et parvient à se faire reconnaître comme danseur. C’est ce long cheminement de l’ombre vers la lumière que raconte Gérard Mannoni, critique musicale et chorégraphique depuis plus de 40 ans, dans son livre Les Grands Chorégraphes du XXe siècle.

Il a ainsi recensé 52 chorégraphes, classés par ordre chronologique de naissance, de 1879 pour les pionniers américains Ruth Saint Denis et Denis Shawn, à 1963 pour la benjamine, Sasha Waltz. Chaque notice biographique, vivante et documentée, replace le créateur dans son époque et sa postérité, témoignant de la place particulière de chacun dans ce long cheminement historique. Les héritages se transmettent et se dessinent, ouvrant la voie à de nombreux héritiers de la modern dance ou de la danse contemporaine pendant la seconde moitié du siècle.

À travers ce livre, on sent aussi à quel point les bouleversements géopolitiques ont influencé l’histoire de la danse. Marquée par la guerre de 1914, l’Allemande Marie Wigman s’inscrit par exemple dans un mouvement expressionniste qui essaime jusqu’à New York. Les Russes, Michael Fokine et intégrent l’aventure des Ballets Russes avant de se fixer aux États-Unis. D’autres, comme George Balanchine, suivront leurs traces.

L’oeuvre de certains, telle Marta Graham, traverse le XXe siècle. D’autres n’y font qu’une fugace apparition. C’est le cas de Jean Börlin, à travers lequel se dessine l’histoire des de ou de Katherine Dunham, parmi les moins connues de ces 52 chorégraphes.  Qu’ils soient Russes, Américains, Allemands, Belges, Français, Anglais, Tchèque, Suédois et même Béninois, l’histoire passionnante et mouvementée de ces créateurs démontre à quel point la danse fut et demeure sans frontières, forte du langage universel du corps.

 

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.