tous les dossiers(1)

Natalie Choquette, Diva by night

Festivals, La Scène, Spectacles divers

Festival Classica. Paroisse catholique de Saint-Lambert. 5-VI-2016. Natalie Choquette, Diva by night.

Natalie Choquette 1 nous étonnera toujours. Depuis plus de vingt ans qu’elle a créé son personnage Diva, un personnage haut en couleur, à la fois soprano éplorée des grands soirs et comédienne un rien mâtine.

Elle interprète sans complexe les pages illustres de la musique sacrée, de Purcell à Haendel, entrecoupées par les chansons de La Bolduc ou de . C’est une sorte de quadrature du cercle de faire cohabiter les époques et les styles de musique si différents. Une étourdissante symphonie où l’appétence des cultures s’interpénètrent sans jamais rien rejeter.

Elle nous raconte une histoire, une histoire vraie, celle d’Élisabeth Ière, reine d’Angleterre qui régna longtemps sur le royaume. Accompagnée de deux musiciens-comédiens de grand talent, le volatile en personne (Dominic Painchand, violoncelle, contrebasse) et l’ambassadeur de France (Dominic Boulianne, piano), et… the last but not de least, la camériste (Madame Rossignol, comédienne), Sa Majesté nous livre la quintessence de son être, dans des airs d’opéra – de Carmen au duo Papagena/Papageno de La Flûte enchantée (avec le baryton ) mais aussi par des chansons traditionnelles connues de tous.

Le rire est contagieux tout au long de ce spectacle sans failles, sans chute de tension. Cette fantaisie musicale est rehaussée par des costumes extravagants, – en première partie, la grande élégance de la robe royale – en seconde, lors de son voyage en France, elle se glisse étroitement dans le corps effilé de la Tour Eiffel ! Impossible de passer incognito !

Le spectacle roule à un rythme d’enfer. Les spectateurs en redemandent. De Mistinguett à Trenet, de Dalida à Moustaki, c’est un maelstrom qui emporte tout sur son passage.

Une façon réjouissante de faire découvrir l’opéra.

Crédit : Damien Alaux

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.