tous les dossiers(1)

Le Quatuor Varèse signe un très convaincant premier album

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Thomas Adès (né en 1971) : Arcadiana. Henri Dutilleux (1916-2014) : Ainsi la nuit. Maurice Ravel (1875-1937) : Quatuor en Fa majeur, op. 35. Quatuor Varèse. 1 CD NoMadMusic NMM 033. Enregistré à la Ferme de Villefavard, mars 2015. Livret bilingue (français – anglais). Durée : 66’08.

 

quatuor VarèsePour son premier disque le a composé un programme passionnant rapprochant , et .

Et ce programme, de plus, François Galichet, Jean-Louis Constant, violons, Sylvain Séailles, alto et Thomas Ravez, violoncelle, le donnent en sens chronologique inverse. On remonte le temps, abordant successivement l’Arcadie de , la nuit de Dutilleux et le quatuor d’un tout jeune Ravel.

Le quatuor de Thomas Adès, composé en 1994, est sans doute la pièce la plus réussie de tout le disque. Les musiciens se jouent de ce véritable kaléidoscope de styles, de citations et de jeux des instruments ; il a été conçu par Thomas Adès autour de l’idée d’Arcadie, en sept mouvements qui sont autant d’images sonores sur le thème de l’idylle et de la disparition, où tout se termine dans le Lethé, le fleuve de l’oubli. On peut lors d’une deuxième écoute suivre la suggestion du compositeur, écouter l’œuvre « au fil de l’eau », c’est-à-dire en écoutant à la suite les mouvements impairs qui tournent tous autour de ce thème de l’eau.
Puis vient une composition de 1976, le grand quatuor de Dutilleux, Ainsi la nuit, composé comme celui d’Adès d’une suite de sept mouvements, qui forment un ensemble continu. Là encore le jeu des Varèse fait merveille, à la fois tendu en un flux unique mais riche de mille détails sonores.

Le Quatuor de Ravel, un des chevaux de bataille du jeune ensemble, semble presqu’un peu en retrait après les mondes sonores souvent inouïs d’ et de Thomas Adès. Il faudra donc peut-être l’écouter séparément ou parcourir le disque cette fois dans l’ordre chronologique.

Fondé en 2006 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, lauréat des grands concours internationaux de Lyon, Zurich, Graz, Salzbourg et Reggio Emilia, le signe ici un premier disque plus que prometteur, avec un vrai engagement pour la musique d’aujourd’hui.

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.