tous les dossiers(1)

Décès du compositeur et graphiste Tristan Clais

tristan_claisLe compositeur et graphiste est décédé le 4 janvier.

Né en 1929, a fait des études musicales et théâtrales au Conservatoire Royal de Bruxelles, à la suite desquelles il est engagé comme comédien au Théâtre National de Belgique et autres scènes pendant plusieurs saisons. En 1958, il entre à la Radio Télévision Belge où il présentera les programmes musicaux et les concerts publics pendant seize ans. Parallèlement il mène une carrière de concertiste (baryton) particulièrement en Allemagne (oratorios, lied …) et de récitant (œuvres de H. Pousseur et M. Butor, Darius Milhaud, etc…). A cette époque il reçoit des cours particuliers de direction d’orchestre d’Igor Markevitch. En 1962, une bourse du gouvernement italien lui est attribuée pour perfectionner sa formation musicale à l’Academia Belgica de Rome. C’est là qu’il décide de se consacrer définitivement à la composition.

Pendant toutes ces années, Tristan Clais participe aux activités du groupe surréaliste Phases. Il écrit des textes, participe à des happenings, réalise des collages et des graphismes.

A partir de 1971 ses œuvres musicales seront régulièrement créées et diffusées, en France et à l’étranger, fréquemment sous sa direction. Son oeuvre compte un nombre important d’opus utilisant divers ensembles instrumentaux, chanteurs et organistes. Parmi les plus célèbres il faut citer la série des Cygnus, le Clavecin libéré, le Regard de l’orgue et la Montagne, l’écriture et la soie. Plusieurs de ces œuvres ont été créées à Montpellier et sa région où le compositeur a vécu la dernière partie de sa vie.

Tristan Clais est également l’auteur d’une oeuvre graphique« Musique Fiction ». C’est à partir de l’architecture de l’écriture musicale de notre temps, jointe aux schémas illustratifs de l’astrophysique qu’elle s’est construite, avec, en arrière plan, ses relations suivies avec le surréalisme et le mouvement Phases qui en est l’héritier : graphismes à l’encre métallique dorée sur fort carton noir avec quelques éclairages à la gouache de couleur vive.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.