tous les dossiers(1)

Décès du chef d’orchestre Louis Frémaux

Il fut un grand défenseur de la musique française, notamment à la tête de l’Orchestre National de l’Opéra de Monte-Carlo (devenu depuis Philharmonique) qu’il amena à un niveau international : le chef d’orchestre français vient de disparaître lundi 20 mars à l’âge de 95 ans.

C’est toutefois en succédant à l’excellent Hugo Rignold en 1969 à la direction du City of Birmingham Symphony Orchestra que sa carrière trouva son apogée, et dont de nombreuses gravures chez EMI-Warner sont autant de remarquables témoignages, notamment un superbe disque Jacques Ibert où il nous révéla le trop rare Louisville-Concert. Il laissa en cadeau à Simon Rattle un orchestre du plus haut niveau, digne des meilleures phalanges britanniques.

 

tous les dossiers(1)

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.