Musica2

Une Shéhérazade lumineuse par Fabio Luisi

À emporter, CD, Musique symphonique

Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) : Shéhérazade op. 35. Bartek Nizioł, violon solo ; Philharmonia Zurich ; Fabio Luisi, direction. 1 CD Philharmonia Records. Enregistré en juillet 2016 à Zurich. Durée : 47’42.

 

Sheherezade

Une interprétation grandiose, au geste somptueux et pathétique, et aux phrasés larges et lyriques. Telle est la nouvelle conception de la Shéhérazade, réalisée par le Philharmonia Zurich sous la baguette du chef italien .

Leur prestation se caractérise également par la cohésion expressive des quatre mouvements (soit des différents « contes » constituant le récit), une couleur instrumentale pastel poétique et captivante par sa beauté, sa densité et sa précision, par la mise en valeur des composants particuliers du relief de la pâte orchestrale, ainsi que par une transparence et une richesse de nuances dynamiques rare (l’excellente prise de son de cet enregistrement nous permet de plonger dans un véritable bain sonore). La magie est ici excitante de bout en bout ; on est surtout séduit par l’atmosphère paisible et chaleureuse des moments empreints de douceur et de tendresse (interrompus ici et là par les arabesques féeriques des vents), par l’esprit idyllique des harmonies et la force narrative des thèmes du violon solo, mais aussi par l’angoisse et la tension, poussée à l’extrême dans le dernier mouvement, des points culminants, éblouissants de virtuosité, d’enthousiasme et de ferveur, et, pourtant, habités par le raffinement des timbres.

En ce qui concerne le violon solo, l’incomparable et l’extraordinaire jeu de (premier violon du Philharmonia Zurich depuis 2003) se distingue par l’élégance, la légèreté et la fluidité des phrasés, la puissance dramatique des cadences, de même que par la sérénité des couleurs et la sûreté du trait. Sa contribution à cette interprétation est inestimable, en procurant à celle-ci un caractère unique et exclusif.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.