bandeau_resmusica_ILF

Différentes Phases : Les écrits de Steve Reich enfin réédités

À emporter, Essais et documents, Livre, Musicologie

Différentes Phases. Steve Reich. Edition établie par Paul Hillier, revue et augmentée par Stéphane Roth et Sabrina Valy. Traduit de l’anglais par Christophe Jacquet et Claire Martinet. La Rue Musicale, collection « Écrits de compositeurs ». 472 p. Paris. 2016.

 

différentes phasesPour les inconditionnels de musique minimaliste, on se souvenait de la parution chez Christian Bourgois en 1993 des Écrits et Entretiens sur la Musique de (et de son horrible traduction française), introuvables depuis. C’était sans compter sur la Philharmonie de Paris et ses éditions La Rue Musicale, qui remettent sur le métier un ouvrage indispensable, augmenté de nombreux documents dans une nouvelle et nécessaire traduction.

Compilant textes théoriques (parmi eux les fameux « La musique comme processus progressif » ou « Quelques prédictions optimistes sur l’avenir de la musique »), ainsi que des interviews glanées au travers des milliers que le musicien a pu donner, le tout augmenté de l’intégralité des notes de programmes de ses œuvres (de It’s Gonna Rain en 1965 jusqu’au Pulse de 2015), Différentes Phases se veut ainsi la somme la plus exhaustive de documentation tant à l’amateur qu’au connaisseur. Même si le propos de Reich tourne parfois sur lui-même (on ne compte pas les critiques sur l’atonalisme), on est saisi par la prose du créateur. Parfois brute, sans fioriture et sans concession, la parole du compositeur est libre avant tout, et un souffle d’air frais traverse ses mots, tout comme sa musique ne cesse de le faire depuis plus de cinquante ans.

De tous ces documents placés par ordre chronologique (plutôt que par genre), c’est toutefois la part des « auto-analyses » et conférences diverses du musicien qui fascine le plus. En particulier le développé « La cantillation hébraïque et son influence sur la composition », où Reich, loin de se limiter à ses œuvres sacrées où la religion juive est patente (Tehillim pour ne citer qu’elle), explique avec support de partitions comment le rythme codifié de la récitation de la Torah a eu une influence directe sur son langage rythmique et mélodique, même au sein de pièces « abstraites » comme Octet (1979). Aussi remarquable, les considérations du compositeur sur les autres musiques, dans des articles qui y sont entièrement consacrés (Copland, Cage ou encore « le style vocal » de Kurt Weill), et même des publications ethnomusicologiques (« Le Gahu, un danse de la tribue Ewée »).

La parole d’un compositeur est précieuse. Le regard qu’il porte sur son temps et son oeuvre est une clé essentielle pour saisir l’essence de son univers, tout en permettant à l’amateur éclairé de s’en distancier par moments, offrant alors une base à la réflexion. Différentes Phases est un socle pour quiconque s’intéresse à l’univers de celui que l’on peut considérer sans crainte comme le plus important compositeur vivant.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.