tous les dossiers(1)

Connaître Joan Sutherland à travers Richard Bonynge

À emporter, Biographies, Livre, Opéra

Richard Bonynge et Joan Sutherland. Un couple…à la scène comme à la ville. Paul-André Demierre. Essai. Editions 7e note – Papillon. pages. 23 €. ISBN : 978-2-283-02853-7. Dépôt légal : novembre 2015.

 

Bonynge:Sutherland.01.02Après plusieurs livres à son actif dont « Les opéras napolitains de Rossini » paru en octobre 2010, armé de ces innombrables détails, Paul-André Demierre publie un intéressant livre issu d’une série de rencontres avec pour une revue de sa carrière bien évidemment ponctuée par l’omniprésence de , l’épouse du chef australien.

Paul-André Demierre est un amoureux inconditionnel de l’opéra. La soixantaine bien sonnée, il s’affirme comme un grand connaisseur de l’opéra italien et de ses acteurs. Pendant presque un quart de siècle, il a produit et animé des émissions sur la Radio Suisse Romande ayant pour principal sujet la musique lyrique. Passionné de musique, collectionneur, les années de préparation de ses émissions l’ont amené à se construire une montagne d’informations sur l’opéra et ses interprètes.

Ainsi au gré d’une quarantaine de courts chapitres, l’auteur nous fait découvrir le parcours professionnel de et de depuis leurs débuts australiens au milieu des années quarante jusqu’à la disparition de la soprano, en octobre 2010. Le lecteur pourra ainsi suivre pas à pas le périple de la diva et ses succès. Ravivant la mémoire du chef australien, Paul-André Demierre nous permet de prendre contact avec certaines œuvres ou artistes moins connus de tous. Avec à propos, lorsqu’on rencontre ces inconnus, l’auteur en souligne les traits principaux en marge du texte, rendant à la lecture de son ouvrage une fluidité bienvenue.

Le volume agrémenté de nombreuses photographies jusqu’ici inédites, sorties principalement des archives personnelles de Richard Bonynge, se termine sur une discographie précise du chef australien où ses enregistrements de musique classique côtoient ceux des ballets, des récitals, des opérettes et des opéras.

Les toutes dernières pages de ce livre, fourmillant d’anecdotes et prolixe de renseignements, offrent un index des noms original puisqu’il indique pour chacun une courte biographie de l’intéressé.

Seul regret, Richard Bonynge ne parle guère de sa technique de direction d’orchestre, pas plus que de la méthode qu’il utilisa pour modifier la voix de Joan Sutherland pour en construire l’un des plus fabuleux instruments vocaux du XXe siècle.

Reste que cet ouvrage, à la lecture très plaisante, conserve toute sa place dans la bibliothèque du lyricomane.

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
  • George Dantas

    J’ai une grande admiration pour cet écrivain. Il a une capacité à écrire divine. Il peut provoquer la plongée de joueur dans la lecture. Spectaculaire!

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.