bandeau Res Musica

Un Polonais à Paris : les quatuors à cordes de Simon Laks

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Szymon Laks (1901-1983) : Quatuor à cordes n° 3 « Sur des thèmes folkloriques polonais » ; Quatuor à cordes n° 4 ; Quatuor à cordes n° 5. Messages Quartet. 1 CD DUX 1286. Enregistré au Centre musical européen Krzysztof Penderecki, Luskawice, en mai, octobre et novembre 2016. Notice bilingue : polonais et anglais. Durée : 53’56

 

laks_qac_duxLorsqu’il s’installe à Paris en 1925, poursuit sa formation au Conservatoire dans les classes d’ et Paul Vidal.

Il vient de Varsovie où il a étudié au conservatoire de cette ville (direction d’orchestre et composition). En 1941, les Allemands l’internent dans les camps de concentration d’Auschwitz et Dachau où il survit en servant d’interprète et en organisant des manifestations musicales. Libéré, il retourne à Paris où il décédera en 1983 après avoir composé une œuvre caractérisée par une grande maîtrise formelle où s’exprime son sens de l’harmonie tonale, de la polyphonie, de l’habileté rythmique et de l’expression d’une facture pure et dépourvue de complications inutiles. Dans ses nombreuses compositions vocales on trouve une synthèse de la tradition romantique et du chant polonais tout en se rapprochant sensiblement du style musical français dominant des années 1920-1940.

Après 1972, il se dévoue à l’écriture et à la traduction (il maîtrise le polonais, le russe, le français, l’allemand et l’anglais) et à la réflexion concernant les problèmes sociaux et politiques. Les membres du Message Quartet, en activité depuis 2014, consacrent leurs activités autour des musiques polonaises du XXe siècle jusqu’à nos jours. Leur  nom est inspiré par le Quatuor n° 2 « Messages » de leur compatriote (1914-1991) dont l’œuvre justifierait un regain d’attention. Avec son Quatuor à cordes n° 3 « Sur des thèmes folkloriques polonais » (1945) Laks met en valeur, juste après la fin de la terrible guerre mondiale, des airs populaires de son pays natal douloureusement meurtri à toutes les étapes de  l’histoire récente de l’Europe. Les connaisseurs y reconnaîtront sept de ces trésors appartenant à un patrimoine menacé de disparition. Se succèdent au sein d’un tissu sonore peu dense une polyphonie claire, des rythmes de mazurkas et des passages lyriques. Les deux derniers quatuors, de 1962 et 1963, offrent, pour le Quatuor n° 4, des pages inspirées par des airs  appréciés dans les cafés avec ses notes jazzy et bluesy, et pour le suivant des tendances expressionnistes et des traits proches de la musique française de l’époque ainsi que des marques redevables de Chostakovitch.

Le Message Quartet soutient admirablement ces partitions de belle qualité.

 

Baniere-clefsResMu728-90-2b

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.