tous les dossiers(1)

Le projet de restauration de la maison d’Henri Dutilleux

La maison d’ et de son épouse Geneviève Joy, à Candes-Saint-Martin, en Indre-et-Loire, pourrait être restaurée et aménagée en résidence d’artistes dédiée à la composition et au piano. Cette maison, composée de deux bâtiments, a été acquise en 1981 par le couple Joy-Dutilleux, puis léguée à la commune en 2010, qui l’a cédée à son tour à la Communauté de Communes Chinon Vienne et Loire.
La Fondation du Patrimoine et la Communauté de Communes lancent une souscription pour mener à bien ce projet car le coût estimé des travaux est élevé :  434 005 € HT.
L’un des deux bâtiments pourrait accueillir un local associatif, un espace de mémoire et un studio de fonction et l’autre, une salle et un salon de musique, un studio d’hébergement et un espace dédié aux archives. La maison serait gérée par l’association « Foyer Joy-Dutilleux », à laquelle a légué une partie de ses droits d’auteurs.

 

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.