tous les dossiers(1)

Des Brandebourgeois trop sages par Bertrand Cuiller à Metz

Concerts, La Scène, Musique d'ensemble

Metz. Arsenal. 28-IX-2017. Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Concertos brandebourgeois BWV 1046-1051. Le Caravansérail ; direction et clavecin : Bertrand Cuiller.

Bertrand Cuiller_cop_Jean-Baptiste Millot (2)Les feux d’artifice instrumentaux de Bach ne brillent que par moments dans l’interprétation du jeune ensemble .

Le cadeau très intéressé fait par Bach au margrave de Brandebourg en 1721 ne cherche pas l’économie de moyens : les plaisirs de la virtuosité et de la couleur jouent les premiers rôles. Cette virtuosité n’est pas absente de l’interprétation de l’ensemble , créé en 2014 par le claveciniste : lui-même, dans la longue cadence du cinquième concerto, impressionne par une virtuosité résolue, qui va droit au but avec une sûreté imparable. Il n’en est pas de même de Stéphanie Paulet, qui a une longue expérience de premier violon de nombreux ensembles baroques : ici, elle ne parvient jamais vraiment à assumer la position exposée du soliste ; non seulement cette fusion de la partie soliste avec l’accompagnement ne produit pas beaucoup de couleurs, mais on cherche en vain le vent de liberté promis par la partition.

Heureusement, d’autres moments apportent plus de couleur, notamment les délicats dialogues des hautbois et le basson du premier concerto, ou les cordes graves du sixième concerto, en passant rapidement sur une trompette naturelle en mal de justesse. Au-delà des performances individuelles, une certaine monotonie s’installe malgré la diversité du recueil de Bach à cause de la direction trop sage de : la grande salle de l’Arsenal n’est certes pas la Philharmonie de Paris, mais elle n’est pas non plus le Kursaal de Besançon, et elle ne favorise pas l’intimité et l’échange direct que ces concertos presque chambristes appellent souvent ; cette approche trop retenue ne peut porter vers le public toute la richesse d’invention déployée ici par Bach.

Crédit photographique  : © Jean-Baptiste Millot

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.