tous les dossiers(1)

Federico Mompou, une lecture authentique du pianiste Luis Fernando Pérez

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Federico Mompou (1893-1987) : Cançons i Danses (I, III, IV, V, VI, VII, VIII, IX, X, XI, XII, XIV) ; Paisajes (La fuente y la campana, El Lago, Carros de Galicia) ; Scènes d’enfants (Cris dans la rue, Jeux sur la plage, Jeu II, Jeu III, Jeunes filles au jardin) ; Música callada (n° III du cahier I). Luis Fernando Pérez, piano. 1 CD Mirare. Enregistré en décembre 2016 à la Aula de Música de la Universidad de Alcalá de Henares à Madrid. Notice anglais et français. Durée : 80’

 

Mompou, bien que reconnu comme l’un des plus grands compositeurs espagnols, est rarement joué sur scène comme au disque. Le présent enregistrement n’en prend que plus de valeur, sous les doigts experts du pianiste , un ancien élève d’Alicia de Larrocha.

Ce bel hommage rendu au compositeur catalan s’appuie sur ses œuvres pour piano les plus célèbres. Les Cançons i Danses furent composées entre 1921 et 1961, pour partie lors du séjour à Paris de . Elles expriment différentes facettes du folklore catalan, toutes empreintes de charme, de délicatesse et de poésie mâtinée d’une indicible nostalgie. Le triptyque des Paisajes (1942-1960) nous rappelle combien Mompou attachait d’importance à la magie de l’instant, à la contemplation de la nature, à l’amour de son épouse Carmen, et aux sonorités de cloches (ses grands-parents étaient fondeurs de cloches). Les Scènes d’enfants (1915-1918) évoquent tout le monde ludique de l’enfance, tandis que les vingt-huit pièces des quatre cahiers de la Música callada (« Musique du silence »), composées plus tardivement, entre 1959 et 1967, dont un seul extrait est présenté ici, constituent une sorte de testament esthétique, véritable chef-d’œuvre fait d’ascétisme et de méditation.

Une musique empreinte de clarté, de naturel et de dépouillement, une œuvre intimiste et colorée, se concentrant sur l’essentiel, et prenant parfois des accents scriabiniens. Un florilège d’œuvres choisies, parfaitement servies par dont le jeu sincère, contrasté et authentique, la technique irréprochable et l’utilisation savante de la pédale magnifient la résonance et le pouvoir d’évocation.

Un disque rare à ne pas manquer !

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.