tous les dossiers(1)

Don Giovanni, pour Jérémie Rhorer et Jean-Sébastien Bou

À emporter, CD, Opéra

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Don Giovanni, dramma giocoso en deux actes sur un livret de Lorenzo Da Ponte. Avec : Jean-Sébastien Bou, Don Giovanni ; Robert Gleadow ; Leporello ; Myrtò Papatanasiu, Donna Anna ; Julie Boulianne, Donna Elvira ; Julien Behr, Don Ottavio ; Anna Grevelius, Zerlina ; Marc Scoffoni, Masetto ; Steven Humes, Le commandeur. Chœur de Radio France (chef de chœur : Stéphane Petitjean). Le Cercle de l’Harmonie, direction : Jérémie Rhorer. 3 CD. Alpha 379. Enregistré sur le vif en décembre 2016 au Théâtre des Champs-Elysées. Notice de présentation trilingue (français, anglais et allemand). Durée : 72’14’’, 60’08’’ et 43’25’’.

 

DGLa mise en scène de Don Giovanni par avait convaincu le public et la critique. Le CD qui en découle rend justice à la direction équilibrée de , mais il ne saurait rivaliser, en termes de performances vocales, avec les grands enregistrements du passé. Mention spéciale toutefois pour dans le rôle titre.

Cet album est le reflet sonore de la mise en scène de reprise au Théâtre des Champs-Élysées en décembre 2016, suite à de premières représentations données en avril 2013. Pour les deux séries, on retrouvait l’ensemble Le Cercle de l’Harmonie, chauffé à blanc par un très virtuose mais toujours élégant, tonique sans être hystérique, conduisant à des ensembles précis et équilibrés. Sans doute est-ce là le plus gros atout de cet enregistrement confié à de jeunes interprètes compétents et prometteurs, mais manquant parfois de personnalité vocale.

En effet, la distribution de la reprise de 2016, dans l’ensemble saluée par la critique, ne révolutionnera pas la discographie même si elle ne contient aucun maillon véritablement faible. Les dames sont dans l’ensemble plutôt bien chantantes mais aucune ne brille par une personnalité vocale particulièrement affichée. Si en Donna Anna est sans doute la plus dramatique des trois, ce qui n’empêche pas l’agilité de « Non mi dir », on préfèrera sans hésitation, pour la fraîcheur du timbre, la mezzo-soprano suédoise . Cette dernière propose une piquante Zerlina à qui l’on attribue, une fois n’est pas coutume, le duo du deuxième acte partagé avec Leporello. En Donna Elvira, manque quelque peu de style même si, mezzo elle aussi, elle s’acquitte avec honneur de la tessiture ingrate du rôle. Les messieurs font meilleure impression, avec tout d’abord le très joli Masetto de , jeune baryton à suivre dans les années à venir. est un Ottavio ardent et viril, assez convaincant dans ses élans vengeurs et justiciers. est quant à lui un Commandeur à la voix sombre et profonde, dont le timbre noir se détache bien de celui du baryton-basse canadien , visiblement très investi sur le plan de la caractérisation. Son Leporello ne manque ni de couleur, ni de tempérament. Sur le plan strictement vocal c’est néanmoins notre baryton national qui se démarque. Alliant à la beauté naturelle du timbre l’élégance du phrasé et le crémeux du legato, il s’impose comme l’un des meilleurs interprètes du rôle à l’heure actuelle. Rien que pour la sérénade du deuxième acte, chantée du bout des lèvres et avec toutes les nuances, on voudra faire l’acquisition de ce nouvel album dont on espère, dans un avenir proche, trouver l’équivalent en DVD. Sans doute la magie du théâtre permettrait-elle de mieux apprécier des chanteurs visiblement très impliqués dans le spectacle, comme l’attestent d’ailleurs l’ensemble des récitatifs, déclamés – voire vécus – avec esprit et conviction.

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.