tous les dossiers(1)

Les humeurs de Jérôme Bel

Danse , La Scène, Spectacles Danse

Paris. Théâtre de la Ville, Espace Cardin. 7-XI-2017. Jérôme Bel : Jérôme Bel. Un spectacle de Jérôme Bel, avec Eric Affergan, Yair Barelli, Michèle Bargues, Claire Haenni, Frédéric Séguette. Theater Hora : Disabled Theater. Concept : Jérôme Bel. Assisté de Maxime Kurvers, Simone Truong, Chris Weinheimer. De et par Remo Beuggert, Gianni Blumer, Damian Bright, Matthias Brücker, Nikolai Gralak, Matthias Grandjean, Julia Hausermann, Sara Hees, Tiziana Pagliaro, Fabienne Villiger, Remo Zarentonello. Dramaturgie : Marcel Bugiel.

Le Théâtre de la Ville consacre plusieurs soirées au répertoire de dans le cadre du portrait que lui dédie le Festival d’Automne (lire notre entretien). Il accueille notamment , sa pièce fondatrice, et Disabled Theater, avec les acteurs du .

La surveillance des données personnelles n’existait pas à l’époque où Jérôme Bel créa, en 1995, sa première pièce de groupe, au titre éponyme. Il s’agit, en réalité, d’un duo entre et , figures fondatrices de l’homme et de la femme, qui ne sont avares ni de leur data, ni de leur anatomie. Revoir cette pièce pour la première fois depuis 22 ans procure un sentiment étrange, car si les deux danseurs ont vieilli, la pièce conserve toute sa force subversive.

Qu’est-ce qu’un homme ? Qu’est-ce qu’une femme ? Qu’est-ce qu’un être humain ? Quelques kilos de chair, des grains de beauté, un sexe et un numéro de portable. La simplicité et l’efficacité du dispositif, la pertinence conceptuelle des actions continuent à faire mouche, questionnant au passage sur nos attributs corporels : poils, cheveux, transpirations, fluides, humeurs… Une claque au sens propre, comme au sens figuré.

Le propos est différent avec Disabled Theater, puisqu’au lieu de mettre des danseurs au service de son projet, Jérôme Bel met son projet au service des acteurs suisses allemands du . L’introduction, comme pour Jérôme Bel, commence par une déclinaison des noms, âges et professions. Cette dimension identitaire, que l’on retrouve dans d’autres œuvres biographiques de Jérôme Bel, défend à haute voix l’altérité en étant hautement performatif. En énonçant son prénom, son âge et sa qualité, chaque interprète existe dans son individualité.


C’est la même démarche qui conduit le chorégraphe à permettre à chaque acteur de créer sa propre chorégraphie, devenant successivement « vedette » du spectacle. Une présence et une façon d’être au monde absolument incroyable, mais aussi le soutien exceptionnel d’une communauté, celle de leurs camarades. Ici encore, comme dans Gala, le projet est d’une inconcevable bienveillance et d’une gigantesque générosité, progressivement partagée par la salle, incrédule. Star du spectacle, Julia Hausermann achève le premier tour de danse par un solo sensuel et insolent. Chacun fait alors preuve de sa liberté et de sa grande beauté.

« Ma mère a dit que c’est une sorte de freak show, mais elle a beaucoup aimé » dit Damian Bright. « Nous sommes handicapés, mais nous aussi, on a du talent » renchérit un autre danseur. Spezial, Spannend, Super, Sehr Gut, Direct, Excitant… les superlatifs pleuvent de la bouche même des interprètes lorsqu’on les interroge sur ce qu’ils pensent de la pièce. Loin d’être « des animaux dans un cirque » comme l’évoque une participante en citant sa mère, Disabled Theater est aussi le portrait d’une jeunesse, certes différente, mais qui aime la pop, le rock, s’amuser, se montrer, s’exprimer. Là encore, comme dans Gala, pas de trac, pas de pose, pas de faux-semblants.

Crédits photographiques : Jérôme Bel © Herman Sorgeloos ; Disabled Theater (2012) Theater HORA/Jérôme Bel © Hugo Glendinning

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.