banclefsdor2017

Hymne au tango à la Maison de la danse de Lyon

Danse , La Scène, Spectacles Danse

Lyon. Maison de la danse. 16-XI-2017. Tu nombre me sabe a tango. Compagnie L’Explose.
Direction et chorégraphie : Tino Fernández. Dramaturgie : Juliana Reyes. Musique : Giovanni Parra. Musiciens : Quintette Leopoldo Federico. Danseurs : Marvel Benavides, Luisa Fernanda Hoyos, Aleksandra Rudnicka, Angela Cristina Bello, Ivan Ovalle, Carlos Jullio Ramirez. Chanteurs : Victoria Sur, Edwin Roa. Lumière : Giovanny Lopez.

cie l'exploseLa Maison de la danse invite, dans le cadre de l’année de la Colombie en France, la de Tino Fernández pour une nouvelle création.

Son hommage joué, dansé et chanté, au tango argentin des années 50, « Tu nombre me sabe a tango », donne à voir ce qu’est profondément cette danse populaire. Incarnée par Carlos Gardel,  mort à Medellin, en Colombie, en 1935, elle s’est répandue dans tout le pays comme l’art de dire sa flamme et danser en duo la fougue, ou encore se défouler d’un quotidien trop pesant.

Le tango catalyse les passions, comme le montre ce beau spectacle, où danse et musique explosent. Les danseurs, tout en muscles, sont porteurs d’une énergie contagieuse. Deux d’entre eux, Iván Ovalle et Carlos Julio Ramirez, sont parmi les danseurs de tango les plus reconnus à Bogota. Accompagnés de quatre danseuses contemporaines, ils se déploient au rythme du Quintette Leopoldo Federico du bandonéoniste Giovanni Parra (bandonéon, violon, piano, guitare et contrebasse). Les chanteurs, Victoria Sur et Edwin Roa, occupent aussi l’espace de façon tentaculaire. On est comme dans un grand bar à la toute fin de la nuit, et des extraits de vieux films des années 50, défilent en noir et blanc. Clin d’œil au côté fugitif du bonheur et de la bataille que se livrent les tangueros ?

Se chassant et se reprenant, s’enlaçant, tout un petit monde s’empare du tango pour faire danser sa vie.

Crédit photographique : © Compagnie L’Explose

tous les dossiers(1)

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.