banclefsdor2017

Jean-Christophe Keck condamné pour abus de faiblesse

Poursuivi pour abus de faiblesse par le fils de la cantatrice Eva Rehfuss, décédée en 2008 à l’âge de 85 ans, et épouse du compositeur de musique légère , le musicologue spécialiste d’Offenbach et chef d’orchestre a été condamné ce lundi 4 décembre 2017 par le Tribunal correctionnel de Lyon à neuf mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende. L’avocate au barreau de Versailles, Michèle de Kerckhove, également dans le box des accusés, est condamnée pour sa part à douze mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende.

Cette affaire n’est pas sans rappeler celle concernant Liliane Bettencourt et le photographe François-Marie Banier, dans laquelle ce dernier avait été condamné à quatre ans de prison avec sursis pour abus de faiblesse, à 375 000 € d’amende et à la confiscation d’une partie de ses biens (un accord transactionnel est en cours dans cette affaire).

 

tous les dossiers(1)

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.