Ophélie Gaillard se fait voler son violoncelle

Hier soir en sortant de son domicile à Pantin, la musicienne s’est fait voler son violoncelle par un homme l’ayant menacée avec un couteau.

Il s’agit d’un violoncelle Francesco Goffriller datant de 1737 qui lui est prêté par la banque CIC depuis une quinzaine d’années, et qui est dans un étui bordeaux. La musicienne s’est également fait voler son archet de Jean Pierre Marie Persois, datant de 1825.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.