Resmusica_728x90mm - Cello players

Philippe Fénelon a donné l’ensemble de ses manuscrits musicaux à la BnF

Le compositeur a fait don au département de la Musique de la d’un fonds d’archives comprenant l’ensemble des manuscrits autographes de ses partitions, depuis sa sonate pour piano op. 1, composée en 1970, jusqu’à son opéra Flaubert et Voltaire op. 109, composé en 2014. Ce fonds comprend également  de nombreux états préparatoires manuscrits, des épreuves corrigées de partitions ou de livrets d’opéra, des archives et de la documentation (affiches, programmes, dossiers de coupures de presse, documents de mise en scène…).

Créé en 1942, le département de la Musique a reçu des dons ponctuels de manuscrits de la part de compositeurs vivants : en 1950, en 1984, en 1985 et plus récemment et . est cependant le premier compositeur vivant à céder l’ensemble de son œuvre de son vivant, avec la compositrice qui a fait don de ses manuscrits musicaux, sa correspondance et ses archives en 2017. Ce don de coïncide avec la parution de son dernier livre autobiographique, Déchiffrages. Une vie en musique.

Lire aussi notre entretien avec Philippe Fénelon.

tous les dossiers(1)

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.