Gautier-pour-Resmusica-728x90 Optimized

Superbe Pelléas et Mélisande de Simon Rattle pour LSO Live

À emporter, CD, Opéra

Claude Debussy (1862-1918) : Pelléas et Mélisande, drame lyrique en cinq acte sur un texte de Maurice Maeterlinck. Avec : Magdalena Kožená, Mélisande ; Christian Gerhaher, Pelléas ; Gerald Finley, Golaud ; Franz-Josef Selig, Arkël ; Bernarda Fink, Geneviève ; Joshua Bloom, le docteur, Elias Mädler, Yniold. London Symphony Chorus, chef de chœur : Simon Halsey. London Symphony Orchestra, direction : Simon Rattle. Enregistré live les 9 & 10 janvier 2016 au Barbican Center, London. Notice trilingue en anglais, français et allemand. Livret en français et anglais. 3 CD/SACD & 1 BluRay. Durée : 62’10’’, 76’19’’, 27’18’’.

 

Les Clefs Resmusica

LSO Pelléas RattleDonné au Barbican Center par le nouveau directeur du , Pelléas et Mélisande sous la direction de confirme en CD la qualité de deux concerts exceptionnels. Cette référence moderne bénéficie d’une distribution au français impeccable, dont se démarquent par leur puissance le Golaud de et l’Arkel de .

L’anniversaire des cent ans de la mort de n’était pas la raison de la programmation de cet opéra en version semi-scénique à Londres puis à la Philharmonie de Berlin. a depuis toujours défendu cette œuvre, qu’il avait déjà donnée avec sa femme Magdalena Kožená dans le rôle de Mélisande à l’Opéra de Berlin et à Covent Garden dans la décennie précédente. Aujourd’hui sort dans un coffret extrêmement qualitatif la prise audio live du Barbican Center, mêlant sur un même support trois CD/SACD, ainsi qu’un Blu-ray Audio, afin de bénéficier de la meilleure retranscription possible, même sans posséder un matériel audiophile haut de gamme.

Superbe du début à la fin, avec un Acte II tout de même un peu plus faible, la direction de Simon Rattle s’écarte des références françaises et est à déconseiller à ceux qui ne jurent dans Debussy que par les références des années 50-60, Roger Désormière, Désiré-Émile Inghelbrecht ou Ernest Ansermet en trio de tête. La densité symphonique et la chaleur des cordes s’accordent nettement plus à la vision d’un Karajan, avec un résultat différent toutefois dans le son avec des tempi très lents, soutenus par un aux merveilleuses sonorités, surtout aux bois.

est évidemment l’élément le plus vendeur du coffret, mais comme à l’Oper Frankfurt quelques années plus tôt, sa tessiture de baryton est quelque peu trop basse pour ce rôle de baryton martin, et malgré la sensibilité de son chant, il impacte moins que le fantastique Golaud de . Magdalena Kožená est une Mélisande habituée et reste particulièrement crédible dans ce rôle, même si elle pourrait sans doute paraître moins maniérée, en plus d’être dérangée lors de quelques parties à cause de positions complexes dans lesquelles elle chantait dans la mise en espace de Peter Sellars. est un Arkel idéal depuis des décennies et cette gravure le prouve, tandis que campe une Geneviève sensible, notamment pendant la lecture de la lettre. La distribution est complétée par le docteur chaud de et l’Yniold touchant du jeune Elias Mädler. Un superbe coffret qui laisse augurer une collaboration idéale entre le chef et la formation d’Outre-Manche.

ONL1819-ResMusica728x90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.