Resmusica_728x90mm - Cello players

La Chambre Philharmonique (2004-2018)

ayant accepté la direction musicale de l’Orchestre National de France en septembre 2017, la fin de cette saison 2017/2018 marque le clap de fin de , orchestre non permanent jouant sur instruments anciens qu’il avait créé en 2004 avec sa compagne, Anne Maury, violoniste, et fonctionnant sur un mode démocratique : même statut pour tous, égalité des cachets…

Un nouvel exemple de la difficulté pour un orchestre, ensemble, chœur indépendant de survivre au départ ou à la disparition de son directeur musical, souvent une figure emblématique.

tous les dossiers(1)

Mots-clefs de cet article
  • cuculture

    Etonnant non ? « […] Un public ne vient pas voir un orchestre ou un chef, il vient pour la musique. »
    Emmanuel Krivine, entretien avec Pierre-Johann Laffitte, avril 2013
    Voilà ce que l’on trouve en page d’accueil du site de cet orchestre.
    Le chef part, l’orchestre disparait au bout de 14 ans ! comme quoi le modèle de l’intermittence ne sert pas le public……
    mais qui peut-il servir ?

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.