CD

gesualdo_cera_brilliant

La passion selon Gesualdo par Francesco Cera

Les Réponds des ténèbres de Carlo Gesualdo constituent une œuvre maitresse de la dernière période créatrice de ce compositeur atypique de la Renaissance. Emaillés d'audaces harmoniques et de modulations familières chez Gesualdo, ces réponds sonnent ici en toute plénitude dans cette nouvelle version dirigée par Francesco Cera. La Passion selon Saint-Matthieu de Gesualdo est présentée sous forme de motets à six voix alternés par le récit de l'évangéliste. Cette œuvre fut ...
Chosta_13_petrenko

Vasily Petrenko imprécatoire dans la Symphonie n° 13 de Chostakovitch

Vasily Petrenko poursuit son intégrale Chostakovitch avec Liverpool au plus haut niveau avec la symphonie Babi Yar. En 1941, plusieurs dizaines de milliers de juifs et de résistants furent exécutés par les SS. Cet endroit terrifiant, un ravin situé près de Kiev en Ukraine, avait pour nom Babi Yar. L’événement effroyable conduisit le poète Evgueni Evtouchenko à faire devoir de mémoire au début des années 1960 tout en provoquant les foudres ...
Reinhard-Keiser-Brockes-Passion-Les-Muffatti-Vox-Luminis

La Brockes-Passion pionnière de Reinhard Keiser

On avait fort apprécié la révélation somptueuse par René Jacobs en 2000 du Croesus de Reinhard Keiser.. Les 2 heures de sa Brockes-Passion n'infirment en rien le plaisir ressenti à l'écoute d'un compositeur trop méconnu. Le XVIIème siècle accoucha de l'opéra. La Passion constitua aussitôt un livret providentiel. Berceau de ce genre nouveau, la Passion-Oratorio, Hambourg vit naître en ses murs Barthold Heinrich Brockes, auteur du livret le plus célèbre du ...
bergonzi

Carlo Bergonzi, la signature du bel canto

Coïncidence ? Quelques semaines après la disparition de Carlo Bergonzi, le producteur Universal Music faisait paraître un double album du ténor regroupant les airs les plus fameux du répertoire de l’opéra italien. Si vous êtes un ténor, voilà l’enregistrement que vous devrez posséder. Dans l’hommage que nous rendions après sa récente disparition, nous avons dit combien Carlo Bergonzi respirait la science du bel canto. Ce double album vient à propos pour confirmer ...
71GqemukZ7L__SL1500_

Nouvelle réussite des symphonies de Honegger par Russel Davies

Pour son second volume paru, Dennis Russell Davies confirme ses accointances avec Arthur Honegger, encore assez méconnu du grand public. Il n'est en effet pas donné à tout le monde de rentrer dans l'univers du compositeur, musicien libre des chapelles intellectuelles, à l'écriture savante et hors d'une chronologie musicale trop liée à la mode. C'est plutôt au travers de événements historiques que l'on percevra ses intentions et l'approche du chef chargé ...
warner_karajan_berlin_choral

Karajan et la musique chorale

Ce beau coffret de l’Édition Karajan officielle remasterisée par Warner Classics rassemble trois chefs-d’œuvre des périodes classique et romantique, dans la vision d’un Herbert von Karajan de la pleine maturité des années 70 : l’oratorio Les Saisons Hob.XXI.3 de Joseph Haydn, la Missa Solemnis en ré majeur op. 123 de Ludwig van Beethoven, et le Requiem Allemand op. 45 de Johannes Brahms. Pour EMI, l’illustre maestro autrichien a peu enregistré Haydn : Les ...
brahms thielemann

Brahms à la hussarde par Thielemann

Christian Thielemann déçoit dans tous les compartiments de l’interprétation brahmsienne. Il y a un an, le label Decca publiait l’intégrale des œuvres symphoniques de Brahms sous la direction de Riccardo Chailly à la tête du Gewandhaus de Leipzig. Acclamé par la presse internationale (et primé par un International Classical Music Awards 2014), ce coffret incarnait la quintessence d’une tradition revisitée par un chef soucieux de ravaler, à la tête d’un orchestre ...
magnard_hortus

Collection Les Musiciens et la Grande Guerre

Dans le cadre de la Mission du Centenaire 1914-1918, les éditions Hortus lancent une collection ambitieuse en 30 volumes consacrée aux "Musiciens et la Grande Guerre", dont les parutions s'échelonneront sur cinq ans et proposeront une trentaine d'heures de musique. Voici les trois premiers. Chaque volume au minutage généreux (entre 60 et 76 minutes pour les trois premiers volumes parus) met en avant des musiciens français de qualité dans des enregistrements ...
dgg bach aimard

Pierre-Laurent Aimard, mécanique des rythmes

Le pianiste Pierre-Laurent Aimard s’était attaqué, en 2008, à l’Art de la fugue de Bach. Il remet de Kantor de Leipzig sur le métier avec ce nouvel enregistrement du Clavier bien tempéré (livre 1), Everest de la littérature pianistique ! Venu du répertoire contemporain, Aimard analyse et creuse le dialogue dans une lecture personnelle et clivante. En effet, la rigueur de la décomposition du langage de Bach, dosée et réfléchie dans ses ...
vivaldi_ruggeri_fugatto

Les quatre saisons de Vivaldi en duo violon et orgue

Renouveler le sujet à propos des Quatre saisons de Vivaldi ne semble pas chose aisée, pourtant ce disque apporte une approche inédite et passionnante. Grâce à l'utilisation de trois orgues baroques italiens et historiques de surcroit, l'organiste Marco Ruggeri a recréé l'ambiance champêtre et bucolique de ces célèbres concertos de l'Estro harmonico. Ces instruments anciens sont pourvus de divers accessoires qui viennent ponctuer judicieusement le discours : campanelli (jeu de clochettes ...
bruckner_5_schaller

La Symphonie n° 5 de Bruckner par Gerd Schaller

Avec Gerd Schaller et la Philharmonie Festiva on trouvera l’essentiel de l’esprit brucknérien, sans plus. C’est déjà beaucoup ! Comment se renouveler ? Le faut-il vraiment ? Dans le monde de l’interprétation et plus particulièrement dans celui de l’enregistrement ne doit-on pas craindre qu’une recherche effrénée de l’originalité – ce que l’on appelle aussi l’apport personnel – ne devienne source de mutilations de la volonté créatrice du musicien ? La problématique s’intensifie au fur ...
brahms_trio_Sévère

Brahms, la clarinette et la génération montante

Un album foncièrement jubilatoire ! Autrefois, Anton Stadler avait enflammé l’imagination de Mozart et Heinrich Bärmann celle de Carl Maria von Weber. En 1891, ce fut au tour de Brahms de vivre un élan créateur bienvenu chez un vieil homme couvert de gloire mais grandement fatigué. A la fin de sa vie Johannes Brahms rencontra le clarinettiste de  l’Orchestre grand-ducal de la petite ville de Meiningen. L’instrumentiste qui éveilla son attention, Richard ...
bach_batiashvili

Les Bach admirablement joués par Batiashvili et ses acolytes

Des artistes qui magnifient individuellement et collectivement les strates sonores de ces fameuses partitions. A l’évidence, Lisa Batiashvili, violoniste née en 1979 à Tiflis en Georgie, pilote d’une main de maître cette nouvelle livraison consacrée à Jean Sébastien Bach et son fils Carl Philip Emanuel. Son violon déploie une sonorité franche, chaleureuse, dominante mais sans volonté toutefois de museler ses partenaires. A ses côtés officient des musiciens de premier ordre entièrement dévoués ...
strauss_3_roth

Roth grave deux célèbres poèmes symphoniques de Richard Strauss

Un disque bien joué et vient enrichir un catalogue enregistré gigantesque dans lequel élire une version de référence pour soi-même constitue un pari bien audacieux, voire impossible. Pour l’année du 150eanniversaire de la naissance de Richard Strauss les commémorations en son honneur ont enrichi un peu plus la renommée d’un des compositeurs les plus joués au monde. Depuis sa mort en 1949 sa musique a sans cesse crû en popularité, popularité ...
milhaud_orestie_naxos

Premier enregistrement intégral de l’Orestie de Darius Milhaud

Paul Claudel inspire Milhaud pour deux heures et demie de musique hautement représentative de son esthétique faite de gaîté débridée, de lyrisme discret, d’intérêt pour les musiques folkloriques et le jazz,. L’Orestie, la trilogie dramatique d’Eschyle fut représentée avec grand succès en 458 avant J.-C. à Athènes. Elle inspira de nombreux lecteurs musiciens (Gluck, Richard Strauss, Sergeï Taneiev, Iannis Xenakis…) et en particulier le très prolifique Darius Milhaud qui en tira ...