Archives de l’auteur : Alain Huc de Vaubert

avatar

À propos de Alain Huc de Vaubert

Journaliste en Midi-Pyrénées et dans le Gers, qui est plutôt une terre de Jazz, Alain Huc de Vaubert n’a pas que de bons souvenirs musicaux de l’enfance. Il s’agirait plutôt d’une vocation tardive de mélomane La fréquentation plus ou moins assidue de concerts dès 10 ans, ainsi que la discothèque maternelle ont éveillé un goût à l’adolescence, qui s’est développé et affiné par la suite. Étudiant, c’est l’écoute quotidienne de France Musique qui fit son éducation musicale, assortie de la lecture régulière de la presse spécialisée et d’ouvrages fondateurs. L’étudiant est ainsi devenu un mélomane et discophile passionné, qui s’est enthousiasmé avec l’intolérance des convertis pour les baroqueux dans les années 80. Des études d’histoire et d’histoire de l’art ont élargi son univers de la musique ancienne vers de plus hautes époques. Une passion pour l’histoire de la musique s’est rapidement prolongée par celle de l’interprétation en une sorte d’archéologie musicale toute personnelle. Une discothèque s’est constituée en trois décennies, s’étalant aujourd’hui du IVe au XXIe siècle, avec toutefois de grandes préférences pour les XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. « Bach est notre père à tous, Hændel, Haydn, Mozart, Beethoven, Mendelssohn, Schumann, Brahms et les autres sont ses disciples… ! » Devenu journaliste généraliste et culturel pour la presse quotidienne et hebdomadaire régionale, ce fut une bonne surprise et un grand bonheur de commencer à chroniquer des concerts locaux, puis un peu plus loin et de suivre et accompagner des festivals, tout comme fréquenter des musiciens. Depuis, la presse écrite ayant déclaré une guerre d’indifférence à la culture en général et à la musique savante en particulier, considérée comme « élitiste » par des gestionnaires incultes, la sphère Internet offre un refuge salutaire pour parler de domaines qui nous semblent indispensables. C’est ainsi qu’Alain a rejoint l’équipe de ResMusica en 2008, tout en animant la rubrique musicale d’une revue régionale consacrée au patrimoine.
L’antichambre du ciel

L’antichambre du ciel par la Capella de ministrers

En ce deuxième dimanche de l’Avent, la saison toulousaine des Passions invitait en l’église Saint-Aubin de Toulouse deux ensembles espagnols La Capella de ministrers et l’Almodi Cor de Cambra pour interpréter le célèbre Requiem ou Officium Defunctorum de Tomas Luis de Victoria, sous la direction du gambiste et chef d’orchestre Carles Magraner. Cette partition composée par un clerc pour les obsèques de l’impératrice Marie d’Autriche, sœur du roi Philippe II, convient ...
Délectable douleur

Délectable douleur par Les Passions

Passionné par ce compositeur qui a su allier la verve mélodique italienne au sérieux de l’harmonie française à la fin du XVIIe siècle, Jean-Marc Andrieu poursuit avec son orchestre Les Passions le triptyque consacré à Jean Gilles, qu’il avait entamé l’an dernier avec un mémorable Requiem. À la veille d’enregistrer ce programme, ce concert proposait un motet de circonstance «Diligam te Domine» avec les trois premières lamentations pour le mercredi, ...
Un air de jeunesse et de fraîcheur

La Flûte Enchantée à Agen, un air de jeunesse et de fraîcheur

Dix ans après une première production en ce même lieu du théâtre municipal d’Agen, où il avait exploré la fibre maçonnique, Jean-François Gardeil s’est à nouveau frotté au chef-d’œuvre mozartien, cette fois-ci avec sa troupe associative des Chants de Garonne, renforcée par de jeunes solistes aquitains, membres de la compagnie lyrique Opéra Bastide de Bordeaux et de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris. Cette Flûte traitée à la manière d’un conte ...
Un anniversaire au petit pied

Un anniversaire au petit pied

Toulouse les Orgues Depuis des années, le festival Toulouse les Orgues ne se contente pas de récitals en solo de l’instrument roi et sait varier les plaisirs en utilisant les tuyaux comme instrument concertant ou assurant le continuo d’oratorios baroques et classiques. D’ailleurs, le festival avait ouvert la veille à la cathédrale Saint-Étienne avec la création d’un oratorio chorégraphique pour 8 danseurs, 10 chanteurs et orgue à 4 mains/pieds avec la ...
Fête à la flûte à bec

Fête à la flûte à bec par Les Passions

Après avoir reçu d’immenses solistes comme Pierre Hantaï, Enrico Gatti, Sigiswald Kuijken ou Rolf Lislevand, Jean-Marc Andrieu avait plaisir à donner carte blanche à son compagnon d’études et presque compatriote Jean Tubéry pour l’ouverture de la nouvelle saison toulousaine de ses Passions à la chapelle Sainte-Anne. C’était un juste retour du cornettiste dans sa ville natale où il apprit le cornet auprès de Jean-Pierre Canihac, fondateur des fameux Sacqueboutiers, avant ...
Francis Jacob inaugure un nouveau cycle Bach

Francis Jacob inaugure un nouveau cycle Bach

Toulouse Les Orgues Ils se mettent à cinq organistes (Francis Jacob, Bernard Foccroulle, Jan Willem Jansen, Michel Bouvard et Benjamin Alard) pour parcourir en dix concerts de septembre 2009 à juin 2010, l’essentiel de l’œuvre pour orgue de Johann Sebastian Bach, c’est-à-dire une partie représentative de son œuvre de jeunesse et l’intégralité de l’œuvre de la maturité. La particularité de ce cycle, c’est qu’il se déroule en double entre Toulouse et ...
Les Vêpres de Rachmaninov

Les Vêpres de Rachmaninov

Eurochorus 2009 Depuis trois ans, l’association Eurochorus organise des rencontres chorales à Toulouse dans la 2e quinzaine de juillet, dans le but d’offrir les meilleures conditions possibles à des chanteurs amateurs passionnés et de très bon niveau pour favoriser l’apprentissage en commun et la restitution en concert d’une œuvre majeure du patrimoine musical. Cette 3e rencontre internationale s’organisait autour des Vêpres de Serge Rachmaninov, une des œuvres préférées du compositeur ...
Cantates françaises inédites

Cantates françaises inédites par Les Passions

Constant selon un infatigable esprit de recherche, Jean-Marc Andrieu, qui anime avec talent l’excellent ensemble baroque «Les Passions», proposait pour le 3e concert de sa saison toulousaine, des cantates françaises, pour la plupart inédites, issues du fonds musical de la bibliothèque de Toulouse. Puisant dans cette inépuisable source, ainsi qu’au fonds des ducs d’Aiguillon conservé aux archives départementales de Lot et Garonne à Agen, il a exhumé trois petits bijoux, qui ...
La dynastie des Couperin à la cour

La dynastie des Couperin à la cour par Les Passions

«L’intention de la musique est non seulement de plaire à l’ouïe, mais d’exprimer les sentiments, de frapper l’imagination, d’affecter l’Esprit et de commander les Passions» (Geminiani, 1751). La formation baroque montalbanaise dirigée par Jean-Marc Andrieu, entame une cinquième saison toulousaine de quatre concerts à la chapelle Sainte-Anne, dans l’ancien quartier épiscopal de la cathédrale Saint-Etienne. La qualité du travail de cet ensemble régional n’est plus à démontrer et l’authenticité de sa ...
Une découverte toulousaine

Johanna Luz, une découverte toulousaine

Festival Éclats de Voix Depuis trois ans, le festival gersois Éclats de Voix aime à lancer ses premières notes dans la capitale régionale, où l’art vocal est plus qu’une tradition, une raison de vivre. En 2006, il accueillait les Swingle Singers à la Halle aux grains, l’an dernier c’étaient The London Quartet, pour la première fois dans la Ville Rose… et cette année, son président Patrick de Chirée a succombé à ...