Archives de l’auteur : Anne O'Byrne

Danse en majesté à l’Opéra de Lyon

Danse en majesté à l’Opéra de Lyon

La soirée d’ouverture de la saison danse, 2017-2018, de l’Opéra de Lyon est une « carte blanche » à Jérôme Bel, lancée par le bel opus, The second detail de William Forsythe, fidèle à ce que le New-yorkais imagine et forge dans la danse, depuis quarante ans déjà. Ancré dans le XIXe siècle, selon Jérôme Bel, qui a choisi cette « pièce »-là (pour quatorze danseurs, qui n’a rien d’un détail évidemment, est un ...
Corps-Rebelles

Danse rebelle au musée des Confluences à Lyon

À l’occasion de l’exposition Corps Rebelles présentée au musée des Confluences de Lyon, nous avons arpenté des mètres carrés consacrés à la danse dans toute sa contemporanéité et sa force. Danses pour tous L’exposition s’adresse aux néophytes comme aux convaincus, en allant de la virtuosité à la régionalité. En effet, se rebeller pour la danse au XXe siècle, cela ne veut pas dire abandonner la technique, mais plutôt la mettre au service ...
le-retour-du-loup

Le Retour du loup ou Pierre et le zoo

Non, ce n'est pas du Prokofiev, qui n’avait pas imaginé le grand succès qu’aurait son Pierre et le loup sur des générations d’enfants mélomanes et espiègles, la musique est du compositeur Alexandros Markeas. C'est écrit par un aventurier, Nicolas Vanier, et lu par le comédien Deschiens bien connu, François Morel, et surtout illustré à ravir par un duo de graphistes hyper doués : Pierre-Emmanuel Lyet et Gordon. C’est un  livre-CD que ...
lucinda-childs-grande-fugue

À Lyon, Première mondiale de la Grande Fugue de Lucinda Childs

À l'Opéra de Lyon, trois chorégraphes pour des méditations physiques sur la Grande Fugue de Beethoven : danser en majesté (Lucinda Childs), investir le cœur de la musique (Anne Teresa de Keersmaeker), s’ouvrir au monde (Maguy Marin). Beethoven qualifiait ainsi la Grande Fugue : « tantôt libre, tantôt recherchée ». Un profond cheminement dans l’écriture musicale que trois reines de la danse contemporaines ont tenté d’explorer au plus près des corps méditatifs : les corps dansants, ...
biennale1

Du néo-classicisme au tableau mouvant, la danse en majesté à Lyon

Un parcours dans la Biennale de la danse de Lyon qui a fait œuvre de diversité pour cette 17e édition. La Biennale n’a pas boudé le néoclassicisme, comme l’atteste la nouvelle création de Thierry Malandain (le 17 septembre), mettant en pas de deux, élans, chutes et arabesques, le beau conte qui a bercé notre enfance, et dont l’interprétation de Cocteau a terrorisé nos nuits des plus beaux cauchemars : La Belle ...
r12008001-q85-8648ee

DFS, la dernière création mystique trash de Cecilia Bengolea et François Chaignaud

Quand les créateurs les plus détonants de la Biennale de la Danse de Lyon font se télescoper les polyphonies médiévales de Guillaume de Machaut et le dancehall jamaïcain, cela donne DFS, des fesses qui se dandinent techniquement au top, sous le regard attentif d’un chien que ni la polyphonie a cappella ni la techno ne semblent surprendre. Nous, si ! Le dialogue entre les deux chorégraphes est audacieux certes et dure depuis ...
Deux créations mondiales en ouverture de la Biennale de la Danse de Lyon

Deux créations mondiales en ouverture de la Biennale de la Danse de Lyon

La 17e Biennale de la danse de Lyon s’est ouvert à l’Opéra sur deux Premières mondiales pour le Ballet de l’Opéra de Lyon, féministes et hypnotiques. Dans un premier temps, la création de Marina Mascarell offre une trame engagée. « Le diable bat sa femme et marie sa fille » fait surgir sous les pas de huit danseurs (toujours fabuleux ces danseurs du Ballet de l’Opéra de Lyon), une recherche au ...
ours qui danse

Un ours qui danse en trois temps

Un récit atypique où la danse comme art majeur et thérapie permet l’individuation, à travers trois personnes meurtries, n’ayant rien à voir l’une avec l’autre et évoluant à des époques différentes sur des tempos divergents, dans des pays qui s’ignorent. Le troisième roman de Vincent Jolit, chez le même éditeur, La Martinière, développe en trois temps, trois volets, trois personnages, trois lieux, un propos qui nous est cher : les vertus ...
A Lyon, sombre Merce Cunningham et lumineux Lucinda Childs

A Lyon, sombre Merce Cunningham et lumineux Lucinda Childs

« Made in America » célèbre l'entrée au répertoire du Ballet de l'Opéra de Lyon de deux pièces majeures de la danse contemporaine, minimalistes, avant-gardistes même pour le Winterbranch de Merce Cunningham, mais aux tonalités opposées, l'une noire, l'autre lumineuse. La pureté du mouvement saisi dans son dépouillement et le croisement des arts, ici danse, arts plastiques et musique répétitive, créent des tableaux hauts en contraste. Dans le silence, sur une ...
Tea Dub au Moi de la danse à Lyon

Tea Dub au Moi de la danse à Lyon

A Lyon, Le Moi de la danse, tout nouveau festival présenté par Les Subsistances (Laboratoire international de création artistique) s'est achevé sur un TEA-DUB, une fête de clôture, dans le Hangar, pour danser à en perdre le souffle. Cette première édition a également été le cadre de rencontres lors de conférences passionnantes « Grands témoins ». Mathilde Monnier en majesté Nous avons particulièrement goûté le charme discret de Mathilde Monnier, interrogée par ...
ASA NISI MASA  (Jose Montalvo 2014)

Du rire et des bêtes par José Montalvo

Un conte chorégraphique au mystérieux titre Asa nisi masa à la Maison de la danse de Lyon. Un bestiaire classe et une enfance retrouvée à volonté chez José Montalvo. La formule est empruntée à un souvenir d’enfance du personnage de Mastroianni dans Huit et demi de Federico Fellini. Elle renvoie au rituel du jeune Guido et d’une petite fille, telle une incantation magique, accompagnée d’une gestuelle, que le public est invité ...
dansepeinturecouvbd

Danser la peinture, chorégraphies chromatiques

Danser la peinture. Attention Beau Livre Intelligent Mode d’emploi. Danser la peinture porte si bien son titre que nous ne saurions le changer. En effet dans un beau livre intelligent, Philippe Verrièle a proposé à onze jeunes chorégraphes, de danser un peintre de son choix, à lui, l’écrivain-journaliste, critique de danse ; Laurent Paillier, photographe de danse principalement, de son côté, les photographierait. Le résultat est à la hauteur de l’ambition ...
81jDDhQNqsL

Jazz sous la lune

Du Jazz à savourer en chantant, en s’endormant et en rêvant. Ayant demandé à Joséphine, 9 ans, ce qu’elle pense du livre-disque Jazz sous la lune, elle m’écrit ceci : « Je trouve à peu près dans toutes les chansons des couleurs vives comme du rouge, orange, rose, beige, gris, fuchsia. La musique, quand on claque des doigts, on peut trouver le rythme. En fête, il y a plein de sortes ...
Quanslesmains

Quand les mains murmurent, documentaire fort

Quand les mains murmurent est un documentaire fort retraçant le lien délicat entre le musicien et ses mains, en l’occurrence ici celles du chef d’orchestre. Donc les mains de celui qui dirige toutes les mains et les voix sans dire mot et sans jouer et pourtant… Tout est là dans cette petite heure, fruit de mois de travail. Le cinéaste suit les échanges, les doutes, les rires de cette classe exceptionnelle, ...
carmencjaimeroquedelacruz0437_3

A l’Opéra de Lyon, de Carmen et l’Arlésienne

 Carmen et L’Arlésienne par le Ballet de l'Opéra de Lyon. Roland Petit affirmait que la danse avait tout sanctifié sur son chemin, ce que donne à apercevoir à l’Opéra de Lyon, le duo passionné, tout en pas de deux et en dedans, de Carmen et Don José, incarnés ce soir par Noëllie Conjeaud et Edi Blloshmi. La chorégraphie de Roland Petit, révolutionnaire en son temps, n’a pas vieilli, toujours tonitruante, enlevant de ...

Danser dans la cité

Danser dans la cité : de l’atemporalité du Sacre de Pina Bausch au YK15 de Yuval Pick. Qu’est-ce qui nous meut dans la danse ? « C’est drôle comme les belles choses ont quelque chose à voir avec le fait de se mouvoir. » Pina Bausch a dit cela en 1985. Or depuis, rien n’a changé, et tout a changé. De la danse émane une histoire de la modernité et de la cité, celle de notre monde, du ...
pan pot petit travers

Pan-Pot ou modérément chantant

On danse en famille à la maison de la Danse de Lyon. Le collectif circassien Petit Travers met tous ses œufs dans le même piano pour le bonheur des plus petits et des grands. Neuf paniers en osier, « négligemment » posés là sont remplis d’œufs blancs : des balles rebondissantes, sautillantes, primesautières qui passent d’une main à l’autre, d’un bras à un dos, de l’un à l’autre ou vers les ...
6X9A0588

Ouverture de saison, dansé automnal, pour le CCNR de Yuval Pick

La saison chorégraphique du CCNR vient de s'ouvrir donnant à découvrir la nouvelle création, un rien mélancolique, du maître des lieux Yuval Pick. Toujours aussi avenant et délicat, le chorégraphe et directeur du Centre, jadis tenu par Maguy Marin, invite le spectateur à éteindre son téléphone et à gouter la magie de « Loom » dans un premier temps, puis après une courte pause et un changement de plateau de « YK15 », son nouveau ...
balletdrumminglive07_copyrightstofleth

Drumming live d’Anne Teresa De Keersmaeker : transe sublime

L’entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Lyon de l’étourdissant Drumming d’Anne Teresa de Keersmaeker, créé en 1998, sur la musique répétitive envoutante de Steve Reich est un nouveau pas vers l’excellence jubilatoire. La chorégraphe flamande s’est ingéniée depuis sa première pièce en 1982, Fase, déjà de Steve Reich, à « trouver des équivalences chorégraphiques aux lignes mélodiques », en lovant son vocabulaire dans l’univers minimaliste du compositeur américain, tout ...
mpomero©loge22

Michaël Pomero et Jeroen Robbrecht, rencontre pour Aire de Jeu

Entretien in situ avec Michaël Pomero et Jeoren Robbrecht au sujet de Rumeur, création 2015 de Loge 22, sur la musique de Kalevi Aho, compositeur invité de la 4ème édition du festival danse-musique « Aire de jeu » à Lyon pour les Subsistances (Laboratoire international de création artistique). ResMusica : Comment avez-vous choisi les œuvres de Kalevi Aho que vous utilisez dans Rumeur ? Michaël Pomero : On a demandé dès le début à ...
vexed vista

Kalevi Aho aux Subsistances à Lyon : contredanses bien cadencées

Pour sa 4ème et stimulante édition, le festival « Aire de jeu » des Subsistances à Lyon, associe le compositeur finlandais, symphoniste émérite, Kalevi Aho aux chorégraphes Maud Le Pladec, Loge 22 et Adam Linder, prouvant une fois encore que la danse et la musique se marient pour le meilleur. Féminisme enchanté Hunted explore le thème de la sorcière ou de la femme traquée pour ses qualités non reconnues par le biais ...
9782278065349-T

Comptines et berceuses basques douces et poétiques

Autant dire tout de suite que ce « liburu-disko », livre-disque, de comptines basques en basque des pieds à la tête, illustré magnifiquement, nous a conquis des yeux aux oreilles. Et ce n’était pas gagné dans mon cas, abhorrant (jadis donc) l’accordéon (Merci à Didier Ithursarry). Or de l’accordéon, il y en a, superbe avec guitare et contrebasse sur un poème d’Oxobi, « Ama » sur le thème du cœur brisé de la maman quand ...
7doigtsdelamain

Apesanteur et équilibre : le cirque à 8 des 7 doigts de la main

« Un artiste sans public, c’est comme une tartiflette sans reblochon ». Le ton est donné par un Monsieur Loyal sans prétention, débarquant calmement avec son oreillette à la main, lancer le spectacle XXL d’acrobates virtuoses de la compagnie "Les 7 doigts de la main", dont il fait évidemment partie, embarquant le public démocratique de la Maison de la danse. Ce samedi soir-là sur la terre, les plus petits aux plus vieux sont ...
CONTACT01_┬®Laurent.PHILIPPE

Prise de Contact endiablée Cie DCA Decouflé avec Nosfell

Le nouvel opus de Decouflé et de sa déjantée virtuose compagnie DCA part d’une mise en abyme toute simple : un spectacle se crée dans le spectacle, tandis qu’évoluent sur scène donc dans le spectacle du spectacle Contact, le danseur génie élastique de la voix à l’orteil, Nosfell, et son comparse placide violoncelliste virtuose aussi, Pierre Le Bourgeois. Contact explore le thème de Marguerite et Faust, Dieu, le Diable, le Pacte et ...
Presse_OneFlatThingreproduced©JaimeRoquedelaCruz_DSC0875

Forsythe, Millepied à l’Opéra de Lyon

L’Opéra de Lyon présente trois créations-phare de William Forsythe, entrelacées de Sarabande de Benjamin Millepied, donnant ainsi à admirer l’épure rigoureuse et la dynamique déconstructiviste du grand maître du classique réécrit en langage contemporain, ainsi que la grâce de son héritier spirituel. Quatre pièces-maîtresses donc servies à merveille par les virtuoses du classique s’étirant vers le contemporain : les danseurs du Ballet de l’Opéra de Lyon. Une belle histoire d’alchimie entre ...
Barbe-Neige_LPH1725028┬®LaurentPhilippe

Les contes de fées assassinés de Laura Scozzi

La chorégraphe milanaise Laura Scozzi, danseuse, formée à la sociologie, à la photographie et au mime, a créé sa compagnie Opinioni in movimento en 1994, entrelaçant danse, chant, théâtre, etc. Et mène en parallèle une carrière indépendante, de metteur en scène d’opéra (les Indes galantes, cette année), de chorégraphe de film (pour Coline Serreau notamment) et fait se télescoper danse contemporaine et hip hop en créant dans le cadre de ...
1507-1

Michel Serres emmène Petite Poucette à l’opéra

L’édition de poche de l’essai de Michel Serres sur la musique, sobrement intitulé Musique, paru aux éditions du Pommier en 2011, vient de sortir ! C’est l’occasion de lire ou relire ce texte délicieux qui se sépare en trois branches, bras de fleuve au long cours, bien cadencés : Orphée, sa pomme (celle de l’auteur) et la Bible tout simplement ! « Musique, délivre-nous du mal ! » est le sésame christique de cet ouvrage qui s’offre ...
Peripheral Stream

L.A dance project : compagnie au talent hors catégorie

Benjamin Millepied joue définitivement dans la cour des Grands. En invitant Hiroaki Umeda et Roy Assaf à partager l’affiche avec lui pour la Biennale de la danse, comme il l’avait fait précédemment avec Emmanuel Gat et Justin Peck, il met la barre très haut grâce à ses brillants danseurs atypiques du L.A Dance project, avant sa prise de fonction en tant que directeur du Ballet de l’Opéra de Paris. La soirée ...
Pièce pour 6 interprètes ? Création 2014Conception : Maguy MarinAvec : Ulises Alvarez, Kaïs Chouibi, Laura Frigato, Daphné Koutsafti, Mayalen Otondo / Cathy Polo, Ennio Sammarco-Coproduction : Théâtre de la ville / Festival d?automne à Paris, Monaco Dance Forum - Les ballets de Monte-Carlo, Opéra de Lille,La Filature, Scène nationale de Mulhouse, Théâtre Garonne de Toulouse, Centre Chorégraphique National Roubaix Nord-Pas de Calais, Charleroi Danses - Le Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Compagnie Maguy Marin-La Compagnie Maguy Marin est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Ville de Toulouse, la Région Midi-Pyrénées et reçoit l?aide de l?Institut français pour ses projets à l?étranger.Accueil : TNP, Biennale de la danse

Compagnie Maguy Marin, BiT : farandole et viol

Dans le Petit Théâtre du TNP, toujours engagé, sous le nom de code « BiT », l’unité de mesure informatique binaire de base, Maguy Marin explore tout en farandole et en pornographie, le rythme de l’individu articulé au collectif. Maguy Marin livre sa création 2014, la plus dérangeante sans doute, sous l’aspect d’un manifeste contre le pouvoir masculin. Six danseurs cherchent leur rythme sur les marteaux technos hypnotiques du musicien et sound ...
Celui qui tombe

Yoann Bourgeois : prouesse en suspens

L’Opéra de Lyon accueille pertinemment pour la première fois du cirque avec « Celui qui tombe », le nouveau spectacle de Yoann Bourgeois, tenant de la prouesse poétique en suspens sur le thème de la lutte contre la gravité. A l’Opéra, Yoann Bourgeois a mis sa casquette à carreaux au parterre dimanche, pour se régaler de sa nouvelle création à couper le souffle : « Celui qui tombe ». N’est pas circassien, jongleur, acteur, danseur, musicien et ...