Archives de l’auteur : Bernard Halter

Noircir les tableaux d’Offenbach

Olivier Py noircit les tableaux d’Offenbach

Lors de la saison dernière, l’Opéra de Genève présentait une Trilogie du diable confiée à Olivier Py. Der Freischütz de Weber, La Damnation de Faust de Berlioz et les Contes d’Hoffmann d’Offenbach la constituaient. Les spectacles d’Olivier Py suscitent souvent des controverses marquées. Une certaine crudité souligne le propos ou le parasite, selon que l’on adhère ou que l’on rejette le travail de l’homme de théâtre. Sa production 2001 reprise ...
Sept paroles apaisantes

Sept paroles apaisantes

La notoriété que Joseph Haydn a connu de son vivant est très impressionnante. La cour des Esterházy, Londres, Paris appartiennent à la liste des ancrages du compositeur que l’on cite en premier. Il s’avère que Cadix vit également la création d’une de ses œuvres les plus surprenantes. Les Sept Paroles du Christ en Croix ont été commandées par un chanoine de cette lointaine ville espagnole. L’homme d’église désirait un oratorio ...
En toutes saisons

Les Saisons par Harnoncourt : époustouflant !

Voici un enregistrement des Saisons de Haydn qui fera date. Dès les premières mesures, on reconnaît la griffe de Nikolaus Harnoncourt à la tête du Concentus Musicus Wien et du Chœur Arnold Schœnberg : les vents font état d’une émission incisive tout en nimbant la musique de Haydn d’atmosphères pastorales et les cordes, lumineuses, phrasent avec une articulation marquée qui n’entame pas le legato. On retrouve surtout toute une gamme de ...
Une gourmandise viennoise

Une gourmandise viennoise

Né en 1971, François Leleux est un hautboïste français renommé loin à la ronde. Hautbois solo de l’Orchestre de Chambre d’Europe, membre de l’ensemble « Les Vents Français », il s’entoure de gens comme Emmanuel Pahud ou Eric le Sage et donne des concerts et des récitals sur les plus grandes scènes du monde et contribue à la création de nombreux opus contemporains. Avec ce disque entièrement consacré à Mozart, François ...
Budapest 1900

Budapest 1900 par Valérie Aimard et Cédric Tiberghien

Quel programme original que celui concocté par Valérie Aimard et Cédric Tiberghien pour leur enregistrement intitulé Budapest 1900 ! Ils livrent quelques opus méconnus – parfois non numérotés – des chefs de file de la musique hongroise que sont Béla Bartók et Zoltán Kodaly avec un coup de projecteur sur la production d’Ernö Dohnányi, lequel est à situer plutôt comme un épigone de Brahms. La Sonate en si bémol majeur op. ...
Efficacité et tradition

Manon Lescaut à Zurich, efficacité et tradition

L’Opéra de Zürich, considéré comme l’une des meilleures et des plus actives maisons lyriques d’Europe, allie tradition et innovation pour définir sa programmation. L’institution propose bien sûr régulièrement de nouvelles productions, tout en complétant son affiche de reprises bienvenues du grand répertoire, notamment italien. Aux commandes des opéras romantiques ou véristes célébrissimes de Verdi et Puccini, l’homme de la situation : Nello Santi, dont la popularité à Zürich est à l’avenant ...
Une Messe en si plus vivante que jamais

Messe en si par Michel Corboz, plus vivante que jamais

La Messe en si mineur, dont la genèse s’est étalée sur près d’un quart de siècle est l’une des œuvres les plus fabuleuses de la musique occidentale. Michel Corboz l’aborde depuis plusieurs décennies et l’a du reste gravée à diverses reprises. Toujours à la tête de son Ensemble vocal de Lausanne (depuis 1961), il en lègue cette fois-ci une nouvelle lecture. A l’heure où il est de bon ton d’éditer ...
Simon Keenlyside : Investissement total !

Simon Keenlyside : Investissement total !

Don Giovanni L’Opéra de Zurich se fend d’un nouveau Don Giovanni dans une mise en scène de Sven-Eric Bechtolf. Evoluant dans les salons bourgeois de style Art déco, les personnages emmenés, séduits et grugés par les manigances de Don Juan se fondent dans les perspectives sans fin de la scène. Les mimiques stylisées d’une chorégraphie réglant les mouvements de figurants-danseurs donnent corps à un érotisme latent qui souligne l’ambiguïté des personnages. ...
Chapeau bas pour Monsieur Giorgio Strehler

Chapeau bas pour Monsieur Giorgio Strehler

Così fan tutte Avec ce Così, l’Opéra de Lausanne a mis une production de grande ampleur au cœur d’une saison résolument émaillée de comédies au ton léger (Rigoletto mis à part). Un grand rendez-vous avec l’histoire de la mise en scène d’opéra était donné au public du Théâtre Municipal de Lausanne puisque le spectacle de Giorgio Strehler célébrait tout à la fois la mémoire du fondateur du Piccolo Teatro de ...
Sangre y violencia para Don Juan

Sangre y violencia para Don Juan

Il y a quatre ans, le trublion de la mise en scène d’opéra Calixto Bieito (lire l’article sur l’Enlèvement au sérail du même metteur en scène à Berlin) montait un Don Giovanni au Liceu de Barcelone qui souleva vents et marées. Caractérisée par une violence soutenue, le portrait qu’il a brossé du Don Giovanni de Mozart surprend par son audace. Une fois l’ouverture terminée, une mercedes surgit sur la scène, de ...
Diego Fasolis dirige Bach

Diego Fasolis dirige Bach

Diego Fasolis est décidément un interprète très inspiré de la musique de Bach. Affilié à la maison Arts, il propose maints enregistrements très convaincants de la musique du Cantor de Leipzig. Ses motets avaient déjà suscité un enthousiasme unanime. Ici, il aborde quelques-unes des pièces maîtresses écrites en sa qualité de protégé du Prince Electeur de Cöthen, puisque avant d'être nommé Kappellmeister à Leipzig en 1723, le compositeur s'adonnait à ...
Miracle d’une nuit d’été !

Benjamin Britten, miracle d’une nuit d’été !

Le Songe d’une nuit d’été, chef-d’œuvre de William Shakespeare, a inspiré Britten et le ténor Peter Pears en 1960. Au final, le compositeur anglais lègue un ouvrage lyrique parsemé d’humour, d’amours, de magie et dont la partition révèle une multitude de procédés d’écriture : le rôle masculin central d’Obéron est confié à un contre-ténor, maintes tessitures se repèrent dans la distribution, des séries dodécaphoniques servent parfois de matériel thématique, une instrumentation ...
Un no man’s land pour Mozart

Un no man’s land pour Mozart

Così fan tutte L’Opéra de Zurich redonne sa production de Così fan tutte dirigée en son temps par Nikolaus Harnoncourt. Le jeune chef italien Robin Ticciati était au pupitre pour cette soirée du 28 janvier, alors que le programme imprimé de la saison annonçait le légendaire Harnoncourt. Dès lors très attendu, Robin Ticciati s’est révélé prodigieusement inspiré au pupitre de l’orchestre de l’Opernhaus. Maniant sa baguette avec souplesse et précision, il ...
Scénographie condensée et réussie pour Nabucco !

Scénographie condensée et réussie pour Nabucco !

Pour célébrer le bicentenaire de son théâtre municipal, la ville de Piacenza a eu l’excellente idée de produire un DVD d’un spectacle très abouti. Comment en effet manipuler un ouvrage aussi massif, aussi grandiose que Nabucco ? Hébreux et Assyriens occupent souvent en grand nombre un espace scénique qui peut très vite se révéler exigu. L’ouvrage est, par excellence, le genre de pièce qui convient à des arènes romaines pour un festival ...
Les six sonates d’ Ysaÿe version Marianne Piketty

Les six sonates d’Ysaÿe version Marianne Piketty

Les sonates pour violon seul d’Eugène Ysaÿe représentent sans nul doute un sommet de la littérature pour violon. Le compositeur fut un virtuose renommé auquel on doit la création de plusieurs œuvres de grands compositeurs français de la deuxième moitié du XIXe siècle (Franck, Dukas, Debussy, Chausson, Fauré) ainsi que d’opus d’Elgar ou des Russes du groupe des Cinq. Jeune prodige, le musicien belge glana très rapidement nombre de distinctions. ...
Une pêche miraculeuse

Une pêche miraculeuse

Peter Grimes L’Opéra de Zürich propose une nouvelle production de Peter Grimes sous la régie de David Pountney, un habitué des murs zurichois. Le chef-d’œuvre lyrique de Britten se rattache de près aux origines communes du compositeur et de George Crabbe, auteur de la nouvelle inspiratrice du livret. Tous deux sont enracinés dans le Suffolk anglais. La Mer du Nord est donc l’élément central de l’œuvre. Un élément inquiétant, hostile, impitoyable, ...
Délire de (et autour de) Macbeth

Délire de (et autour de) Macbeth

L’Opéra de Zürich propose un Macbeth assez déconcertant que signent David Pountney et ses camarades d’aventure Stefanos Lazaridis (décors) et Marie-Jeanne Lecca (costumes). Si l’essentiel de leur travail porte sur la nature de la relation amoureuse et conjugale du couple des Macbeth, ce qui permet de faire état de conceptions intéressantes, maints aspects de leur lecture désarçonnent complètement. Une foule de détails et de petits anachronismes délibérés brouillent les pistes, ...
Une relecture des œuvres de Boccherini

Une relecture des œuvres de Boccherini

Luigi Boccherini est un de ces musiciens du temps de Haydn qui a su particulièrement s’enrichir de l’émulation musicale alors en vigueur aux quatre coins de l’Europe. Ayant beaucoup voyagé – il a notamment séjourné à Vienne – sa musique se distingue autant par son charme et son exubérance que par un souci de la forme qui la rapproche parfois de la rigueur germanique. La notice du présent CD comporte ...
Un destin à marquer d’une pierre blanche !

La forza del destino à Zurich, à marquer d’une pierre blanche

L’Opéra de Zurich donne une nouvelle production de la Forza del destino qu’il convient de placer parmi les plus grands moments d’art lyrique qu’il soit possible de vivre. Abordé sous un angle classique par le metteur en scène Nicolas Joel, l’ouvrage de Verdi décline tout le panel de ce que l’on peut attendre d’une maison d’opéra aussi fastueuse que l’Opernhaus. Les décors magnifiques d’Ezio Frigerio (au bénéfice d’une longue carrière ...
L’enlèvement au Musée de cire

L’enlèvement au Musée de cire

Au travers de ce DVD, Glyndebourne étale une production de 1980 de L’enlèvement au sérail de Mozart qu’il eût été parfaitement possible d’ignorer. Le théâtre que restitue le support digital moderne relève d’une forme bourgeoise du culte des conventions de l’art lyrique que l’on croyait appartenir définitivement au temps jadis. Les gros plans sur les visages très maquillés des personnages rajoutent encore à cette impression que laisserait une production tout ...
Bon début de saison

Bon début de saison

Rigoletto La première saison d’Eric Vigié en tant que nouveau directeur de l’Opéra de Lausanne a été lancée à la fin septembre avec un nouveau Rigoletto de Verdi. Une première production globalement réussie qui laisse augurer une suite de saison intéressante. A la mise en scène de l’avatar verdien du Roi s’amuse de Victor Hugo se trouve Arnaud Bernard qui s’est formé comme assistant sur des scènes comme celle du MET, ...
Une vision de Tannhäuser ...

Olivier Py au Grand Théâtre, une vision de Tannhäuser …

Tout le monde a entendu parler de la mise en scène d’Olivier Py bien avant le soir de la première. Le maître d’œuvre se distingue une nouvelle fois par certains aspects provocateurs de son travail. Le Venusberg et son cortège de bacchantes délurées et de personnages mythologiques l’ont incité à engager un acteur de l’industrie du porno pour le bref rôle muet de Zeus afin que ce dernier apparaisse nu ...
Turandot

Turandot version Luciano Berio par Valery Gergiev

Capté sur le vif au Festival de Salzburg en 2002, cette version est l’une des premières réalisations de Turandot portées à la scène, munie du dernier acte complété par Luciano Berio en 2001. Ladite version, écrite plusieurs décades après celle, également posthume, qu’avait signée le vériste, élève et ami du compositeur Franco Alfano, célèbre le drame puccinien dans un langage orchestral résolument moderne. Comme le rappelle Gabriele Schnaut – qui ...
Digne des plus grandes scènes !

Digne des plus grandes scènes !

« Nabucco » aux Arènes Cela fait onze ans que les arènes romaines d’Avenches accueillent un festival d’opéra en plein air. Le vaste site permet d’installer près de six mille spectateurs par soir, si bien que chaque production avenchoise peut se targuer - chose rare dans le domaine de l’opéra - d’être vue par environ quarante-cinq mille personnes. L’entreprise ne s’accomplit pas sans quelques prises de risque puisque la météo peut ...
Liberté conditionnelle pour Florestan

Fidelio au Grand Théâtre de Genève

Le nombre de bonnes intentions et la qualité globale du plateau eussent permis une réussite prégnante pour ce Fidelio si la fosse n’avait pas pâti de tant de mollesse et d’un manque d’inspiration aussi marqué. Dès les premières mesures, la direction de Woldemar Nelsson est alanguie, sans verve. Au fil du temps, l’entier de la lecture de la partition du seul opéra de Beethoven se révèle uniforme, émoussée, souvent imprécise, ...
Pouvoir ou ne pas pouvoir...

Pouvoir ou ne pas pouvoir…

La Clémence de Titus Ouvrage surprenant que ce dernier opera seria légué par Mozart et dont la création se tint à Prague trois mois avant sa mort prématurée. Œuvre de commande pour célébrer le couronnement de l’empereur Leopold II, la Clemenza de Tito met en scène un monarque sans réelle autorité, trahi de toutes parts, et qui fait preuve d’une indéfectible mansuétude à l’égard de celles et ceux qui ourdissent des ...
Orfeo ed Euridice

Orfeo ed Euridice revu par Harry Kupfer

Harry Kupfer, qui s’était notamment distingué par un Vaisseau Fantôme d’anthologie pour Bayreuth dans les années 80, a signé en 1991 une mise en scène assez déconcertante du plus couru des opéras de Gluck. Le maître d’œuvre a imaginé pour Orfeo un musicien qui se promène dans la vie avec sa guitare sous le bras, sorte d’idéaliste vaguement chevelu qui compose des rengaines. Vêtu d’une veste en cuir et d’une ...
A bout de souffre

A bout de souffre

Carmen Pour clore sa saison, l’Opéra de Lausanne met à son affiche l’opéra qui est vraisemblablement le plus connu de l’histoire de l’art lyrique : Carmen. Le chef-d’œuvre de Bizet est présenté dans une production du Welsh National Opera qu’ont monté Patrice Caurier et Moshe Leiser. Un tandem qui a permis à nombre d’ouvrages d’être présentés dans les murs du Théâtre municipal de la capitale vaudoise sous les meilleurs auspices scéniques qui ...
Benjamin Britten : Concerto pour piano

Benjamin Britten : Concerto pour piano

Naxos enrichit son vaste catalogue d’un enregistrement supplémentaire en reprenant à son compte trois captations d’œuvres de Britten parues auparavant chez Collins Classics et datant de 1989 et 1990. Au cœur de cette parution se trouve le concerto pour piano op. 13. Le mouvement original « Récitatif et air », remplacé dans la version de 1945 par l’« Impromptu », est enregistré ici en première mondiale et est disposé à la fin du concerto. ...
Créations et recréations helvètes

Créations et recréations helvètes

Der Cornet et Mémoires d'une jeune fille triste Frank Martin a toujours établi un lien très étroit entre texte et musique. Avec Der Cornet, le musicien signe un cycle de Lieder pour voix de mezzo-soprano solo qu’il puise du recueil de poèmes de jeunesse de Rainer Maria Rilke, écrits en 1899 : Die Weise von Liebe und Tod des Cornets Christoph Rilke (La chanson d’amour et de mort du cornette Christoph Rilke). ...