Archives de l’auteur : Dominique Adrian

28.11.2015 SWR Sinfonieorchester_Rophé_Hodges - photo Sébastien Grébille

À Luxembourg, Rainy Days très contemporains

Lachenmann en vedette et Enno Poppe en dessert pour un week-end contemporain à Luxembourg à l'occasion du festival Rainy Days. Proposer une immersion dans la musique de notre temps à un moment de l’année où la météo encourage à rester sagement à l’intérieur : tel est l’idée centrale du festival Rainy Days, proposé depuis 2005. Pour ce qui est de la météo, le programme est tenu ; pour ce qui est de la ...
hector-berlioz

Faust ou la damnation de Berlioz

L’histoire de Faust est une très vieille histoire : le personnage historique de ce nom a vécu au début du XVIe siècle, comme d’assez nombreuses sources l’attestent ; sa légende trouve une première forme écrite sous la forme d’un livret de colportage imprimé en 1587 et largement diffusé dans les décennies qui suivent. Il faudra encore un bon moment avant que ce sujet scabreux (alchimie !) et fort peu conforme au ...
Paul Daniel répétition BRSO novembre 2015

Avec la Radio Bavaroise, Salonen compositeur mais pas chef

A Munich, un programme original qui, sans la baguette d'Esa Pekka Salonen, perd un peu de sa saveur. Comme beaucoup de grands chefs d’orchestre, Esa-Pekka Salonen a la passion de la composition. Dans certains cas, l’œuvre personnelle s’est imposée partout – Gustav Mahler ; dans d’autres cas, le chef reste inoublié, le compositeur beaucoup moins – Wilhelm Furtwängler. Pour ce programme, le chef avait choisi de mettre une œuvre pour grand orchestre ...
Jurowski Staatsorchester

Munich : Vladimir Jurowski est d’humeur diabolique

Encore aujourd’hui, la programmation d’un concert symphonique est souvent un jeu de hasard : tirez d’abord une ouverture, puis un concerto, enfin une symphonie, et vous avez un programme pas pire qu’un autre. Pour ses débuts à l’Opéra de Munich, Vladimir Jurowski a l’intelligence de faire exactement l’inverse : trois œuvres intimement liées entre elles et avec la saison en cours de la maison. Jurowski ne vient pas à Munich en coup de ...
Mefisto

Tristes enfers, Mefistofele à Munich

A l’Opéra de Munich, un spectacle à la hauteur de l’œuvre interprétée - hélas ! Tous les compositeurs du dimanche n’ont pas autant de chances qu’Arrigo Boito : c’est grâce à ses multiples liens au monde du théâtre que l’écrivain qu’il est avant tout voit son premier opéra, Mefistofele, créé en 1868 à la Scala. Depuis une trentaine d’années, la présence intermittente de l’œuvre au programme des opéras du monde s’est encore ...
Maxim Vengerov

Le Philharmonique de Munich en version slave

Avec le Philharmonique de Munich, Maxim Vengerov et Manfred Honeck proposent un concert où la délicatesse n'est pas toujours au rendez-vous. En ce premier trimestre de l'"ère Gergiev" à l'Orchestre Philharmonique de Munich, le controversé nouveau directeur musical est très présent à Munich ; en ce dimanche matin pourtant, c'est Manfred Honeck qui prend sa place pour un concert au programme très sage. Les créatures de Prométhée, malgré l'enregistrement idéal de Nikolaus ...
Ariane à Naxos, Bayerische Staatsoper, 2015

Ariane en scène avec Kirill Petrenko

A Munich avec Kirill Petrenko, dans cette Ariane à Naxos, toute la troupe est tenue par le flux orchestral. Les vieux Munichois s'en lamentent, en rappelant que ce n'est pas la première fois, tout de même, que l'Opéra de Bavière a un grand chef pour directeur musical - c'est surtout Wolfgang Sawallisch qui est ici visé -, mais rien n'y fait : qu'il s'agisse d'une nouvelle production ou, comme ici, de ...
Jansons et les percussionnistes d'Amériques

Mariss Jansons, des Amériques en Bavière

Amériques ! Le titre du premier chef-d’œuvre d'Edgard Varèse sonne comme une promesse, d'autant plus que le coût considérable que son exécution occasionne fait de chaque concert une expérience à ne pas manquer. Mariss Jansons, à qui on a pu parfois reprocher un répertoire particulièrement restreint, a placé la pièce à la fin d'un concert très original, autour de patries réelles et imaginaires - la Russie que Balakirev, dédicataire et inspirateur ...
hires-Salzburg_contemporary_Boulez_Ensemble_Intercontemporain_Pintscher_Nagano_Vichard_Cambreling_Gaggero_Favre_Durot_c_SF_Marco_Borelli_01

Retour à Salzbourg pour Répons de Boulez

Les musiciens de l'Ensemble Intercontemporain brillent à Salzbourg dans un vivant hommage à Boulez. Fallait-il vraiment envoyer les spectateurs du Festival de Salzbourg dans la banlieue de la ville, dans une sorte de lycée professionnel des métiers du bâtiment, pour seulement trois quarts d’heure de musique ? Eh bien oui, trois fois oui : d’abord parce que l’œuvre jouée est Répons, l’une des plus fortes œuvres pour orchestre de la fin du XXe siècle ...
boulez-icma

À Salzbourg, la généalogie boulézienne par Daniel Barenboim

Dans son parcours consacré à Pierre Boulez pour ses 90 ans, le Festival de Salzbourg n’aura pas toujours eu la main heureuse, à cause d’interprètes mal assurés ou d’acoustiques déficientes ; la pleine réussite du concert du West-Eastern Divan Orchestra en petite formation dans la belle salle Jugendstil du Mozarteum suffit à faire oublier une bonne partie de ces frustrations. La désignation officielle du concert est à vrai dire un peu trompeuse : ...
hires-Salzburg_Contemporary_Boulez_Fischer_Furrer_Cambreling_Frey_Klangforum_Wien_c_Marco_Borrelli

À Salzbourg, Cambreling au service de Boulez

Sylvain Cambreling et le Klangforum Wien rendent hommage à Pierre Boulez à Salzbourg En 1992, Gerard Mortier avait mis à l'honneur la musique et la personne de Pierre Boulez pour son premier festival de Salzbourg, et les réactions du public avaient bien prouvé que c'était un acte de courage ; en 2015, le même hommage apparaît comme la manière la plus simple, sans grand risque, de remplir la case "musique contemporaine" ...
Liederabend_2015_Gerold_Huber_Christian_Gerhaher_c_Marco_Borelli

Christian Gerhaher à Salzbourg, Mahler toujours

Avec Christian Gerhaher et Gerold Huber, les Lieder de Mahler trouvent leurs interprètes idéaux. Il n’y a pas beaucoup de surprises à attendre d’un concert Mahler par Christian Gerhaher : le chanteur a tellement souvent interprété ces œuvres, y compris à Salzbourg ; il en a fait plusieurs enregistrements, avec ou sans orchestre ; et puis, il souligne lui-même que, dans une œuvre aussi difficile techniquement que les Chants d’un compagnon errant, la marge ...
Bluthaus10_GP_137

Bluthaus de Georg Friedrich Haas, drame musical pour aujourd’hui

A Sarrebruck, reprise d'un des chefs-d'oeuvre de l'opéra des années 2010 : Bluthaus de Georg Friedrich Haas. Contrairement à une idée reçue, le destin des opéras contemporains n’est pas toujours l’oubli. Créé à Schwetzingen en 2011, donné ensuite à Bonn, l’avant-dernier opéra de l’Autrichien Georg Friedrich Haas a été retravaillé pour une seconde version créée à Vienne en 2014 et reprise à Sarrebruck pour deux représentations. À en juger par le nombre de ...
breslik1

Pavol Breslik, trop romantique pour Janáček

Les musiciens de l'orchestre de l’Opéra de Munich proposent des mélodies et de la musique de chambre. Rien de plus plaisant, pour un musicien d’orchestre, que de sortir de l’anonymat et de la routine de l’orchestre pour se confronter aux richesses infinies du répertoire chambriste. L’orchestre de l’Opéra de Munich le fait tout au long de l’année, et de manière plus dense pendant le festival d'été, où il dispose qui ...
Pelléas München 1

Un Pelléas glacé dans l’été munichois

Une nouvelle production de Pelléas, assez inaboutie musicalement, et dans une mise en scène radicale. Munich n’avait pas vu Pelléas depuis 2004, où une production importée de Londres avait connu quelques représentations avant de disparaître. Cette fois, c’est une vraie nouvelle production qui est présentée, mais pour quatre dates seulement, dans un théâtre bien plus petit que le Nationaltheater, et sans doute avec un petit nombre de reprises. La mise en ...
Tristan München 2015 2

Waltraud Meier, adieux d’une Isolde unique à Munich

Avec Tristan, il n’est jamais très difficile de remplir la salle de l’Opéra de Munich, où l’œuvre a été créé il y a cent cinquante ans. Mais quand Waltraud Meier annonce que les deux représentations programmée en ce mois de juillet 2015 seront ses dernières Isolde, évidemment, les places s’arrachent bien au-delà du public local, et ce d’autant plus que, même en cette occasion solennelle, le prix des places reste ...
Arabella München 2015

Arabella à Munich, pour Anja Harteros et Hanna Elisabeth Müller

C'est à Andreas Dresen que l’Opéra de Munich confie Arabella, le dernier et pas le moins problématique des opéras de Strauss et Hofmannsthal.  La longue histoire des cinéastes à l’opéra n’est pas près de trouver sa fin, quelles que soient les qualités qu’en attendent les directeurs qui les engagent. Tous, pourtant, ne sont pas Michael Hanecke, dont le Don Giovanni parisien avait ouvert à l’opéra des territoires qu’on ne soupçonnait pas ; après ...
munich Königskinder

Königskinder à Francfort, un chef-d’oeuvre en quête de public

Quoi de plus regrettable, dans le monde lyrique d’aujourd’hui, que l’étroitesse persistante du répertoire ? Hors Mozart, Wagner et Verdi, point de salut ? À voir le remplissage de l’opéra de Francfort pour cette reprise de Königskinder, on doit bien avouer que cet appauvrissement volontaire est au moins autant la faute du public que celle des directeurs d’institutions : la salle n’était qu’à moitié pleine, et la canicule n’explique pas tout. Peu importe que des ...
266a95f5d9 (1)

Kirill Petrenko, discret souverain de Munich à Berlin

And the winner is... Kirill Petrenko ! On aimerait savoir ce qui a permis de débloquer la situation après l'échec, le 11 mai dernier, de la désignation du nouveau directeur musical de l'Orchestre Philharmonique de Berlin, et on peut supposer qu'une bonne partie des six semaines écoulées depuis ont été employées à négocier avec Kirill Petrenko les conditions d'un contrat sans doute assez différent de celui de Simon Rattle. C'est que ...
Photo Wilfried Hösl

Dmitri Tcherniakov livre une Lulu sans âme ni charme à Munich

Amère déception pour la nouvelle production de Lulu à Munich par Dmitri Tcherniakov, musicalement comme scéniquement loin du but. Parfois, les dieux semblent veiller sur une production : avec une telle réunion de talents, pense-t-on, que pourrait-il arriver qui puisse tout gâcher ? Et pourtant, les promesses de la fiche de distribution sont parfois réduites à néant par la réalité de la scène : c'est ce qui est arrivé à la ...
stuttgart

Jommelli à Stuttgart, passions et clichés

Efficace travail de direction d’acteurs pour cette première mise en scène moderne d'Il Vologeso, mais il aurait fallu une approche plus volontaire et moins attendue pour convaincre de l’actualité persistante de Niccolò Jommelli. Stuttgart est l’une des principales étapes de la carrière européenne du Napolitain Niccolò Jommelli, au service de l’un des plus puissants des très nombreux princes régnants du Saint-Empire ; l’Opéra de Stuttgart a donc souhaité fêter le tricentenaire de sa ...
Comte Ory 2

Le Comte Ory à Munich fait découvrir deux interprètes prometteurs

Pour les jeunes chanteurs de son studio lyrique, l'Opéra de Bavière monte Le Comte Ory dans une mise en scène qui ne les aide pas toujours. Chaque année, l’Opéra de Bavière présente les membres de son studio lyrique dans un opéra complet, qui leur permet d’aborder des premiers rôles dans le cadre intime d’un théâtre baroque situé à trois pas de sa maison principale. C’est sur le Comte Ory que le ...
paavo jarvi

Paavo Järvi et Joshua Bell à Munich

Un programme original dominé par Joshua Bell dans un concerto de Tchaïkovski séduisant À défaut d'une grande cohérence, le programme proposé par Paavo Järvi pour son concert à la tête de l'Orchestre philharmonique de Munich a au moins le mérite d'une originalité plus grande que ce que les saisons des grands orchestres internationaux proposent. La courte ouverture de Nielsen qui ouvre le programme n'est guère qu'une mise en appétit du reste fort ...
berlin-jansons-munich12

Avec Mariss Jansons, Pétrouchka bondit

Plutôt que pour un concerto de Brahms un peu frustrant, c'est Stravinsky qui triomphe dans le dernier concert de Mariss Jansons à Munich pour cette saison. On ne va pas voir l’orchestre de la Radio Bavaroise, a fortiori quand il est dirigé par son chef titulaire, pour l’originalité de ses programmes, mais pour la haute qualité attendue des interprétations qu’il propose. Pour le dernier programme proposé par Mariss Jansons cette saison, ...
sally_mattews_vign

Elias piégé par l’acoustique de la Philharmonie de Munich

Andrew Manze, à défaut de pouvoir maîtriser l'acoustique impossible de la salle, fait de son mieux pour donner à l’œuvre sa force prophétique en même temps que sa variété musicale. C'est un conte édifiant : il était une fois une jeune salle de concert qui était si bonne et si belle que tous voulurent avoir la même. À l'autre bout du pays même, elle faisait tant d'envieux qu'on décida de la ...
Photo Wilfried Hösl

Berlioz, Hartmann et Ravel dansent à Munich avec Petrenko

Beau programme autour de la musique et de l'esprit français avec l'Orchestre de l’Opéra d’État de Bavière. Même si Munich ne manque pas d'orchestres, celui de l'Opéra ne se prive pas de proposer une petite saison symphonique, avec six programmes annuels - il s'agit même d'une très ancienne tradition, vieille de plus de deux siècles, bien antérieure donc à la formation des autres orchestres. Pour trois de ces concerts, c'est le directeur ...
ring6

Le Crépuscule à Munich, enfin les voix

Pour ce dernier volet du Ring, Kirill Petrenko bénéficie enfin d'une distribution de haut niveau. Si les volets précédents de ce cru 2015 du Ring de l’Opéra de Munich avaient présenté des distributions inégales qui limitaient un peu le plaisir né de la direction de Kirill Petrenko, ce Crépuscule des Dieux est d’une toute autre trempe - sans compter que le spectacle d'Andreas Kriegenburg nous a beaucoup plus convaincu qu'en 2012. ...
Siegfried BSO 2015

Siegfried à Munich, Kirill Petrenko toujours

Retour de Siegfried à l'Opéra de Munich, où une distribution inégale ne parvient pas à gâcher le plaisir issu de l'orchestre L'avant-dernier volet de la production du Ring créée à Munich en 2012 et reprise ici pour ce qui est déjà le 6e cycle complet (pour une douzaine de représentations en tout pour chaque opéra) confirme les qualités et les limites des volets précédents, dans une mise en scène toujours soucieuse ...
5M1A0147

Une Walkyrie de vrai théâtre par Kirill Petrenko

Même si elle a quelques faiblesses (des longueurs dans le 3e acte notamment), la belle mise en scène d'Andreas Kriegenburg est un bel écrin pour ce qui fait l'événement de cette reprise du Ring à l'Opéra de Bavière, la direction de Kirill Petrenko. L'arbre des morts du premier acte ne s'oublie pas aisément, le travail du jeune directeur musical de la maison non plus. Dans la distribution en revanche, tout n'est ...
or du rhin munich15

L’Or du Rhin à Munich, version Petrenko

Kirill Petrenko fait de L'Or du Rhin un véritable événement théâtral. À 42 ans, Kirill Petrenko a déjà une longue expérience du Ring : en 2001, tout jeune directeur musical du modeste théâtre de Meiningen, il avait réussi à le faire jouer dans un théâtre très peu habitué à ce genre de grande entreprise. 14 ans plus tard, et après deux étés à Bayreuth, il était naturel qu'il prenne rapidement en ...