Archives de l’auteur : Dominique Adrian

zais piau versailles

Rameau en grâce avec Sandrine Piau et Christophe Rousset

L'opéra Zaïs de Rameau, en version de concert, triomphe à l'Opéra royal de Versailles. Zaïs n'est pas l'opéra de Rameau le mieux traité par notre temps : très rarement joué, représenté au disque par un seul enregistrement non sans qualités (Gustav Leonhardt hors de son territoire naturel !), mais plombé par sa distribution féminine et du reste introuvable, il témoigne pourtant admirablement de la capacité de Rameau à renouveler le théâtre ...
Jansons BRSO répétition 12.11.14

L’orchestre de la Radio Bavaroise montre ses muscles

Mariss Jansons dirige l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise dans Dvořák et Moussorgski. La Herkulessaal, la salle où l’orchestre de la Radio Bavaroise donne la plupart de ses concerts, a beaucoup de défauts : sa contenance (1300 places seulement, malgré l’étroitesse des sièges) est nettement insuffisante pour le public de l’orchestre, même si les concerts sont toujours doublés ; le parterre est ainsi fait qu’on n’y voit que les musiciens en bord de plateau ; ...
Jansons

Jansons et Zimerman, Brahms inouï

Ce n'est pas que nous ne croyons pas aux mérites du coup de foudre, mais nous peinons à croire que le miraculeux concert donné ce soir par Mariss Jansons aurait été possible il y a dix ans. C'est en effet en 2003 que Jansons est devenu le 5e directeur musical de l'orchestre de la Radio Bavaroise, fondé en 1949 : une telle symbiose aurait-elle pu être possible sans une décennie de ...
© Wilfried Hösl

Kirill Petrenko trouve le son juste des Soldats de Zimmermann

Kirill Petrenko et Andreas Kriegenburg réalisent une vision classique de l'opéra-monstre de Zimmermann Comment faire, aujourd'hui, pour remplir une salle d'opéra ? Visiblement, monter une nouvelle production de Tosca ne suffit pas, comme l'expérimente avec douleur l'Opéra de Paris ces jours-ci ; non, mieux vaut monter Les Soldats de Zimmermann, œuvre réputée impossible mais qui, ces vingt dernières années, aura fait le tour de toutes les grandes scènes d'Europe et d'ailleurs ...

Honorable Peter Grimes à Munich

Un Britten solide sur la deuxième scène lyrique de Munich Il n'est plus aujourd'hui un seul amateur d'opéra qui ne connaît pas au moins de réputation l'Opéra national de Bavière ; mais peu savent, en France du moins, que Munich compte une seconde scène lyrique, le Staatstheater am Gärtnerplatz : comme la Staatsoper, et comme son nom l'indique, il est entièrement financé par l’État de Bavière, mais là où la Staatsoper ...
makropoulos

L’Affaire Makropoulos à Munich, une histoire d’hommes

L'Opéra de Munich livre une production élégante et efficace du chef-d'oeuvre de Janáček, plombée seulement par son héroïne Quelques années après une Jenůfa scéniquement modeste mais gâtée par ses distributions successives, l'Opéra de Munich offre un autre chef-d'oeuvre de Janáček à son public, dans le cadre d'une saison où le XXe siècle est présent en majesté. Cette fois, la mise en scène est à la hauteur de l'enjeu : la comédie ...

Beethoven / Andsnes, le voyage continue à Munich

Depuis quelques années, Leif Ove Andsnes fait le tour du monde avec les cinq concertos de Beethoven sous le titre un peu pompeux de Beethoven Journey, avec les partenaires les plus variés : à Munich, c'est avec l'Orchestre Philharmonique de Munich qu'il fait équipe, la baguette étant confiée à Thomas Dausgaard : nous avions évoqué le premier concerto en octobre 2012 ; le second avait suivi un an plus tard, ...
Dame de Pique

Mariss Jansons enflamme La Dame de Pique

Malgré une distribution un peu terne, la Dame de Pique de Mariss Jansons restera dans les mémoires. La carrière de Mariss Jansons ne sera guère passée par l'opéra, même s'il a volontiers proclamé, ces dernières années, son désir de diriger des opéras. Cette exceptionnelle Dame de Pique donnée à Munich puis à Luxembourg, en version de concert, laissera bien des regrets à tous ceux qui rêvent en vain de ce qu'auraient ...

Stuttgart donne à voir Tristan et Isolde

Wagner à Stuttgart, la tradition est ancienne : on a beaucoup discuté du Ring composite, vite promu au rang d'apothéose du Regietheater par ses détracteurs mais passionnant au moins par moments. Plus récemment, c'est Calixto Bieito qui a pu présenter sa vision de Parsifal, une production apparemment très riche que nous n'avons encore pu voir. Cette nouvelle production de Tristan par l'intendant de la maison, qui avait déjà signé le merveilleux ...
choeur-matssas

William Christie, retour sur le grand motet français

A la Cité de la Musique, William Christie revient sur quelques joyaux de son répertoire, non sans rigidités. Aucun interprète n’a autant contribué autant que William Christie à la redécouverte du grand motet, ce genre typiquement français qui unit chœur, orchestre et solistes au double service de la liturgie divine et de la monarchie de Versailles. Les quatre motets inscrits par Les Arts Florissants au programme d’une longue tournée figurent sur ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Philharmonia Orchestra on Tour in Salzburg

One, two, three women; ten, twenty, thirty… No doubt about it, the orchestra entering on the stage of the Grand Hall of the Salzburg was not the Vienna Philharmonic Orchestra, which is still effectively opposed to any form of equality between men and women in its ranks. The Philharmonia, invited for a brief residence of two concerts in Salzburg, is considered a modern orchestra; where the Viennese seem to sort ...
Anja HarterosPhotgrapher: Marco Borggreve

Anja Harteros, une grande voix pour le lied

Il faut fréquenter l’Opéra de Munich ou Salzbourg pour avoir une véritable idée du talent immense d’Anja Harteros : rare hors de ces cercles familiers, elle aura abordé au cours des dix dernières années une vaste gamme de rôles, chez Wagner, Strauss, Mozart, Verdi, mais aussi plus récemment Puccini (Tosca), avec une intégrité musicale et artistique qui ne fait pas l’affaire du marketing effréné façon Netrebko, mais qui suscite un respect ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Le Philharmonia Orchestra en tournée à Salzbourg

Une, deux, trois femmes ; dix, vingt, trente… Pas de doute, l’orchestre qui pénètre sur la scène de la Grande Salle du Festival de Salzbourg n’est pas l’Orchestre Philharmonique de Vienne, toujours aussi efficacement opposé à toute forme d’égalité entre hommes et femmes dans ses rangs. Le Philharmonia, invité pour une courte résidence de deux concerts à Salzbourg, fait figure d’orchestre moderne ; là où les Viennois se tiennent pour ainsi dire ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Enchantements : Luigi Nono à Salzbourg

Depuis des années, la Kollegienkirche, à quelques pas des principales salles salzbourgeoises, est le lieu principal du Festival pour la musique contemporaine. On a pu en critiquer les imperfections acoustiques, y compris les perturbations venues de la place de l’Université où elle se situe, et malgré les réflecteurs sonores qui peuplent ces voûtes pendant le Festival. Ce soir, pourtant, dans les blancs espaces de cette église du début du XVIIIe ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Philippe Jordan à Salzbourg, un Bruckner solide et très sage

Parmi les symphonies d'Anton Bruckner que l’Orchestre philharmonique de Vienne avait créées et qu’il a placé au programme de ses concerts salzbourgeois pour cet été, la Deuxième n’est ni la plus populaire, ni la plus souvent interprétée de nos jours ; il n’est pas surprenant qu’elle ait été confiée à un chef de notoriété relativement secondaire, à qui l’orchestre peut confier un concert salzbourgeois mais pas (encore) un concert d’abonnement à ...
Liederabend_Schneider_Prohaska_c_Silvia_Lelli03

Anna Prohaska, étoile du lied à Salzbourg

Anna Prohaska aime donner à ses récitals une unité thématique qui traverse les époques, les styles et les langues pour faire ressortir des parentés, des échos que la logique habituelle du Liederabend ne met qu’exceptionnellement en évidence. La jeune soprano, qui a déjà souvent chanté à Salzbourg mais n’avait encore jamais eu la chance de se voir confier un récital complet, a donc choisi une thématique qui pour être attendue en ...
Liederabend_Thomas_Hampson_c_Silvia_Lelli02

Thomas Hampson en difficulté à Salzbourg

Le public salzbourgeois aime les stars : le nom de Thomas Hampson n’aura certes pas tout à fait réussi à remplir les 1500 places de la salle, mais il suffit à susciter de considérables ovations à la fin d’un concert qui aura pourtant laissé plus de frustrations que d’enchantement. Hampson ne manque pas de dire au cours des bis le bonheur qu’il a à consacrer une soirée entière à Richard Strauss ...
Charlotte_Salomon_Ensemble_c_Ruth_Walz03

Charlotte Salomon à Salzbourg, un futur chef-d’oeuvre de Dalbavie

Connaissez-vous Charlotte Salomon ? Morte à Auschwitz à 26 ans, après des études inachevées à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin et quelques années d’exil en France, cette jeune artiste laisse une œuvre sans pareille, plus d’un millier de gouaches réalisées en 18 mois, où se mêlent son histoire personnelle, celle de sa famille bourgeoise et suicidaire, et les grands moments de la folie de son temps. On en voit quelques-unes dans le ...
orfeo munich14

Un Orfeo magistral à l’Opéra de Munich

Au diable les nuances : cet Orfeo est une des grandes soirées d’opéra dont on se souvient encore des décennies plus tard. C’était écrit sur le papier avant même la première, mais on sait que les promesses de papier sont souvent des mensonges. Ici, pourtant, même les plus hautes attentes n’ont pas été déçues par un trio d’artistes au sommet de leurs moyens. La star de la soirée, bien sûr, c’est Christian ...
Herbert Blomstedt, Wiener Philharmoniker. Photo Salzburger Festspiele/Silvia Lelli

Bruckner et les Viennois à Salzbourg, encore et toujours

Les remplacements sont souvent l’occasion de faire débuter de jeunes chefs, d’offrir des opportunités que les habitudes de programmation ne leur permettrait que bien plus tard dans leur carrière. Cette fois cependant, la logique est inversée : c’est Herbert Blomstedt, certainement le doyen des chefs en activité après Georges Prêtre, qui supplée l’à peine sexagénaire Riccardo Chailly, blessé au bras, et ce avec une prestance physique enviable. Le choix paraît presque ...
Ottobeuren, Basilique (Wikipedia)

Haydn princier par Haitink au coeur de la Bavière rococo

L’Orchestre de la Radio Bavaroise n’a pas beaucoup d’égaux en Europe pour ce qui est du prestige constant de ses chefs invités, le revers de la médaille étant qu’on y voit beaucoup plus souvent les grands chefs d’aujourd’hui que ceux de demain. Une longue amitié unit l’orchestre à Bernard Haitink, ce qui justifie sans doute que lui soit confiée la tournée estivale de l’orchestre, constituée de deux concerts à Salzbourg ...
Photo Wilfried Hösl

Michael Volle voyage avec Schubert à Munich

Ce devait être René Pape, ce fut Michael Volle. Tessiture proche, donc, mais programme bien différent, puisqu’au lieu de la large sélection prévue par René Pape Michael Volle a choisi d’interpréter le plus connu de tous les cycles romantiques. Le changement de soliste et de programme n’a pas diminué ni l’affluence (la salle est pleine malgré la possibilité de remboursement offerte), ni l’enthousiasme du public, qui accueille le chanteur avec ...
Zeisls Hiob, Bayerische Staatsoper (photo Wilfried Hösl)

Un opéra inachevé d’Erich Zeisl à Munich

Ce n’est pas exactement une lecture de plage, mais Job, l’admirable bref roman de Joseph Roth, récemment retraduit et réédité en français, est une découverte à faire séance tenante, et l’un des monuments les plus bouleversants d’un monde juif d’Europe centrale naufragé par les bouleversements du XXe siècle. Mendel Singer, simple maître d’école dans un village juif aux confins de l’Empire russe d’avant 1914, perd ses deux fils lors de ...
Lohengrin de Sciarrino à Berlin

Le théâtre visionnaire de Sciarrino célébré à Berlin

Il est un vieil adage qui dit, faussement désolé, que l’opéra contemporain est une entreprise vaine, puisque les œuvres une fois créées ne sont plus reprises et que le public, de toute façon, ne veut pas les voir. C’est naturellement faux, comme le montrent les belles carrières des Trois sœurs de Peter Eötvös, de Julie de Philippe Boesmans ou plus récemment de Written on Skin de George Benjamin. C’est aussi ...
Zimmermann, Les Soldats. Photo Monika Ritterhaus

Die Soldaten à Berlin, opéra à succès

Le monde lyrique aime les défis : réputés injouables et ruineux, Les Soldats de Bernd Alois Zimmermann parcourent depuis quelques années avec une belle constance les scènes européennes, avec pour plus récentes étapes Salzbourg (2012), Zurich et Munich, avant que ces représentations berlinoises de la production de Calixto Bieito, coproduite avec Zurich. L’œuvre de ce jeune compositeur tourmenté, créée il y a près d'un demi-siècle (1965), se veut un cri ...
Rattle-Barenboim

Barenboim à Berlin, terne anniversaire

Les cordes d'abord : la première partie de ce concert hors abonnement enchaîne sans pause ni applaudissement une pièce majeure de l’œuvre hors norme de Charles Ives et la dernière grande œuvre, "pour 23 cordes solistes", de Richard Strauss. Ives n'utilise certes pas que des cordes - à la question lancinante du trompettiste répondent quatre flûtes, mais c'est la beauté saisissante du tapis de cordes qui marque dans cette œuvre ...
Mahagonny, Staatsoper Berlin - Photo Matthias Baus

Mahagonny noyée dans les froufrous à Berlin

Parmi les chefs-d’œuvre du répertoire lyrique produits en Allemagne dans le premier tiers du siècle précédent, Mahagonny n'est pas celui qu'on citera spontanément en premier lieu : moins populaire que les opéras de Strauss, moins novateur que Wozzek, Lulu ou Moses und Aron, l'opéra de Brecht et Weill souffre en quelque sorte d'être trop divertissant pour pouvoir être pris au sérieux, ce qui le prive d'une place un peu plus ...
Actus tragicusVon Johann Sebastian BachWiederaufnahme29. April 2014Musikalische Leitung: Michael HofstetterRegie, Bühne und Kostüme: Herbert WernickeSzenische Einstudierung der Wiederaufnahme: Dirk SchmedingKostümmitarbeit: Eva-Mareike UhligLicht: Hermann MünzerChor: Johannes KnechtDramaturgie: Albrecht PuhlmannAuf dem Bild: Mitglieder des Staatsopernchors StuttgartFoto: A.T. Schaefer

Bach pour aujourd’hui, Herbert Wernicke toujours vivant à Stuttgart

L’histoire de la littérature n’a pas retenu les textes des cantates de Bach parmi les chefs-d’œuvre de la poésie, et il est probable qu’elle n’a pas tort. Complaisance dans les thématiques morbides et culpabilisantes, ressassement d’idées banales, versification pataude, leur compte est bon. Pourquoi donc Herbert Wernicke, peu de temps avant sa mort prématurée en 2002, a-t-il jugé bon de porter en scène cette sélection de cantates que redonne en ...
uchida

Les chemins audacieux de Mariss Jansons

Quelques jours à peine après avoir confirmé qu’il quittait la direction du Concertgebouw, Mariss Jansons retrouvait l’orchestre auquel il a donc préféré rester fidèle, et ce malgré les difficultés irrésolues causées à Munich par l’absence de salle de concert affectée à l’orchestre : son contrat actuel court jusqu’en 2018, et il n’est certainement pas trop tôt pour dire que la longue lune de miel entre l’orchestre et son 6e directeur musical ...
rsys_38252_5310c8e4dba8c

Munich, Le Chevalier à la rose inouï de Kirill Petrenko

ResMusica n’avait peut-être besoin d’une critique supplémentaire de la production antédiluvienne du Chevalier à la rose par Otto Schenk : nous l’avons déjà critiquée à Genève, à Vienne, à Munich même, et si elle n’est pas totalement dépourvue de qualités dans le travail des acteurs, son absence de point de vue sur l’œuvre et ses décors toujours plus décrépits ne donnent plus très envie. S’il y avait donc une raison de ...