Archives de l’auteur : Delphine Goater

avatar

À propos de Delphine Goater

Journaliste professionnelle depuis 1989, Delphine Goater est une ancienne collaboratrice des Saisons de la Danse et de Nova Magazine, ainsi que de plusieurs magazines féminins. Elle a étudié la danse classique et la danse contemporaine à l’ENM de St Brieuc dans la classe de Geneviève Meley-Othoniel. Critique de danse, mais aussi administratrice de compagnies et productrice, elle a accompagné la nouvelle génération de chorégraphes qui émergea au milieu des années 1990 en France et au Portugal (Vera Mantero, Emmanuelle Huynh, Laure Bonicel, Nasser Martin-Gousset, Marco Berrettini…). Elle chronique aujourd’hui la danse contemporaine pour ResMusica et la revue Particules.
© Jean-Claude Carbonne 4890 2

Empty moves de Preljocaj, future pièce culte ?

Avec Empty moves, pièce laboratoire radicale et jubilatoire, Angelin Preljocaj bascule du côté de l’abstraction, sur une bande sonore décapante signée John Cage. Angelin Preljocaj le reconnaît, il aime osciller dans son travail chorégraphique entre abstraction et narration. Avec Empty moves, créé en trois temps depuis 2004, il se situe cette fois du côté d’une abstraction pure et dure, mais non dénuée d’humour, comme le prouve le choix iconoclaste de cette ...
UP AND DOWN 1 1

Musical à la russe au Théâtre des Champs-Elysées

Créé il y a quelques jours à Saint Petersbourg, Up and down est une adaptation musicale et chorégraphique du roman Tendre et la nuit, de Francis Scott Fitzgerald. Le flamboyant Boris Eifman en fait un musical à la russe, enlevé et expressif. Boris Eifman met en scène dans ce ballet narratif d’une soirée un jeune psychiatre, Dick, entouré de ses patients et une jeune femme fragile, Nicole, dont les troubles l’ont ...
7415_150202andreauria016

La danse classique dans tous ses états à Garnier

Le premier programme de l’année du Ballet de l’Opéra de Paris réunit quatre chorégraphes très différents, qui ont tous relevé avec passion le défi d’écrire pour la compagnie parisienne. Mais le résultat est inégal… La soirée commence par Répliques, une chorégraphie introspective de Nicolas Paul, créée en 2009 pour le Ballet de l’Opéra de Paris. Les répliques, échos lointains d’un séisme ou ricochets d’un galet lancé sur l’eau, ce sont aussi ...
hunter_-_iris_janke_4

Meg Stuart, portrait intime

Pour la première fois en plus de vingt ans de carrière, la chorégraphe Meg Stuart se livre dans un long solo, personnel et intime. C’est par son enfance de petite fille américaine, bercée par les comics et les jeux vidéos, que Meg Stuart commence ce portrait sensible. Elle le poursuit en montrant l’adolescente rebelle et tonique qui exprime sa rage et son impatience en gestes saccadés, brutaux. Pour Meg Stuart, qui ...
SUB2

La Compagnie nationale de danse d’Espagne au TCE

En à peine trois ans, José Martinez, ancien danseur étoile de l’Opéra national de Paris, a donné une nouvelle jeunesse à la Compagnie nationale de danse d’Espagne. Il a reconstitué un répertoire, formé des danseurs et redonné sa fierté à une compagnie durement touchée par la crise. Une réussite dont témoigne ce programme riche, éclectique et dynamique donné au Théâtre des Champs-Elysées à Paris. La soirée s’ouvre par Sub, la pièce ...
JOSE MARTINEZ 3 copyright Emmanuel Donny - All Rights Reserved

José Martinez : en Espagne, la danse a été affaiblie par la crise

« C’est un luxe en tant que directeur de compagnie de pouvoir choisir les chorégraphes avec lesquels j’ai une relation de travail. » ResMusica : Quel est l’état de la danse en Espagne ? José Martinez : La danse a été affaiblie par la crise. En trois ans, le nombre de spectacles de danse s’est réduit de 40 % et de nombreuses petites compagnies ont arrêté de travailler. Même à Madrid, les ...
contact_-®laurent_philippe_4

Decouflé et Nosfell en Contact à Chaillot

Pour Contact, revue onirique et circassienne, Decouflé s’entoure à nouveau de Nosfell et Pierre Le Bourgeois. Un compagnonnage musical qui donne au spectacle une tonalité nostalgique et élégante. C’est le choix d’un groupe live qui donne à chaque spectacle de Decouflé sa couleur et sa tonalité. Claire Diterzi, Sébastien Libolt, Bertrand Belin ont déjà accompagné le chorégraphe et sa compagnie. Pour Contact, revue onirique, c’est la voix de haute-contre de Nosfell ...
7312_Juliette-et-Rom-o---Photo-Levieux

Magnifique Juliette et Roméo de Mats Ek à Garnier

Grand relecteur de ballets classiques, le chorégraphe suédois Mats Ek revisite pour la première fois Juliette et Roméo. Une version créée en 2013 par le Ballet Royal de Suède, en tournée à l’Opéra Garnier. On se souvient avec émotion de l’hilarant Giselle ou du célébrissime Lac des Cygnes revu avec cocasserie par Mats Ek. Dans ce Juliette et Roméo puissant et crépusculaire, Mats Ek renouvelle l’exploit et donne de ce classique ...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le virus d’Ohad Naharin prend à Chaillot

De retour à Chaillot pour les fêtes avec deux spectacles, la Batsheva Dance Company tend la main à la Palestine dans Naharin’s Virus. A partir d’un texte de Peter Handke sur le théâtre, qui interpelle, loue et insulte les spectateurs, le chorégraphe israélien Ohad Naharin a créé en 2001 une pièce en abîme, où le texte se reflète dans la danse. Elle est aujourd’hui présentée pour la première fois à Paris. Avec ...
IMG_5783

Les drôles de rencontres de Claudia Triozzi

Clôture du festival Les Inaccoutumés à la Ménagerie de Verre avec les drôles de rencontres de l’italienne et parisienne Claudia Triozzi réinvente le « talk show » live en invitant Gianna Serra, Miss Italie 1963, devenue starlette à Hollywood. Venue à Paris spécialement pour l’occasion, elle entame une conversation très détendue avec son intervieweuse un peu dépassée par son invitée. En nous replongeant dans les années 60 et 70 à Los ...
menagerie

Portrait sensible de Judy Garland par Raimund Hogue

Le chorégraphe Raimund Hogue passe deux heures avec le fantôme de Judy Garland. Le chorégraphe Raimund Hogue poursuit ses portraits ultra-sensibles d’anciennes stars. Après le ténor Joseph Schmidt et la diva Maria Callas, c’est le parcours de l’actrice et chanteuse Judy Garland qu’il dessine dans "An evening with Judy". La puissance d’évocation du spectacle est le résultat conjugué de la voix de la chanteuse et du corps du performer, décidé et ...
Genesis 8 - � Koen Broos

Sidi Larbi Cherkaoui sauvé par la musique dans genesis

Un spectacle musical et chorégraphique belgo-chinois, signé Sidi Larbi Cherkaoui, qui n’évite pas l’écueil du kitsch et du sirupeux. Le chorégraphe flamand Sidi Larbi Cherkaoui et deux de ses danseurs sont allés à la rencontre de Yabin Wang, une danseuse chinoise, pour concevoir ce projet commun intitulé genesis. Yabin Wang est l’un des fers de lance de la danse contemporaine en Chine. Elle est mondialement connue pour sa danse aux tambours ...
Foto Ursula Kaufmann J09A6723

Chez Boris Charmatz, on chante la bouche pleine

Avec manger, Boris Charmatz partage avec ses 14 danseurs une expérience chorégraphique alimentaire et vocale au Théâtre de la Ville. C’est le danseur Nuno Bizarro qui entame le premier le geste de mordre et d’avaler la feuille de papier comestible qu’il tient à la main, bientôt suivi par tous les autres interprètes de ce nouveau spectacle de Boris Charmatz, créé au Théâtre National de Bretagne, à Rennes. Quatorze interprètes qui ne ...
chetouane

A la Bastille, Laurent Chétouane au masculin pluriel

Imaginez le prince de Giselle tombant amoureux du garde-chasse. Vous obtenez Matthieu Burner et Mikael Marklund, alias M!M, dans un duo masculin signé Laurent Chétouane. C’est le spectacle que tous les danseurs classiques devraient voir ! Dans M!M, le metteur en scène et chorégraphe français Laurent Chétouane confronte deux présences fortes, celles de Matthieu Burner et de Mikael Marklund, dans un étonnant duo. Portés par le concerto pour violon en ré ...
jefta_3.jpg

A Beaubourg, un duo cosmique en apesanteur

Le spectacle This is concrete explore l'association singulière de deux corps masculins dissemblables. Comme en apesanteur, deux corps masculins s’étirent lentement, collés, voire agrippés aux caissons de basse qui forment l’unique décor de ce duo cosmique. Vêtus de blousons gris souris – style cosmonautes soviétiques des années 1970 – ils sont deux formes interchangeables et totalement neutres. Mus par une transe qui semble ralentie par l’absorption de substances psychotropes, ils épousent les ...