Archives de l’auteur : Marie-Astrid Gauthier

avatar

À propos de Marie-Astrid Gauthier

« La danse n’a plus rien à raconter: elle a beaucoup à dire! ». Marie-Astrid Gauthier a fait sienne cette citation de Maurice Béjart. Elle pratique la danse classique depuis de longues années. Après des études de Droit, de Lettres et d’Histoire de l’Art, elle a choisi de se consacrer à une activité journalistique qui lui permet de concilier sa passion pour les arts chorégraphiques avec son goût pour l’écriture. Marie-Astrid Gauthier a notamment collaboré avec le magazine spécialisé Danse Light. Elle est à l’origine de nombreuses pages web qui ont vocation à mettre en lumière les artistes de l’Opéra National de Paris. Marie-Astrid Gauthier est également en charge de la promotion de médias ou d’événements en rapport avec l’univers de la danse. www. marieastridgauthier. com
Illusions Perdues (Saison 2013-2014)

Les Illusions perdues au Palais Garnier, un goût d’inachevé

De cette soirée, on retiendra surtout les très belles performances des deux danseurs stars du Bolchoï : Evgenia Obraztsova et David Hallberg. Pour le reste, l’adaptation du roman de Balzac sur la scène du Palais Garnier s’est avérée décevante. Et pourtant, le public attendait beaucoup de l’une des dernières créations d’Alexei Ratmansky. Celui-ci nous propose ici un ballet purement narratif qui, loin d’être une transposition fidèle du roman original de Balzac, ...
casse noisette

A Monaco, Casse-Noisette Compagnie : L’ensorcelant inventaire de Maillot

Depuis toujours fervente protectrice des arts et des lettres, la Principauté de Monaco entretient des liens privilégiés avec le monde culturel. La vocation mécénale de la famille princière à l’égard du cirque en constitue une illustration. Rien d’étonnant, donc, à ce que Jean-Christophe Maillot ait choisi, pour cette année qui marque le 20ème anniversaire de sa nomination à la tête des Ballets de Monte-Carlo, de donner une création qui fait ...
belleauboisdormant_onp13

Paris : La Belle au Bois Dormant en grande forme

Pour Rudolph Noureev, La Belle au bois dormant constituait le « ballet des ballets ». Il en créa sa propre version en 1989 pour le ballet de l’Opéra de Paris : « Avec La Belle au bois dormant, j’ai fait un essai non dans la création mais dans la reconstitution chorégraphique. Car je suis resté fidèle au texte originel. Seulement, il m’a fallu l’adapter aux circonstances : nombre et virtuosité des interprètes à ma disposition. ...
Visuel couverture

Trois chefs-d’œuvre de la danse par Rosita Boisseau

Avec ce nouvel ouvrage beau et captivant, Rosita Boisseau, critique et journaliste de danse, nous offre un regard neuf sur trois chefs-d’œuvre du répertoire classique : La Belle au bois dormant, Casse-noisette et Le Lac des cygnes. Les textes, très joliment rédigés, invitent à une réflexion sur les thèmes intemporels qui nourrissent ces ballets : l’amour, la mort, la fatalité, le désir, etc. Si l’auteur porte un regard d’adulte sur ces ...
995100_504321649636428_1506891569_n

Mathieu Ganio : une leçon de style à la française

Louis XIV, soucieux de faire du style noble un véritable art de la scène, fonda l’Académie royale de danse en 1661, première institution française chargée de promouvoir les principes de la « belle danse », dite aujourd’hui « danse classique ». Avec ce DVD conçu comme une leçon de danse, l’éditeur japonais SHINSHOKAN rend hommage à l’Ecole française, connue depuis trois siècles pour l’élégance de ses attitudes et sa propreté d’exécution. Certes, la danse ...
Visuel n° 1

Concours annuel du corps de ballet de l’Opéra

Peu de surprises, beaucoup d’oubliés. La hiérarchie pèse lourdement sur la carrière des danseurs à l’Opéra. Un phénomène d’autant plus saillant que les jeunes recrues, aussi talentueuses soient-elles, ont une faible chance de promotion : à titre d’exemple, chez les dames, 18 candidates quadrilles postulaient cette année pour seulement deux postes à pourvoir… Le Concours homme offrait cette année deux postes dans chaque classe. Le constat suivant lequel les classes filles ...
Visuel 1

Le Ballet national de Chine au Châtelet, de haute volée

L’histoire du Ballet national de Chine, créé en 1959, s’est longtemps confondue avec celle du communisme. Les premiers professeurs de l’Académie de Pékin furent les russes Olga Ilyna et Piotr Goussev. Le choix de l’Ecole russe, loin d’être neutre, était essentiellement commandé par des raisons politiques de rapprochement entre les deux pays communistes. A l’inverse, la danse classique française, avec ses origines remontant aux cours royales, était perçue comme bourgeoise, ...
Don Quichotte ete de la danse2013

Don Quichotte par le Ballet de Vienne : Une troupe tout feu tout flamme

La 9ème édition des Etés de la Danse accueille cette année le Ballet de l’Opéra national de Vienne pour vingt-et-une représentations sur la scène du Théâtre du Châtelet. On rappellera que la troupe est actuellement dirigée par Manuel Legris, danseur étoile de l’Opéra de Paris que l’on ne présente plus. Laissons-lui la parole : « Quand, en 2010, j’ai pris la direction du Ballet de l’Opéra de Vienne, je me suis retrouvé à ...
Visuel Shéhérazade ballet monte carlo

Les Ballets de Monte-Carlo : Refuser la tiédeur, toujours

Les Ballets de Monte-Carlo, leur héritage glorieux, les fantômes de Diaghilev, de Nijinski, de Balanchine, de Lifar ou encore du marquis de Cuevas. Jean-Christophe Maillot a pris, en 1993, la tête de la compagnie. Mais pas question pour autant de se la couler douce dans cet environnement privilégié : le chorégraphe a su, à la force du poignet, se forger une solide crédibilité artistique. Son style si personnel rayonne aujourd’hui sur ...
COQ D'OR 1 photo by Valeria Komissarova

Le Coq d’or : l’exhumation de l’oiseau satirique

Le fonds de charité pour le développement chorégraphique Marius Liepa, fondé en 1976, a notamment pour objectif de sensibiliser le public aux œuvres oubliées du répertoire chorégraphique. Cette année, dans le cadre de la sixième édition des Saisons Russes du XXIe siècle, principal projet de la fondation, nous est présenté Le Coq d’or, un opéra-ballet adapté d’un conte d’Alexandre Pouchkine. Avec cette histoire de tsar, d’astrologue, de reine et de ...
SIGNES 1 photo Agathe Poupeney  Opéra national de Paris

A l’Opéra Bastille, Signes : au commencement était le sourire

Créé à l’Opéra de Paris en 1997, Signes est devenu un must have du répertoire de la compagnie. Cette œuvre iconique du style Carlson n’a pas pris une ride. Le ballet est né de la collaboration entre la chorégraphe Carolyn Carlson, le peintre Olivier Debré et le compositeur René Aubry : « Habituellement, explique la chorégraphe, les décors sont conçus en fonction du ballet. Ici, ils ont précédé la danse. Et ...
Graines d'Etoiles Visuel jaquette

Graines d’Etoiles : l’école où les rêves deviennent parfois réalité

Fondée par Louis XIV voici plus de trois siècles, « l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris a pour mission principale l’enseignement professionnel de la danse académique classique » (article 1er du règlement). Mais surtout, l’école a vocation à former des danseurs pour le ballet de l’Opéra, des artistes qui correspondent aux critères techniques et esthétiques de ce dernier. Elisabeth Platel avoue d’ailleurs qu’« il est facile d’enseigner ici, ...
RODIN ET SON ETERNELLE IDOLE_Eifman Ballet Théâtre

Rodin et son éternelle idole : La folie en sursis

Pour sa dernière création, Boris Eifman signe une brillante adaptation, celle des amours maudites de Rodin et de Camille Claudel. Le chorégraphe russe, qui aime se saisir de thèmes célèbres pour mieux leur tordre le cou, cultive un esthétisme affranchi de toute convention. Présenté pour la première fois en France, le ballet Rodin et son éternelle idole se révèle un succès total. La dimension romanesque de l’œuvre est prétexte à ...
Copyright Emmanuel Donny

Exposition Noëlla Pontois, Divine étoile, à Eléphant Paname

31 janvier 2013 : le vernissage de l’exposition dédiée à la danseuse étoile Noëlla Pontois se tient à Eléphant Paname. A cette occasion, Hugues Gall, ancien directeur de l’Opéra National de Paris, est venu lui remettre les insignes d’officier de la Légion d’Honneur : « Vous avez incarné ce je-ne-sais-quoi qui fait de l’Opéra une compagnie unique au monde ». L’exquise étoile aux yeux pervenche esquive d’une pirouette cette avalanche ...
Danse Tsigane - Crédit E. Masalkov

Ballet Igor Moïsseïev : la grande tradition des danses populaires russes

70 danseurs et musiciens, 14 ballets et un répertoire comprenant plus de 300 danses folkloriques : le ballet Igor Moïsseïev, l’un des étendards de la culture russe à l’étranger, voit les choses en grand. La compagnie, qui a fêté son 75ème anniversaire en 2011, se produit pour trois soirées au Palais des Congrès de Paris, avant d’entamer une longue tournée en province. Retour sur une soirée attendue. Né à Kiev en ...