Archives de l’auteur : Patrick Jézéquel

images

Compositeurs « hors-sol » : une chronique palpitante

Étienne Barilier livre en une prose somptueuse qui sonne juste, une brève mais dense histoire des compositeurs qui, de l’âge baroque à l’époque contemporaine, ont vécu le malheur ou le bonheur de l'exil. C'est l'occasion pour l'écrivain et essayiste de conduire de front une équipée fraternelle et une analyse aussi fine qu'érudite, loin de tout pathos. Un vrai bonheur de lecture. La composition a-t-elle besoin d'un sol pour germer puis s'épanouir, ...
evcd042-3000-700x700

Pierre Bartholomée ou la fusion de l’ancien et du nouveau

Une nouveauté discographique en forme d'inventaire : cet enregistrement est aux trois quarts la réédition de ceux réalisés dans les années 1970 et 1980 par l'orchestre symphonique de la Radio de Francfort et l'ensemble Musique nouvelle, le compositeur ayant souhaité faire le point sur son travail. Résultat : trois enregistrements d'époque remastérisés, plus une pièce inédite écrite en 1974 et gravée en 2017. « Évidence », le nom du label de ce beau ...
castanet thierry alla

Pleins feux sur Thierry Alla et la musique spectrale

Pierre Albert Castanet livre une monographie complète sur Thierry Alla sous la forme d'un manifeste en faveur du mouvement spectral, en insistant sur sa double postulation de renouveau esthétique et organique. Les recherches en acoustique se sont accompagnées d'un questionnement sur la finalité même de la musique. Se tenant éloigné de tout dogme, Alla s'est frayé un chemin entre jeu de construction ou interpolation, exploration du son ou du bruit et ...
CAVALLERIA RUSTICANA/ SANCTA SUSANNE

Only the sound remains de Kaija Saariaho à Garnier

Le Palais Garnier accueille en création française Only the sound remains de Kaija Saariaho, opéra en deux parties – Always Strong et Feather Mantle – sur un livret d'Ezra Pound, d'après deux pièces du théâtre nô de Zeami (1363-1443). La surprise et le bonheur de découvrir une entreprise collective très cohérente, où la richesse des textures sonores le dispute à l'épure de l'ensemble. La permanence est un vieux rêve de l'humanité : ...
Posadas-Sombras

Dans le théâtre d’ombres d’Alberto Posadas

Que sont l'ombre (sombra) et la lumière en musique ? Visuellement parlant, l'ombre est absence de lumière, ou lumière amoindrie. Dans sa transposition phonique, elle pourrait donc être prolongement, trace du son jusqu'au silence. Et la musique de l'ombre serait fluente, comme dirait Jankélévitch, évanescente, crépusculaire, en un mot nocturne, tous adjectifs qui, en effet, caractérisent bien les compositions de ce très bel album d'Alberto Posadas, dont l'unité d'inspiration aussi est ...
schoenberg boulez ensemble modern

Boulez expressif par Pascal Gallois et l’ensemble Prague Modern

Quatre-vingt-cinq ans séparent les deux pièces centrales de cet enregistrement – Verklärte Nacht et Dérive 1 –, signées de deux tenants de l'avant-garde, dont les noms accolés constituent le titre de l'album signé par Pascal Gallois, le pianiste Dimitri Vassilakis et l'ensemble Prague Modern, avec une réussite inégale. Selon Pascal Gallois, ces deux œuvres apparemment éloignées sont proches par leur dimension poétique, celle du romantisme allemand à son acmé pour la première ...
ensemble aleph

Quand Aleph joue les accélérateurs de particules à l’Aquarium

Samedi dernier était donné le premier volet de « Carambolage », série de trois concerts conférences par des membres de l'Ensemble Aleph, en résidence au Théâtre de l'Aquarium. Un moment convivial autour des idées de fragment et d'accident dans des pièces faites de rebondissements calculés, où, telles des entités autonomes, s'entrechoquent les sons. Cette représentation était pleinement dans les cordes de l'Ensemble Aleph et de Clément Lebrun, producteur sur France Musique ...
aedes-hakimian

À la Cité de la musique, Coro de Berio ou l’amour du genre humain

Alléluia ! En 2017, les Parisiens auront pu assister à deux représentations de Coro. En effet, cette œuvre écrite en 1976 pour quarante chanteurs et orchestre a résonné une première fois, le 30 mai au Festival de Saint-Denis, à l’intérieur de la basilique, et a été redonnée sept mois plus tard à la Philharmonie. Luciano Berio est bien un classique, et c’est justice. Coro est un chef-d’œuvre, et, comme tel, est inclassable. C’est ...
Salvatore Sciarrino

Sciarrino, ou l’instant panique au Festival d’Automne

À Paris, dans le cadre de la 46e édition du Festival d'automne, dédiée à la mémoire de Pierre Bergé, le Théâtre de la Ville Espace Pierre Cardin mettait l'Italien Salvatore Sciarrino à l'honneur en lui consacrant tout un concert : un moment rare ! L'Espace Pierre Cardin est un douillet écrin qui convient parfaitement à cette réunion secrète autour d'un orfèvre du temps musical. Secrète à ce point que sa musique nous plonge ...
pr_a_la_direction_2_marc_rogeronpl

À Paris, Gustav Holst et Péter Eötvös jonglent avec les astres

Lors du week-end "orgue" de la manifestation Orchestres en fête !, l'Orchestre national des Pays de la Loire et le chœur du forum national de la musique de Wroclaw dirigés par Pascal Rophé, avec Iveta Apkalina à l'orgue symphonique et László Fassang à l'orgue Hammond, donnaient deux œuvres, l'une en création française de Péter Eötvös et l'autre signée Gustav Holst. L'étonnant programme de ce concert était donc bâti selon deux axes : ...