Archives de l’auteur : Pierre-Jean Tribot

avatar

À propos de Pierre-Jean Tribot

Né près de Paris, Pierre-Jean Tribot entreprend des études d’Histoire à la Sorbonne et à l’Université Libre de Bruxelles. Agrégé de l’enseignement secondaire supérieur, il enseigne l’Histoire contemporaine, à l’école supérieure ESCG à Bruxelles. Il est l’auteur de différents ouvrages sur les communes de la région de Bruxelles (Laeken, Haren, Neder-over-Heembeek, Evere) et sur l’Exposition universelle de Bruxelles 1958 (Bruxelles 1958, année lumière, CFC Editions, 2008). Avec Maxime Kaprielian, ex directeur de la publication de ResMusica.com, il a écrit le Guide des DVD de musique classique (200 références) publié, en décembre, par les éditions Symétrie. Pierre-Jean Tribot a été Rédacteur en chef de ResMusica de 2010 à début octobre 2015.
schumann rattle berlin

Schumann en édition de luxe par Rattle et Berlin

Le non renouvellement du contrat d’enregistrement entre l'Orchestre philharmonique de Berlin, son chef Simon Rattle et la maison de disque Warner (ex-EMI), n’a pas démoralisé les musiciens berlinois et Simon Rattle : ils se lancent dans l’aventure d’un label autoproduit.  L’orchestre  n’est pas un profane  en la matière car il a déjà publié quelques DVD de concerts et d’opéras issus de leur Digital Concert Hall, salle de concert numérique unique au monde. Dans l’absolu, ...
charles dutoit 2014 5

Charles Dutoit, un portrait discographique

Charles Dutoit est né à Lausanne, en Suisse, en 1936. Musicien accompli, il étudie  le violon, l’alto, les percussions, mais aussi les mathématiques, la sociologie et les arts. Il complète  sa formation au Conservatoire de musique de Genève, où il  décroche le premier prix de direction d’orchestre. Charles Dutoit s’est perfectionné à l'Accademia Chigiana à Sienne avec Alceo Galliera. Dans sa jeunesse, il fréquente assidûment les répétitions d’Ernest Ansermet, mentor ...
Charles Dutoit 2014

Charles Dutoit, les leçons du sage

« Il y a de très nombreux jeunes talents, bien plus que par le passé » International Classical Music Awards : Pensez-vous qu’actuellement les orchestres disposent  encore d’assez de temps pour répéter ? Charles Dutoit : Le problème n’est pas là, mais bien dans le fait que ce sont les orchestres qui doivent apprendre à travailler vite. Je travaille régulièrement aux Etats-Unis. Là-bas, les orchestres sont habitués : la première répétition est déjà comme un concert. En Europe, ...

Rafael Frühbeck de Burgos se retire

Le chef d’orchestre espagnol d’origine allemande,  Rafael Frühbeck de Burgos a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière de chef d’orchestre en raison de problèmes de santé majeurs. Né en 1933, le chef d’orchestre renonce également à son mandat à la tête de l’Orchestre national de Danemark où il était directeur musical depuis la saison 2012-2013. Moins médiatisé que d’autres de ses contemporains, le chef est l’auteur d’une considérable discographique ...
bournemouth karabits prokofiev 1

Prokofiev symphonique par Kirill Karabits

Avec ce disque, le chef d’orchestre Kirill Karabits commence une intégrale des Symphonies de Prokofiev à la tête de son orchestre de Bournemouth. Le musicien choisit deux œuvres contrastées : la moderniste Symphonie n°3 et la très « réaliste » Symphonie n°7. Tirée de l’opéra l’Ange de feu, la Symphonie n°3 est une mécanique orchestrale implacable d’un compositeur flirtant alors avec les têtes de pont de l’avant-garde. Cette partition de démonstration trouve en Kirill ...
mariinsky gergiev

Chostakovitch 4-5-6, métal hurlant

En marge de ses cycles de concerts dédiées aux Symphonies de Dimitri Chostakovitch, auréolés  d’immenses succès à travers les salles de concert du monde entier, Valery Gergiev, le Tsar des podiums, poursuit son intégrale au disque. Capté dans la nouvelle salle de concert du Mariinsky de Saint-Pétersbourg, ce volume centré sur 3 symphonies purement orchestrales est à marquer d’une pierre blanche. Tellurique et radicale, la Symphonie n°4 connait ici l’une de ...
varsovie-Beethoven-festival-2014-2-362x241

The Beethoven Festival 2014 in Warsaw

Founder Elżbieta Penderecka chose Beethoven and the ideal of freedom as a theme for this new edition, using the anniversary of the Fidelio's composition as a backdrop. For almost two weeks, there were daily concerts at the Warsaw Philharmonic Orchestra and at the royal castle, with operas, symphonic concerts and chamber music recitals. The 2014 edition also hosted the yearly gala of the International Classical Music Awards. As for the guest ...
gala icma 2014 01

The 2014 ICMA Gala in Warsaw

The 2014 ICMA Ceremony and Gala took place in Warsaw, during the Easter Beethoven Festival, one of the major cultural events of Central Europe. The Polish young orchestra (Sinfonia Juventus) was onstage for this very special concert; it also received a prize for their recording of the entirety of Penderecki's Symphonies under the direction of the composer (Dux–2013 Recording of the Year for ResMusica). The first part of the evening was ...
festival transiberien 2014 2

Transiberian Festival

Deep in the heart of the Siberian forests, Novosibirsk is the third most populated city of all Russia. Situated on the legendary Trans-Siberian railway, Novosibirsk, capital of Siberia, is a huge industrial town, where research and education flourish, but it is also an important place for the arts. Local authorities try to showcase this side of their town, using the fame of one of their citizens: Vadim Repin. 2014 marked the ...
AK_Melodiya_opt (2)

Les 50 ans de Melodia par Andrey Krichevskiy

« Nos archives se composent de plus de 230.000 cassettes analogiques avec des enregistrements uniques » ResMusica :  Qu’est ce qui fait l’ADN de Melodia ? Andrey Krichevskiy : L’ADN de Melodia c’est l'histoire de la vie musicale russe  depuis plus de 50 ans.  L’ADN de Melodia c’est l’addition de plusieurs caractéristiques : la tradition musicale, la profonde vénération de la musique et de ses créateurs, le style unique et distinctif formé par des générations d'artistes talentueux ...

Le grand retour du serpent de mer

Les temps de la rigueur non assumée font ressortir les vieux dossiers du placard. Ainsi, le serpent de mer de la fusion des deux orchestres de Radio France refait surface. C’est un article de Marie-Aude Roux, publié dans Le Monde, qui a remis aux  premières loges médiatiques ce plan fumeux. On notera au passage qu’il est assez amusant de voir le Quotidien du soir, que l’on ne savait plus si soucieux ...
Fabien Gabel

Fabien Gabel, chef d’orchestre

« David Zinman m'a prévenu qu'il fallait être patient » ResMusica : Vous êtes directeur musical de l’Orchestre symphonique de Québec depuis 2011. Quel bilan établissez- vous de votre travail ? Quels sont vos prochains objectifs pour l’orchestre ?  Fabien Gabel : Faire un bilan après deux ans est encore prématuré. J'ai eu le privilège de prendre en main un orchestre de qualité dont le niveau était déjà excellent. Cependant, depuis deux saisons, nous nous sommes efforcés à ...
naxos chostakovitch14 petrenko

Chostakovitch crépusculaire avec Petrenko

Avant-dernier opus symphonique de Dimitri Chostakovitch, la Symphonie n°14 reste une œuvre à part dans l’univers du compositeur : radicale par son instrumentarium orchestral (cordes et percussion) et vocal, à l’opposé de la puissance orchestrale associée à Chostakovitch,  elle s’impose comme un requiem énigmatique d’un compositeur déjà très atteint par la maladie. En dépit d’un effectif orchestral plutôt limité, elle ne s’est jamais imposée au répertoire restant plutôt à la marge ...
sony beethoven nagano

Beethoven, départ et utopie avec Nagano

Le chef Kent Nagano poursuit son intégrale des Symphonies de Beethoven. Venant après des enregistrements appréciés des Symphonies n°3, n°6 et n°8, le chef américain confronte la puissante Symphonie n°7 à la juvénile Symphonie n°1 dans un album sous-titré plutôt pompeusement « Départ-utopie ». On retrouve à travers ce disque l’attention du musicien pour la pulsation et le sens du rythme dans une optique traditionnelle, c’est-à-dire sans les brutalités de certains chefs venus ...
testament kempe salzbourg

Rudolf Kempe à Salzbourg

Le label Testament documente le grand chef d’orchestre Rudolf Kempe au festival de Salzbourg 1962.  Bien connu des rives de la Salzach, le musicien était également un habitué du pupitre de l’Orchestre philharmonique de Berlin qu’il dirigeait régulièrement depuis 1955 en concert et au disque. Cette collaboration déboucha sur de nombreux incunables de l’histoire de l’enregistrement à commencer par un légendaire Requiem Allemand de Brahms et des miraculeux Kindertotenlieder de ...
bruckner brillant

Bruckner de l’autre côté du rideau de fer

Brilliant Classics reprend différentes galettes brucknériennes du label est-allemand Eterna pour composer une intégrale Bruckner 100% réalisée à l’époque de la RDA.  Le grand mérite de ce coffret est de nous gratifier des Symphonies n°4 à n°9 sous la baguette de Heinz Rögner (1929-2001). Complètement méconnu de son vivant du côté capitaliste du rideau de fer, ce chef méritait cette édition.  On le retrouve ici à la tête de l’orchestre ...
festival beethoven varsovie

Le Festival Beethoven de Varsovie

Pour cette nouvelle édition, la fondatrice Elżbieta Penderecka, place le festival sous le thème de Beethoven et l’idéal de liberté avec en toile de fond l’anniversaire de la composition du Fidelio. Pendant presque 15 jours, des concerts sont donnés quotidiennement à la Philharmonie nationale de Varsovie ou au château royal avec des opéras, des concerts symphoniques et des récitals de musique de chambre ; par ailleurs, cette édition 2014 hébergeait le ...
gala icma 2014 01

Le gala 2014 des ICMA à Varsovie

La cérémonie et le concert de gala des International Classical Music Awards 2014 se déroulaient à Varsovie dans le cadre du Festival Beethoven de Pâques, l’un des grands événements culturels de l’Europe centrale. L’orchestre des jeunes de Pologne (Sinfonia Juventus) officiait sur scène pour ce concert spécial, à plus  d’un titre, car cette même formation était honorée d’un prix pour son enregistrement intégral des Symphonies de Penderecki sous la direction ...
festival transiberien 2014  danse 2

Le festival du Transsibérien, la danse à l’honneur

Le festival du Transsibérien voyait la présentation du premier prix Prix Lyubov Gershunova. Le prix nommé en l’honneur d’une danseuse légendaire russe, native de Novossbirsk est attribué à Vera Sabantseva du ballet de l’opéra de Vienne, mais aussi originaire de la capitale sibérienne et ancienne membre de la troupe de l’Opéra-ballet local.  Cette remise de prix se déroulait en marge d’une nouvelle production du Casse-Noisette du chorégraphe Igor Selensky à ...
festival transiberien 2014 2

Le festival du Transsibérien, la musique à Novossibirsk

C’est d’ailleurs cette facette que les autorités locales se plaisent à mettre tout en misant sur la notoriété de Vadim Repin, l’un de ses citoyens les plus célèbres.  Cette année 2014, voit la première édition du, bien nommé, festival du Transsibérien, dont le violoniste Vadim Repin est le directeur artistique.  Ce nouveau festival, intégralement supporté par des fonds étatiques et des initiatives locales, vise à réunir tous les arts, sur ...
melodyia musique de chambre avec vents

Musique de chambre russe avec vents

La musique de chambre russe avec vents reste une rareté du répertoire, c’est donc tout l’intérêt de l’initiative du label Melodyia qui propose une nouvelle série centrée sur ces partitions. Ce premier volume est dédié à deux quintettes à vents de deux figures majeures du  XIXe siècle musical.  Le Quintette d’Anton Rubinstein (1855-56) est l’une de ses premières partitions pour ensemble de chambre. Les imposants quatre mouvements renvoient à une ...
pentatone pletnev manfred

Le Tchaïkovski conceptuel de Pletnev

Avec ce volume dédié à la Symphonie Manfred de Tchaïkovski,  le pianiste-chef russe Mikhail Pletnev clôt son intégrale des symphonies du compositeur pour le label néerlandais Pentatone. Les commentateurs noteront qu’il s’agit de sa seconde intégrale après celle enregistrée pour DGG, coffret passé inaperçu dans le flot dans parutions des années 1990, à l’époque des vaches grasses du marché du CD. Dans cette spectaculaire Symphonie Manfred, Pletnev impose une direction très ...
DSC_1160

Les 30 ans du Printemps des Arts

Cette édition 2014 du Printemps des Arts de Monaco célèbre les 30 ans du festival monégasque.  Articulé sur 5 week-ends, comme toujours répartis entre mars et avril, le Printemps des Arts poursuit ses explorations inusitées sous la houlette de Marc Monnet, son imaginatif directeur. Haydn et Scriabine sont les deux compositeurs transversaux de cette cuvée 2014. Mais comme toujours Marc Monnet ne se contente pas de facilités et il cherche à ...
onyx james ehnes wigglesworth

James Ehnes à la soviétique

Bien que composé pour le légendaire violoniste David Oïstrakh par un Khatchatourian plus virtuose de l’orchestre que jamais, Son Concerto pour violon ne s’est jamais durablement imposé au répertoire des solistes. Des jeunes musiciens actuels, seul Sergeï Katchatrian (Naïve) et Arabella Steinbacher (Orfeo) ont osé en laisser des versions discographiques. Peut-être trop flamboyante et démonstrative, cette partition peine à s’affirmer face aux introspectifs concertos de Chostakovitch, contemporains et écrits pour ...
audite lucerne abbado

Claudio Abbado à Lucerne

Prévu avant le décès du grand chef d’orchestre, ce disque tiré des trésors du Festival de Lucerne est une archive de la première importance. En effet, l’album documente  Claudio Abbado avant la création de son « nouvel » orchestre du festival de Lucerne, en 2003. Le grand chef italien a toujours été un invité régulier à Lucerne où il avait fait ses débuts, en 1966, au pupitre des (anciens) symphonistes du festival dans ...
bis ades

Thomas Adès en téléchargement

Avec cet album le label audiophile suédois Bis propose son premier album uniquement disponible en téléchargement. Connaissant le soin éditorial Bis, cette nouveauté est achetable dans les différents formats du MP3 au FLAC 24 bits sans compression du son. Le label Bis a toujours été un fervent défenseur des musiques contemporaines et c’est tout naturellement qu’il s’attache à celle du Britannique Thomas Adès. Bien que composé en 2005, son Concerto pour ...
gerard mortier L Venance

Gerard Mortier (1943-2014), toujours de l’avant

Gerard Mortier voit le jour à Gand, le 25 novembre 1943. Il est le fils d’un boulanger. Dans sa ville natale, et sous l’influence d’un des professeurs d’une sévère école secondaire, il découvre la littérature et le théâtre. Gerard Mortier étudie ensuit le droit, mais il penche déjà vers le monde de la culture et en particulier celui de la musique en étant particulièrement actif dans l’association des jeunes de ...
ingo-metzmacher2

L’orchestre de Paris à l’américaine

Si les saisons symphoniques parisiennes sont très souvent trop traditionnelles, il est louable de rencontrer, de temps à autre, des programmes qui sortent (enfin) des sentiers battus. Quittant les horizons scandinaves et postromantiques de ses soirées d’abonnements, l’Orchestre de Paris mettait le cap sur les USA avec un programme à la fois populaire avec Gershwin et Bernstein et très moderniste avec Antheil et Ives. Désormais invité régulier de l’Orchestre de ...
cedric tiberghien 2014

Morlot et Tiberghien, « French Touch » à Paris

Miracle au Théâtre des Champs Elysées : l’Orchestre national de France offrait une soirée intelligente dédiée exclusivement à la musique française. La phalange radiophonique, à l’orée de ses 80 ans, faisait, pour une fois, honneur à son patrimoine musical, avec deux artistes hexagonaux à la carrière internationale. L’Orchestre national de France a toujours été proche d’Henri Dutilleux dont il donna la création mondiale de la Symphonie n°1 et du Concerto pour violon ...
press4lge_vign

Simon Rattle, concerto pour orchestre ?

La venue de la philharmonie de Berlin à Bruxelles est toujours exceptionnelle, d’autant plus que la légendaire phalange ne s’était pas produite dans la capitale de l’Europe, depuis 2007.  Tout aussi exceptionnel était le déploiement de présence de la Deutsche Bank, mécène principal de l’orchestre, dont l’occupation d’espaces du Palais des Beaux-Arts, à des fins promotionnelles et de satisfaction de ses clients était envahissante. Certes, ce type de concert, particulièrement ...