Archives de l’auteur : Steeve Boscardin

avatar

À propos de Steeve Boscardin

Né en 1980, Steeve Boscardin s’est orienté vers des études d’histoire de l’art à la Sorbonne qui l’ont notamment sensibilisé aux évolutions esthétiques dont les arts de la scène sont une composante essentielle. A la faveur d’une représentation de Rusalka à l’opéra de Paris, sa passion pour l’opéra s’est affirmée au fil des années, se transformant, comme pour beaucoup d’autres personnes, en véritable obsession. C’est pour contribuer à la promotion et la sauvegarde de cet art qu’il collabore à Resmusica depuis 2016.

Stop à la mauvaise éducation d’une partie du public !

Nous sommes le 14 octobre 2016. La salle du théâtre des Champs-Élysées est comble car on attend la Norma de Cecilia Bartoli. Tous les spectateurs sont là depuis cinq bonnes minutes, quand la lumière décline et le spectacle commence. Les premières scènes s’égrènent, et arrive alors le fameux Casta Diva. C’est à ce moment précis qu’un petit crissement de papier se fait entendre. Un monsieur déroule bien confortablement sa petite ...
4796828

La voluptueuse Manon Lescaut d’Anna Netrebko

Depuis les premiers échos élogieux de sa Manon Lescaut à Rome sous la direction de Ricardo Muti, les admirateurs d’Anna Netrebko attendaient avec impatience un témoignage gravé de la prestation de la soprano. C’est désormais chose faite avec cette captation live du festival de Salzbourg de 2016. Bénéficiant d’une superbe prise de son et d’un orchestre superlatif, cet enregistrement permet d’entendre une Manon Lescaut majeure qui aurait pu, avec une ...
L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

« En plus, il paraît qu’il est en forme ! » pouvait-on entendre dans les couloirs de l’Opéra Bastille en ce soir de première. Oui, en forme il l'est mais aller entendre Lohengrin uniquement pour Jonas Kaufmann serait une erreur car l’œuvre ne repose pas que sur les épaules du ténor, aussi grand fût-il. Au service de la mise en scène fouillée et passionnante de Claus Guth, l’Opéra de Paris a réuni ...
Roberto Alagna et Aleksandra Kurzak à la croisée des chemins

Roberto Alagna et Aleksandra Kurzak à la croisée des chemins

Un récital de Roberto Alagna est forcément un évènement car, nul n’étant prophète en son pays, les apparitions de notre ténor national ne sont pas si nombreuses à Paris. Avant de nous offrir son Don José dans une série de représentations très attendues à l’opéra Bastille, Roberto Alagna joint l’utile à l’agréable en proposant un récital avec sa compagne, la soprano polonaise Aleksandra Kurzak. Une soirée entre éblouissement et frustrations. Soulignons ...
glinka-rouslan-et-ludimila-jurowski

Le Ruslan et Lyudmila de Dmitri Tcherniakov

Pour sa réouverture en 2011, le Bolchoï a choisi de donner Ruslan et Lyudmila de Glinka, créé in situ en 1842. En faisant appel à Dmitri Tcherniakov, le théâtre s’assurait le scandale nécessaire à une bonne couverture médiatique. Pourtant, rarement le travail de ce trublion de la mise en scène aura été aussi respectueux, cohérent et abouti. Servies par des interprètes de premier ordre et dirigées par Vladimir Jurowski, ces ...
Anna Netrebko retrouve le Macbeth controversé de Martin Kušej

Anna Netrebko retrouve le Macbeth controversé de Martin Kušej

Le public s’est déplacé des quatre coins de l’Europe pour (ré)entendre la Lady Macbeth d’Anna Netrebko à Munich dans la toujours très controversée production de Martin Kušej. Bien lui en a pris tant la soprano y est apparue souveraine et au sommet de ses moyens. Le livret du Macbeth de Verdi est assez proche de la pièce de Shakespeare qui inspire souvent beaucoup les metteurs en scène. D’inspiration, Martin Kušej n’en ...
turandot_stemme_munich

Une Turandot sacrifiée à Munich

Turandot est rare sur les scènes françaises depuis une dizaine d'années. Il faut donc se rendre à Munich pour entendre la grande tenancière actuelle du rôle, Nina Stemme. Hélas, le choix de la version purement puccinienne, amputée du final d’Alfano, prive la soprano finlandaise du triomphe auquel elle pouvait légitimement prétendre. Nous ne reviendrons pas sur la mise en scène de la Fura Dels Baus, déjà commentée ici, si ce n’est ...
kmattila

Karita Mattila au Théâtre du Châtelet : tant de souvenirs partagés

On ne présente plus Karita Mattila ! La soprano finlandaise a toujours reçu un accueil chaleureux de la part du public parisien. Très présente à l’Opéra de Paris sous l’ère Hugues Gall, elle se fait désormais plus rare pour une raison que peut-être seuls les directeurs de salles connaissent. Le récital proposé hier soir, exigeant par certains côtés, nous a une fois de plus prouvé que cette attachante artiste a encore ...
jm161520

L’île du rêve de Reynaldo Hahn : envolez-vous en première classe

En programmant le premier opéra de Reynaldo Hahn, le théâtre de l’Athénée permet au spectateur de découvrir une musique riche et élégante et de se replonger dans l’œuvre de Pierre Loti. Surtout, grâce à un orchestre chambriste et à l’intimité que procure le théâtre de l’Athénée, il ressuscite avec une nostalgie heureuse l’esprit des salons parisiens de la fin du XIXe siècle. Sans conteste, une expérience rare à ne pas ...
Cavalleria Rusticana / Sancta Susanna : quand la passion vient du couvent

Cavalleria Rusticana / Sancta Susanna : quand la passion vient du couvent

À défaut de convaincre totalement, la réunion improbable de Cavalleria Rusticana et de Sancta Susanna permet à l’Opéra de Paris d’élargir son répertoire et de faire découvrir au public parisien l’œuvre d’Hindemith. La réussite d’une soirée vient parfois de là où l’on ne l’attend pas. Mario Martone tente de justifier ce rapprochement par l’approche commune de la sensualité et de la passion sous l’emprise de la morale religieuse. C’est vrai mais ...
Il y a 100 ans, la création d’Ariane à Naxos de Richard Strauss

Il y a 100 ans, la création d’Ariane à Naxos de Richard Strauss

On a l’habitude de partager schématiquement la carrière de Richard Strauss en deux parties : la première formée par le diptyque de Salomé et Elektra, incarnant jusqu’en 1908 la modernité, et la période inaugurée par le Chevalier à la rose en 1911, symbolisant un retour au XVIIIe siècle et aux opéras de caractères de Mozart. Clairement identifié comme un opéra de la deuxième période, Ariane à Naxos, dont nous fêtons cette ...
Vincenzo BelliniNORMAInszenierung Moshe Leiser,Patrice Caurier

La Norma à part de Cecilia Bartoli au Théâtre des Champs-Élysées

Depuis sa prise de rôle à Salzbourg en 2013, Paris attendait avec impatience la Norma de Cecilia Bartoli, pas seulement parce que la mezzo italienne est un choix surprenant pour ce rôle mais peut-être aussi parce que Norma est une œuvre mythique et pourtant très rarement montée. Et pour cause, Norma est redoutable à distribuer car c’est un rôle vocalement multiple et seule une poignée de cantatrices a réussi à ...
piau-tce16-2

Sandrine Piau et Christophe Dumaux au service des amants désespérés d’Haendel

Malgré son omniprésence dans la musique baroque, le thème des amants désespérés n’a pas inspiré beaucoup de récitals à la scène et c’est avec curiosité que le public parisien s’est rendu au théâtre des Champs-Élysées pour entendre deux voix très appréciées dans ce répertoire. Magnifiquement accompagnés par Emmanuelle Haïm et son Concert d’Astrée, Sandrine Piau et Christophe Dumaux n’ont pas failli à leur réputation. Tout d’abord, le thème des amants désespérés ...
pretty-yendey-a-journey

A Journey de Pretty Yende : histoire d’une promesse

Plácido Domingo ne tarit pas d’éloges sur la grande lauréate de son concours Operalia que les plus grandes scènes internationales s’arrachent désormais. Auréolée de ses succès et d’une rumeur favorable croissante, la soprano sud-africaine Pretty Yende présente son album « carte de visite » avant que l’on ne découvre sa Lucia di Lammermoor à l’opéra Bastille en octobre prochain. Ce premier album, Pretty Yende l’a voulu comme une « photographie » de son début de ...
9782213681825-001-x

L’opéra et ses fantômes

Avis aux amateurs de fantastique : la loge numéro 5 du Palais Garnier est de nouveau occupée ! Dans son nouvel ouvrage La Civilisation de l’opéra. Sur les traces d’un fantôme, Timothée Picard, professeur de littérature comparée à l’université de Rennes spécialiste des conceptions et représentations de la musique à travers la littérature, les arts et l’histoire des idées, étudie l’Opéra à travers le feuilleton de Gaston Leroux paru en 1910. ...
RIGOLETTO007

Le retour de Rigoletto aux Soirées lyriques de Sanxay

Pour sa 17e édition, les Soirées lyriques de Sanxay renouent avec Rigoletto, qui leur avait porté chance lors de la création du festival en 2000, et invitent un habitué des lieux, le ténor coréen Rudy Park, pour un récital d’airs d’opéras italiens et français ; une manière de mesurer le chemin parcouru pour cette manifestation devenue le troisième festival lyrique de l’hexagone. Loin de la mode des opéras en plein air, qui ...