Archives de l’auteur : Sarah Cousin

avatar

À propos de Sarah Cousin

Après plusieurs années d’études en conservatoire consacrées uniquement au piano, cor, chant et culture musicale, elle se consacre à une carrière universitaire qu’elle débute en histoire de l’art à Paris I. Elle se tourne rapidement vers la musicologie où elle poursuit encore actuellement ses études à Paris IV-La Sorbonne en Master 2 Recherche. Elle se spécialise dans la musique contemporaine, la modalité et le Moyen-Orient. C’est d’ailleurs cette passion pour le monde oriental qui l’amène à suivre parallèlement un cursus à l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales).
Je t’aime de deux amours ...

Je t’aime de deux amours …

Festival de l’imaginaire Cette soirée turco-syrienne organisée par la Maison des Cultures du Monde, était l’occasion de mettre à l’honneur Râbi’a Al Adawiya. Cette poétesse, exaltant l’amour profane et divin est une figure majeure du mysticisme musulman et c’est autour de ses poèmes que les interprètes ont fait revivre ses paroles encore trop peu connues dans la culture arabe. Deux des mélodies mettaient aussi en avant les textes de l’écrivain égyptien ...
Cité céleste

Cité céleste

Messiaen 2008 C’est avec Des canyons aux étoiles que le cycle Bruckner/Messiaen s’ouvrait ; cette fresque magique qui rassemble à elle seule toutes les passions du maître : les oiseaux rencontrés au cours de l’ascension vers les étoiles, l’astronomie, la géologie et comme souvent chez le compositeur, la religion. Une œuvre de « son-couleur » donc, descriptive, qui fait voyager l’auditeur. Même si c’est le créateur qui nous permet de plonger dans ce monde ...
pierre_boulez_20071202

Du Spirituel dans l’art

Autour de Pierre Boulez Outre la chance d’écouter du « Boulez par Boulez », ce concert permettait d’entendre différemment l’Art de la fugue à travers les visions de trois compositeurs, chacune des instrumentations renvoyant à la formation d’une œuvre de Boulez jouée dans la soirée. La transcription de Georges Benjamin fut essentiellement portée par les cors qui ont su, à l’instar des cordes, trouver leur place et donner du sens à cette ...
Etre ou ne pas être wagnérien ?

Etre ou ne pas être wagnérien ?

Cycle Visions Wagnériennes Ce concert, dans lequel ne figurait aucune œuvre de Wagner, proposait de montrer l’influence de ce dernier sur les compositeurs du XXème siècle à travers l’influence des chants de troubadours de Tristan und Isolde chez Sørensen ou encore chez Stockhausen, dont Stravinsky disait que son échelle temporelle était celle du Crépuscule des dieux. L’interprétation de l’Ensemble de Kreuzspiel de Stockhausen était l’occasion rêvée de rappeler aux mauvais esprits que ...
Jazz, lyrisme et poésie

Jazz, lyrisme et poésie

Festival d’Automne 2007 L’association Donatoni-Sciarrino-Combier était judicieuse et harmonieuse avec quelques réserves pour la touche finale jazzistique qui rompait le charme de la création Stèles d’air. L’ensemble Intercontemporain semblait moins éveillé et investi qu’à son habitude, ne parvenant pas à convaincre dans Flag de Donatoni. Les musiciens manquaient de précision, de conviction et il fallut attendre un passage en tutti pour que les interprètes se sentent plus à l’aise et trouvent ...
Bastille orientale ...

Bastille orientale …

Festival d’Automne 2007 Les nombreuses programmations du Festival d’Automne ne font que confirmer à quel point la scène artistique moyen-orientale a le vent en poupe depuis quelques temps. Cette fois, des compositeurs de diverses origines (syrienne, libanaise, koweitienne... ) étaient mis à l’honneur. Les interprètes du Nieuw Ensemble étaient peu convaincants dans Mawal Kurdeli de Nouri Iskandar, semblant hésiter sans cesse entre leur propre jeu et les tournures orientales qu’imposait la pièce. ...
Rêveries orientales ...

Rêveries orientales …

Taksim à Royaumont En quelques instants, le charme oriental eut raison de nous, la journée s’ouvrant sur la musique liturgique syriaque. Ce fut une évasion à travers le temps et l’Histoire : avec le lieu déjà : Royaumont, ainsi qu’avec les premiers chants des chrétiens d’Orient en araméen et en arabe, emplis de mysticisme. On ne peut que féliciter le très beau geste du Père Elie Kesrouani d’avoir invité la « voix d’or » de ...
Mathesis et subjectivité : pointu, ardu

Mathesis et subjectivité : pointu, ardu

Cet ouvrage est le premier volume d’une série de quatre essais sur les principes de la musique, dont il constitue l’introduction. Hugues Dufourt étudie la position de la musique par rapport aux autres sciences et montre comment seule l’Europe, à partir des Carolingiens, considéra la musique comme déploiement du temps. Il s’en suit une analyse détaillée des apports ainsi que leur évolution entre les mathématiques et la musique, tels que ...
Une ouverture utopique

Festival Agora 2007 : une ouverture utopique

Un concert très atypique, centré sur la spatialisation, ouvrait l’édition 2007 du festival Agora. Une de ses originalités consistait en la division du public en deux salles : grande salle du Centre Pompidou (avec l’Intercontemporain en grande formation) et salle de projection de l’IRCAM (avec 8 solistes de l’EIC répartis autour du public). Après l’entracte, l’auditoire était amené à changer d’espace afin d’écouter la seconde partie, à la fois complémentaire de ...
Aimez-vous encore Brahms ?

Aimez-vous encore Brahms ?

Comme il reste délicat de s’attaquer aux grandes œuvres du répertoire, entendues et réentendues à maintes reprises! Ce disque en est d’ailleurs la preuve. Les quatuors avec piano de Brahms font en effet partie des incontournables, ainsi que l’opus 117 des Intermezzi pour piano seul, ajouté à la fin du second disque. La violoncelliste ne réussit que très difficilement à s’affirmer et c’est ainsi que nous perdons de la profondeur propre ...
30 ans et déjà mythique…

Ensemble InterContemporain, 30 ans et déjà mythique…

XXXe anniversaire de l’Ensemble InterContemporain Vol II A l’occasion de son trentième anniversaire, l’Ensemble InterContemporain a proposé un programme d’exception en nous invitant à partager les grandes œuvres de son répertoire sous la direction de trois chefs liés à son histoire : le fondateur, Pierre Boulez, Peter Eötvös, qui le dirigea de 1978 à 1991, et Suzanna Mälkki, l’actuelle directrice musicale depuis l’année dernière. L’osmose de l’orchestre dans les sections en choral des ...
François-Bernard Mâche, de la musique, des langues et des oiseaux

François-Bernard Mâche, de la musique, des langues et des oiseaux

Les passionnés de François-Bernard Mâche plongeront à corps perdus dans ce livre à la présentation originale et attractive. Un livre et un DVD de l’intégralité des entretiens avec le compositeur ; voilà la démarche suivie par les éditions Michel de Maule en partenariat avec l’INA depuis 2004. Le DVD est facile à manipuler (recherches par thèmes, par mots-clefs) et la présentation agréable. Les entretiens filmés et retranscrits littéralement enrichissent d’une certaine manière ...
Une rencontre intemporelle

Une rencontre intemporelle

Portraits croisés : Betsy Jolas - Roland de Lassus A l’occasion du 80ème anniversaire de Betsy Jolas, la Cité de la musique rend hommage à cette élève d’Olivier Messiaen et de Darius Milhaud. L’intitulé du deuxième concert « Portrait croisé : Jolas/Lassus » pouvant surprendre le néophyte de prime abord s’est révélé être la concrétisation, l’aboutissement de l’émerveillement porté par la compositrice à ce maître de la Renaissance. C’est d’ailleurs en personne qu’elle vint présenter ...