Archives de l’auteur : Virginie Palu

Richard Galliano seul

Richard Galliano seul

Quelques semaines après le concert détonant, La noche de los Mayas au théâtre du Châtelet, dans lequel Richard Galliano et l’Orchestre de Paris interprétaient le Concerto pour bandonéon et orchestre d’Astor Pizzolla sous la baguette ultra dynamique de Kristjan Järvi, c’est dans l’intime cadre du théâtre des Bouffes du Nord que nous retrouvons l’accordéoniste. Cette fois, pas de Yamandu Costa pour taper le bœuf, ni même un musicien dont il ...
Charmante Bohème

Charmante Bohème avec Natalie Dessay

La mise en scène de Jonathan Miller de la Bohème va fêter ses quinze ans et ne semble pas vieillir pour autant. Transposée au Paris des années 30, elle s’adapte parfaitement au drame de Puccini : la pauvreté ne tombe pas dans le sentimentalisme et respecte avec justesse les didascalies qui nuancent la partition du maître de Lucques. La Mimi de Tamar Iveri est très timide vocalement dans le premier tableau (mais ...
Beethoven au livre des records !

Beethoven au livre des records !

Orchestre Poitou-Charentes Un millier de personnes réunies à Poitiers ce dimanche, ce n’était cette fois, non pas les anarchistes mais le public venu écouter le challenge que leur proposait Jean-François Heisser à savoir celui d’exécuter au piano et de diriger de celui-ci les cinq concertos de Beethoven en une journée. Une journée, trois concerts (11h-14h30-17h), cinq concertos, du jamais vu dans l’histoire de l’interprétation. Et pour l’accompagner dans cette folie, le ...
Pâle Tosca

Pâle Tosca

Tosca Première attendue (car annulée pour cause de grève lors de la saison précédente) et bien décevante, ce mercredi soir, sur la scène de l’opéra Bastille de la reprise de Tosca de Werner Schrœter. D’abord le choix de James Morris en Scarpia n’est pas des plus judicieux : il n’est ni «souriant», ni «féroce», ni «sadique» comme le souhaitait Puccini mais plutôt bedonnant et figé, rien qui ne fasse froid dans le ...
renee_fleming

Merveilleux Chevalier…

Der Rosenkavalier La rumeur avait depuis quelque temps circulé, dans tout Paris, d’une représentation exceptionnelle – assurément sans précédent et probablement sans retour - du Chevalier à la rose. Non point une reprise ordinaire du chef-d’œuvre de Richard Strauss, mais la fameuse production qui, au tout récent Festival d’hiver de Baden-Baden, avait ébloui un public, certes privilégié, mais pour cela même rompu à toutes les formes de l’excellence lyrique. Nulle surprise, ...
Kun-Woo Paik

Kun-Woo Paik

Orchestre de Paris À lire l’énoncé de ce programme, le premier réflexe du spectateur n’a-t-il pas été celui de l’incrédulité ? Quoi, Paris serait donc encore en mesure de nous proposer une fresque sonore en quatre volets d’une étincelante originalité, d’une prodigieuse fécondité et d’une inoubliable beauté ? Grâce en soit donc rendue au tout jeune chef Ilan Volkov, directeur musical de l’Orchestre symphonique de la BBC écossaise, au grand pianiste Kun-Woo Paik et à ...
La lumière sans la flamme

Fidelio à Garnier, la lumière sans la flamme

Voilà un opéra auquel on ne donnera pas son âge ! Qui croirait que Fidelio remonte à une époque déjà vieille de deux siècles, lors même que ni son argument ni sa musique n’ont perdu la moindre étincelle de leur brûlante actualité ? À ce défi dramatique d’une si rare qualité, le public était en droit d’attendre une réponse scénique mariant l’exigence à la finesse, la pertinence à l’originalité. Du plateau du premier acte, ...
Mozart/Berg

Boulez et l’Intercontemporain jouent… Mozart !

Un disque surprenant puisque Pierre Boulez et l’Ensemble Intercontemporain y réunissent les deux écoles de Vienne en rapprochant deux œuvres possédant chacune la particularité d’avoir été écrite pour treize solistes : la curieuse Sérénade en si bémol majeur de Mozart, dite «Grande partita», et le célèbre Concerto de chambre de Berg. Ce qui surprend dès la première écoute du chef-d’œuvre mozartien, c’est le merveilleux équilibre qui règne tout au long de l’œuvre ...
« L’étrange soirée » Un dîner coloré

« L’étrange soirée » Un dîner coloré

Rainy days 2008 Du 21 au 30 novembre 2008, la Philharmonie du Luxembourg proposait à son public un festival particulièrement relax, les Rainy days. Vendredi, c’était à la piscine de Luxembourg que s’ouvraient les festivités avec le concert «under water» ; les spectateurs, agréablement disposés dans l’eau, eurent ainsi le loisir et le plaisir d’écouter en flottant des œuvres de Schaeffer, Crumb, ou encore des Pink Floyd. Ces quelques journées humides avaient pour ...
daniellegatti_2011A

Une rentrée prometteuse…

C’est sur les chapeaux de roue que débute la saison musicale de l’Orchestre National de France. Si Daniele Gatti avait déjà placé la barre très haut, il y a quelques mois dans ce même théâtre voir notre article, il a, une fois encore, séduit son nouveau public parisien en proposant ce jeudi soir une première partie consacrée exclusivement au compositeur emblématique de la modernité musicale, Claude Debussy. Réussite totale, chaque ...
Riccardo Chailly (c) Michele Crosera

Gewandhausorchester Leipzig, après un rêve

Depuis trois ans (son inauguration remonte à 2005), la capitale du Grand-duché du Luxembourg possède une magnifique salle de concert, signée par le prestigieux architecte de la Cité de la musique à Paris, Christian de Portzamparc. Supporté par 823 colonnes, ce «péristyle de lumière» - pour reprendre les propres mots de son concepteur - inclut deux espaces harmonieux : le grand auditorium et la salle de musique de chambre. Si cette ...
Sotto le stelle di… Paolo Conte

Sotto le stelle di… Paolo Conte

Standing ovation de rigueur, ce vendredi soir, pour le public venu acclamer le chanteur italien Paolo Conte, dans le cadre d’une manifestation culturelle de très haute tenue. Nullement rebutés par le prix élevé des places, les très nombreux spectateurs semblaient enchantés, rien ne semblant plus justifié que cet enthousiasme tant, à soixante-dix ans, le chanteur à la voix éraillée a su conserver sa belle allure. Consacrée uniquement au chanteur et à ...
La splendeur retrouvée de l’antique capitale

Ravenne Festival : la splendeur retrouvée de l’antique capitale

Dans la petite ville d’Emilie Romagne dont les éblouissants trésors byzantins rappellent le statut de capitale d’un Empire romain déclinant, se déroule, en ce bel été 2008, une manifestation musicale dont les séances raviront le mélomane dans le même temps qu’elles reposeront le promeneur de ses enchanteresses, mais épuisantes, visites : le Ravenna Festival. Placée, du 13 juin au 18 juillet, sous le signe de la plus parfaite diversité, cette fête sonore ...
Douceur viennoise

Douceur viennoise

Orchestre Philharmonique de Berlin Quel auditeur, se rendant d’un pas allègre vers le Grand Théâtre de Provence par cette chaude soirée du 6 juillet, aurait pu, ne fût-ce qu’un instant, douter de l’excellence de qui l’y attendait ? Quant le compositeur s’appelle Joseph Haydn et que les musiciens chargés de faire chanter son génie céleste forment la phalange du divin Philharmonique de Berlin, tout n’est-il pas d’avance acquis aux oreilles de ceux qui ...
Avis aux amateurs de catastrophes

Zaïde? avis aux amateurs de catastrophes

Par son inachèvement même, Zaïde (K. 344) pose problème, d’autant plus que la genèse de son livret, inspiré à Johann Andreas Schachtner par le Zaïre de Voltaire nous est mal connue. Pourquoi ce renoncement ? L’argument déplut-il finalement à l’empereur Joseph II ? Le compositeur lui-même jugea-t-il l’ouvrage mal adapté à la frivolité viennoise ? Toujours est-il que la création posthume de Zaïde devait relever, en son temps (1866), de l’adaptation plus que de la création. ...
Un Don Carlo en demi-teintes

Un Don Carlo en demi-teintes

Don Carlo Difficile de résumer la complexe intrigue de don Carlo… religion, consanguinité, trahison et pouvoir restant les grandes lignes directrices du drame. De son avatar français, destiné par Verdi à l’Opéra de Paris, l’acte de Fontainebleau a disparu, dans la présente production aux mérites pour le moins inégaux. Si la mise en scène de Graham Vick soignée, dépouillée, se signale surtout par son statisme, on ne pourra adresser le même ...
Designer du nouveau piano Pleyel

Andrée Putman, designer du nouveau piano Pleyel

C’est dans le cadre de la soirée d’inauguration des Designers’s Days 2008, que la maison Pleyel a présenté en avant-première, ce 12 juin, la toute dernière création surgie du nouvel atelier de Saint-Denis et placée sous le beau label de Voie Lactée. Manifestation de cinq journées dont la création remonte à 2001, les Designers’s Days (thème de cette session : « matière et couleur ») mettent en scène de façon gaiement ...
6a00d834ff890853ef0105369115a8970c-500wi

Ruggero Raimondi, le Sanglot des anges

Avec Le Sanglot des anges, film en 4 actes, Jacques Otmezguine prend le pari de diffuser à la télévision un véritable opéra à une heure de grande écoute… avec dans le premier rôle, celui de Carlo Di Vanelli, l’illustre Ruggero Raimondi. En quatre fois cent minutes, le spectateur épouvanté assistera ainsi à l’affrontement traditionnel du Bien et du Mal, mais sous une forme moderne, dans le cadre idyllique autant que ...
Broadway

Broadway

Radio Classique Pour commencer de bonne humeur votre journée ou étendre votre culture musicale, procurez vous ce disque ! Radio Classique propose une très bonne sélection des enregistrements les plus célèbres de Broadway : West side story, Singin’in the Rain, Hair, Gypsy, The sound of music, Cabaret, Hello Dolly, Porgy and Bess, No, no Nanette, Chicago, The king and I, Le fantôme de l’opéra, 42nd street. Deux disques pour découvrir ou redécouvrir la ...
Printemps en Ardèche !

Printemps en Ardèche !

Festival de musique classique Opus 5 Prenez une ville d’eau, des arbres tout juste en fleurs, un brin de mistral, ajoutez-y un compositeur majeur, de brillants exécutants, offrez à tout cela le cadre d’un château, d’une église et d’un théâtre… vous aurez réuni tous les ingrédients d’un magnifique événement printanier, le festival Opus. Opus… 5 ! Cinq ans déjà que les villes d’Aubenas et de Vals-les-Bains vibrent d’une ardente vitalité sonore à ...
Intégrale de l’œuvre pour piano de Dukas par Olivier Chauzu

Intégrale de l’œuvre pour piano de Dukas par Olivier Chauzu

Une année après son remarquable enregistrement d’Iberia, le pianiste Olivier Chauzu tente la gageure - brillamment relevée - de démontrer à ses auditeurs le caractère aussi injuste qu’incompréhensible de l’oubli dans lequel est tombée la production pianistique du maître de L’apprenti sorcier. Donnant la totalité de l’œuvre pour piano de Paul Dukas, ce magnifique virtuose dont nous avions déjà, dans ces mêmes colonnes, salué l’inestimable talent, ne rend pas seulement ...
Intégrale des quatuors de Bartók

Intégrale des quatuors de Bartók par les Belcea

Sans véritable rival au XXe siècle – si ce n’est celui de Chostakovitch –, le massif des six quatuors à cordes de Béla Bartók se signale avant tout par un principe d’osmose qui fait fi de toutes les mutations stylistiques et esthétiques du grand musicien hongrois. Aussi bien, toutes les formations qu’elles n’ont pas fait reculer y auront-elles découvert les traces particulières d’une sorte de rage froide, de hautaine désespérance ...
L’alizé musical souffle à nouveau sur la capitale

L’alizé musical souffle à nouveau sur la capitale

Orchestre National de France Est-ce la venue parisienne du chef italien Daniele Gatti (qui prendra les rênes de l’orchestre dès septembre), l’annonce d’un programme dont la magnificence n’aurait eu d’égale que la rareté (au moins dans les salles parisiennes), ou encore la participation du brillant soliste russe Nikolai Lugansky, qui expliquaient le déplacement de tant de monde ce jeudi soir, avenue Montaigne ? Toujours est-il que c’est dans une salle comble que s’élevèrent ...
Féeries nocturnes

Féeries nocturnes

Orchestre de Paris Ce mercredi soir à la salle Pleyel, il semblait que tous les éléments d’une riche et belle soirée musicale étaient réunis de façon presque miraculeuse. En premier lieu par la programmation d’œuvres majeures de deux très grands compositeurs français présentant la particularité d’être bien plus populaires au-delà de nos frontières qu’en leur ingrate patrie, Hector Berlioz et Maurice Ravel. Ensuite par la certitude d’une prestation orchestrale de très ...
Une bonne distribution ?

Luisa Miller à Bastille, une bonne distribution ?

Après la si remarquable Traviata proposée voici quelques mois à Garnier, l’Opéra de Paris programme à Bastille Luisa Miller, un opéra qui, contrairement à ce que pourrait laisser croire la discrétion de sa réputation, a marqué, une fois la maturité venue, l’engagement de Giuseppe Verdi sur une nouvelle voie, ce qu’il nous avait déjà été donné de relever, dans ces mêmes colonnes, à l’occasion de la production vénitienne de 2006. À ...
Dictionnaire de la musique de Rousseau

Dictionnaire de la musique de Rousseau

Editions Actes sud Ayant connu sa première publication en 1767, soit un peu plus de dix ans avant la mort du grand philosophe, le Dictionnaire de musique ne constitue rien d’autre que le remaniement de l’ensemble des articles rédigés par ses soins pour l’Encyclopédie. Une lecture attentive permet aussitôt de vérifier une première étrangeté : lors même que Jean-Jacques Rousseau a fondé l’essentiel de sa réputation musicale sur son refus théorique du ...
Un assassin à l’opéra ?

Un assassin à l’opéra ?

Cardillac Pour quelques jours, l’opéra Bastille reprend sa création de Cardillac, opéra de Paul Hindemith entré au répertoire en 2005. En trois actes et quatre tableaux, c’est au développement et au déroulement d’une étonnante intrigue qu’est convié le public. Nous sommes à Paris, le Paris du XVIIe siècle, mais qui peut sans inconvénient devenir celui aujourd’hui, au besoin dans le cadre d’un palace des années vingt. Un meurtrier en série sévit (aucune ...
Un concert bien décevant…

Un concert bien décevant…

Orchestre National de France Fondé sur un recueil de légendes locales du poète Karel Jaromír Erben, célèbre en son pays, le groupe des cinq poèmes symphoniques de 1896 (L’Ondin, La Sorcière de midi, Le Rouet d’or, Le Pigeon des bois, Le Chant du héros) ne constitue peut-être pas le principal titre à la gloire de Dvořák. Les thuriféraires inconditionnels du maître tchèque argueront bien de sa fidélité à l’esprit et au ...
Coffret Sanderling

Coffret Kurt Sanderling mieux que légendaire : historique

Pour qui veut recevoir et méditer une très grande leçon de direction d’orchestre, l’acquisition de ce coffret relève de la nécessité. Sous la baguette d’un Kurt Sanderling confronté à plusieurs compositeurs d’une redoutable inventivité orchestrale, les partitions les plus complexes retrouvent un lumineux équilibre, les épisodes les plus obscurs se nimbent d’une radieuse clarté, les contrastes les plus périlleux s’inscrivent dans une dynamique moins sèchement spéculative que profondément jubilatoire. Né ...
La Chauve-souris

La Chauve-souris

Mezzo À l’occasion des fêtes de fin et de début d’année, la chaîne Mezzo diffuse la célèbre opérette viennoise Die Fledermaus (La Chauve-souris, créée le 5 avril 1874), de Johann Strauss fils (1825-1899), dans sa production parisienne de 2001, enregistrée à l’Opéra-Bastille, mise en scène par Coline Serreau et dirigée par Armin Jordan. Pour sa comédie en musique, Strauss reprend le livret d’une pièce destiné par Meilhac et Halévy à Offenbach, Le ...