CD

Xavier de Maistre : la harpe symphonique

Xavier de Maistre : la harpe symphonique

Le répertoire pour harpe, riche de ses chef-d’œuvres inconnus, est fait de nombres de transcriptions, pour beaucoup issues du répertoire pour piano. Si la Fille aux cheveux de lins de Debussy ou la Berceuse de Fauré se prêtent aux sonorités de cet instrument, qui aurait pu croire de Vltava (la Moldau) de Smetana, pilier du répertoire symphonique, puisse autant sonner? Le jeu précis et vigoureux de Xavier de Maistre n’y est ...
Benjamin Britten : Concerto pour piano

Benjamin Britten : Concerto pour piano

Naxos enrichit son vaste catalogue d’un enregistrement supplémentaire en reprenant à son compte trois captations d’œuvres de Britten parues auparavant chez Collins Classics et datant de 1989 et 1990. Au cœur de cette parution se trouve le concerto pour piano op. 13. Le mouvement original « Récitatif et air », remplacé dans la version de 1945 par l’« Impromptu », est enregistré ici en première mondiale et est disposé à la fin du concerto. ...
jommelli-armida_abbandonata

Niccolò Jommelli : incandescente Armida par Christophe Rousset

C’est en juillet 1994 que les spectateurs du festival de Beaune découvraient le théâtre de Niccolò Jommelli avec cette Armida fulminante, héroïne à la démesure dramatique aussi fascinante que l’Armide de Lully. Un an plus tard, le label « Fnac Music », aujourd’hui disparu, publiait les séances d’enregistrement dirigées par Christophe Rousset, défricheur de l’opera-seria, post Händélien/Vivaldien, pré-Mozartien. La partition révèle l’étendue du génie lyrique de Jommelli salué de son vivant. C’est ...
Julia Fischer, Concertos russes

Julia Fischer, Concertos russes

La toute jeune Julia Fischer est apparue dernièrement sous la direction de Christoph Eschenbach lors du Festival Brahms au Théâtre Mogador (lire la chronique de notre collaborateur André Delacroix), et son présent enregistrement vient prouver qu’elle est une artiste exceptionnelle. Sous des dehors édulcorés (la crinière blonde de la violoniste, la graphie sensuelle de son nom peuvent évoquer quelque feuilleton télévisuel), la première production de la virtuose traite un programme ...
Joseph Haydn par Frédéric Vaysse-Knitter

Joseph Haydn par Frédéric Vaysse-Knitter

Existe-t-il un espace de liberté interprétative entre le pianoforte authentique mais un peu rugueux et sec d’un Paul Badura-Skoda (Astrée) et la rare perfection presque rigide d’un Alfred Brendel (Philips) sur piano moderne? Un jeune pianiste français d’origine polonaise, Frédéric Vaysse-Knitter, nous permet de l’affirmer dès l’écoute de son interprétation d’un choix de sonates de Joseph Haydn. Son parcours musical déjà balisé de belles rencontres et de fructueuses réalisations l’a suffisamment ...
Un Bajazet vocalement somptueux

Un Bajazet vocalement somptueux dirigé par Fabio Biondi

Après la révélation d’Arsilda, partition inconnue de jeunesse (paru sous l’étiquette CPO), nouvelle découverte vivaldienne, nouveau fleuron, -de la pleine maturité cette fois - qui dévoile, si l’on en doutait encore, le génie lyrique du Prêtre Rosso, égal de ses contemporains : Haendel et Rameau. Pourtant si Vivaldi montre ici qu’il excelle dans le registre expressif tragique voire funèbre, ses ouvrages demeurent rares dans les programmations actuelles, en particulier comparés à ...
Anima Eterna

Pour les couleurs d’Anima Eterna dans Rimski-Korsakov et Borodine

Nikolaï Rimski-Korsakov et Alexandre Borodine, tout deux membres du groupe des Cinq, ont profondément renouvelé l’esthétique de la musique savante russe du XIXe siècle. Pourtant, aucun des deux ne fut musicien professionnel au départ. L’école des cadets de la marine de Saint Pétersbourg pour Rimski Korsakov et l’Académie Militaire de Médecine et de Chimie pour Borodine, les détournent toujours un peu de leur dessein de compositeur. Shéhérazade, la Grande Pâque ...
Telemann et Fasch par l’ensemble Harmonie Universelle

Telemann et Fasch par l’ensemble Harmonie Universelle

Le tout nouveau label Eloquentia (lire notre présentation) nous dit vouloir mettre « tout en œuvre pour servir et faire découvrir la musique et les artistes dans un esprit de confiance et de qualité ». C’est donc dans un esprit de reconquête d’une musique instrumentale allemande du début du XVIIIe siècle que prend ici racine la volonté de proposer autre chose. Si Vivaldi et Lully sont les génies avérés de l’époque et ...
Sir Roger Norrington : Un Wagner démaquillé pour un Tchaïkovsky purifié

Sir Roger Norrington : Un Wagner démaquillé pour un Tchaïkovsky purifié

Un géant méconnu en France (son horizon cardinal comprend Londres, Berlin, Vienne, Stuttgart : Paris est absent, à quelques très rares exceptions près*). Une figure de la musique vivante telle qu’il n’en existe plus, ou de moins en moins : c’est que malgré son grand âge, à 70 ans passés, « Sir Roger » perpétue avec humilité mais opiniâtreté, une quête qui sait poser les questions fondamentales de l’interprétation et de la pratique instrumentale. ...
Eloquentia

Eloquentia, création d’un label

Dans un contexte économique des années 90 où les majors rognaient de plus en plus sur leur budget Musique Classique (ils continuent d’ailleurs), où des labels prestigieux (Erato, Teldec, …) disparaissaient à jamais en laissant derrière eux des montagnes de désespoir pour des mélomanes devenus fatalistes, nous avions oublié de croire en la passion de ceux qui les créent et les portent au quotidien. Nous avons aujourd’hui la chance de goûter ...
Ensemble Les Agrémens ou Quatre Wallons à Paris

Ensemble Les Agrémens ou Quatre Wallons à Paris

Ce CD est l’occasion d’une rencontre avec le Concert Spirituel et des rapports de quatre compositeurs (parfois quelque peu oubliés de l’histoire) avec cette institution essentielle de la vie musicale parisienne que fut le Concert Spirituel. Le premier d’entre eux, François-Joseph Gossec est considéré comme l’un des grands acteurs de la musique à la gloire de la révolution et de la république. En témoignent ces quelques titres, véritables professions de ...
Quatuor Ysaÿe, un nouveau Beethoven

Quatuor Ysaÿe, un nouveau Beethoven

« Tout le divin sur terre n’est que pensée vive et claire. Les pierres dans le cours des heures s’ajoutent aux pierres, lentement … » C’est dans cet esprit de connivence avec Schiller que les Ysaÿe viennent d’enregistrer un nouveau cycle des compositions de Beethoven, présenté en avant première aux « Folles Journées de Nantes 2005 ». Graver des œuvres peu jouées ou même méconnues comme les arrangements autographiques de la Sonate pour piano ...
Concerti napoletani per violoncello

Concerti napoletani per violoncello

L’histoire de ce disque est la rencontre entre Gaetano Nasillo et Chiara Banchini accompagnée de son Ensemble 415. Les artistes font revivre quatre compositeurs italiens du XVIIIe siècle qui ont particulièrement écrit pour le violoncelle. L’instrument tout récent à l’époque va inévitablement remplacer sa cousine, la viole de gambe. Celle dernière accompagne encore magnifiquement la voix humaine et sait rester discrète alors que le violoncelle prend, quant à lui, entièrement ...
Il Tigrane ? décevant…

Il Tigrane ? décevant…

Toutes les partitions méritent-elles d’être exhumées à la justification de diversifier notre univers musical et dans ce cas précis la connaissance des opéras de Vivaldi? Un néophyte curieux de découvrir les opéras du prêtre roux et qui commencerait par ce disque aurait sans doute bien du mal à s’enthousiasmer. Il Tigrane présenté ici en version « light » ne propose que le second acte de l’ouvrage et fait alterner avec une monotonie rare ...
Un Orphée pas tout à fait authentique…

Un Orphée pas tout à fait authentique…

L’Orphée de Gluck reste un grand « must » dans toute discothèque moyenne, il représente même souvent pour les mélomanes l’exemple parfait du classicisme lyrique. Mais quel Orphée de Gluck? Il existe quatre grandes versions de l’opéra, trois de la main du compositeur et une révision : la version, que l’on peut appeler « originelle », en italien, écrite pour un Orphée castrat alto, une version dite « de Gênes », en italien encore et où Orphée est ...
André Caplet, Harpe sauvage

André Caplet, Harpe sauvage

Un enregistrement consacré à la harpe n’est pas si courant, et bien que les Divertissements et le Conte Fantastique de Caplet ou les Danses de Debussy soient devenus des classiques du genre, leurs apparitions au concert ou au CD sont rares. Sans parler des pièces de Florent Schmitt ou Henriette Renié. La harpe en ce début de XXe siècle connaît une grande évolution. Déjà en 1800 Erard la dote de ses ...
Le mandarin ou l’incarnation de la sensualité

Le mandarin par Marin Alsop ou l’incarnation de la sensualité

Première femme à avoir dirigé l’orchestre du Concertgebow d’Amsterdam, Marin Alsop est chef principal du Bournemouth Symphony Orchestra depuis 2002. Formée sous les tutelles de Bernstein et d’Ozawa, elle est une des rares femmes chef d’orchestre à diriger de nombreuses formations prestigieuses telles que les Philharmoniques de New York et de Londres. Ses enregistrements pour le label Naxos montrent son éclectisme et sa volonté de traiter des répertoires trop peu ...
Un grand Fabio Biondi

Un grand Fabio Biondi

« Comment pourrais-je me rappeler tout ce que j’ai écrit pour les instruments à vent? Je me suis spécialisé surtout en écriture en trio, en travaillant de façon que la seconde partie paraisse semblable à la première et que la basse suive une mélodie naturelle et une harmonie qui s’approche de celle des deux parties, de manière que chaque note ne soit qu’ainsi et pas autrement ». Cette phrase de Telemann autorise une ...
naive_gardiner_cantates_bach-300x2751

Les Cantates de Bach par Gardiner Vol. 1

Premiers albums d’une nouvelle intégrale des cantates de Bach… Un nouveau cycle quand Koopmann et plus récemment Suzuki poursuivent la leur, sans omettre celles plus anciennes de Harnoncourt/Leonhardt et Rilling, toujours disponibles au catalogue ? Très vite, la surprise remplace le scepticisme. L’écoute révèle une lecture, une vision, une sensibilité qui s’imposent peu à peu en nous faisant entendre un Bach humain, fervent, superbement incarné. Les conditions des enregistrements et le contexte ...
herreweghe_bach_vol8

Les Cantates de Bach par Gardiner Vol. 8

Suite de la première livraison de l’intégrale des cantates d’église de Johann Sebastian Bach par Sir John Eliot Gardiner (lire notre critique du volume 1 : ici). Les options du chef, qui a convaincu tout autant dans le répertoire romantique avec son « orchestre romantique et révolutionnaire » (songez à Berlioz par exemple et précisément ses « Troyens » parus en DVD), s’imposent d’emblée comme les clés d’une vision expurgée, limpide, d’une pureté poétique qui ...
D. de Williencourt et les concertos de Haydn

D. de Williencourt et les concertos de Haydn

La reconnaissance d’un artiste ne se retrouve pas forcément dans les lauriers des concours qui participent invariablement d’une certaine gymnastique musicale internationale. Dominique de Williencourt a déjà fait ses preuves en temps utile et nous proposons aujourd’hui de défendre la pérennité d’un artiste qui s’engage dans tous ses projets. Il est le fondateur du festival de La Prée où les artistes, sculpteurs, peintres et compositeurs sont accueillis dans une sérénité ...
Haydn Creation

Excellente Création de Haydn par Andreas Spering

A notre connaissance, le catalogue Naxos, pourtant très fourni, et de choses autrement plus rares, ne comportait jusqu’à présent aucune version du plus célèbre des oratorios de Joseph Haydn, Die Schöpfung. Cette lacune est désormais comblée, et de belle manière, par un album qui a toutes ses chances face à une concurrence pourtant pléthorique, représentée en premier lieu par les enregistrements de Harnoncourt, Karajan, Bernstein ou encore Kuijken ou Gardiner ...
Saïd Meftahi et l’Art du « Malhoune »

Saïd Meftahi et l’Art du « Malhoune »

Le 3 novembre dernier, ResMusica. com rencontrait Saïd El Meftahi l’un des grands Maîtres de la poésie chantée typiquement marocaine qu’est le « Malhoune » ou encore « Melhoun » (Lire notre entretien). L’artiste nous offrait aussi un texte de présentation de son Art aux multiples facettes (Lire L’Art du Melhoun par Saïd El Meftahi). Il nous revient aujourd’hui avec la sortie d’un CD comportant quatre titres : Naker Lahsaan (L’Adieu à l’ingrate), Mezzine Oussoulek ...
Scarlatti, sonates pour clavecin, vol 2

Sonates de Domenico Scarlatti par Pierre Hantaï

Chacun sait que Domenico Scarlatti a composé un nombre faramineux de sonates pour clavier seul en un seul mouvement : 555 ! Avec cet immense corpus Scarlatti se positionne sans conteste au sommet du genre, dépassant l’ancien style contrapuntique au profit d’une musique homophonique, chantante, joliment ornementée. Il confère à ses pièces davantage de vie, de fantaisie et d’innovations techniques (croisement des mains, sons répétés, modulations osées, opposition des tonalités, ébauche de ...
Mélodies inédites de Jules Verne 1ere mondiale

Mélodies inédites de Jules Verne en 1ere mondiale

A l’occasion du centième anniversaire de la mort de Jules Verne, le label Mirare que dirige René Martin – génial créateur de la Folle Journée de Nantes - édite le premier enregistrement mondial des mélodies de Jules Verne et de son ami le compositeur Aristide Hignard. Si cette œuvre mérite une attention toute particulière, c’est tant par l’originalité de son contexte (jeunes étudiants à Paris, Verne et Hignard ont composé ...
Haydn : Symphonies n°91 & 92 « Oxford »

Haydn : Symphonies n°91 & 92 « Oxford » par René Jacobs

L’automne passé, Les Saisons de Haydn sous la baguette de René Jacobs placé à la tête de ce même Orchestre baroque de Freiburg in Breisgau suscitaient un unisson de louanges (lire l’article). Chaque parution de la phalange allemande est un réel bonheur, à l’instar — également — de ce CD de concerti du protégé des Esterházy, concerti par ailleurs défendus merveilleusement par Andreas Staier et Gottfried von der Goltz (lire l’article). La ...
Clara Schumann

Clara Schumann par Stefania Rinaldi

On connaît l’importance historique de Clara Schumann, compagne et inspiratrice du génial Robert, pianiste virtuose exceptionnelle et amie indéfectible du grand Brahms. Par contre, on connaît beaucoup moins bien sa carrière de compositrice. Bien sûr, elle laisse un catalogue assez restreint mais de qualité quand même. Sans atteindre les sommets régulièrement fréquentés par les deux créateurs cités, elle s’avère suffisamment capable et douée pour confier quelques œuvres à la postérité. ...
Arsilda, Regina di Ponto

Arsilda, Regina di Ponto d’Antonio Vivaldi

Sur la dernière décennie, le disque se passionne pour Vivaldi. Naïve construit peu à peu sa discographie : récemment, la fureur passionnelle d’un Orlando Furioso anthologique nous avait convaincu (lire notre critique ici). C’est du côté d’un autre label cette fois que se présente un nouveau jalon. Cette « Arsilda, Reine du Pont » apporte sa contribution pour la réhabilitation actuelle d’un « Don Vivaldi », magicien des planches. Avant l’éclosion de cet ...
Lise de la Salle et l’équilibre « Bach Liszt »

Lise de la Salle et l’équilibre « Bach Liszt »

Lise de la Salle avait quatorze ans lorsqu’elle enregistra sous le label Naïve un premier disque consacré à des œuvres pour piano de Rachmaninov et Ravel. Passé l’étonnement d’apprendre qu’une si jeune pianiste pouvait déjà graver au disque des œuvres qui requièrent une pleine maturité artistique et technique, le public et la critique ont, à l’époque, unanimement salué la performance. Ne nous égarons pas toutefois, la pianiste cherbourgeoise ne peut ...
Le Miroir Recomposé de 3 musiciens baroques

Le Miroir Recomposé de 3 musiciens baroques

À l’instigation de la claveciniste Paola Erdas et en hommage personnel « à Andrea », trois musiciens prennent la parole à la « première personne » de par l’emblème du miroir, illusion baroque, que Gilles Cantagrel nous présente, dans la notice, agrémenté de l’histoire de sa facture à Venise et à Paris. Est-ce simplement cela le Baroque? Une illusion superficielle? Ou bien une « Psyché » (âme, papillon, déesse et miroir)? Le miroir est surtout le doute de l’homme ...