Resmusica_728x90mm - Cello players

CD

charpentier_oliviervernet

Noël méditatif et grave de Charpentier par Olivier Vernet

Au vu de l’intitulé de ce second disque par les mêmes interprètes (Olivier Vernet et l’ensemble « In Ore mel » qu’il vient de fonder (2003), qu’on ne s’attende pas à trouver ici quelque chose du genre Où s’en vont ces gais bergers ? ou, d’une façon générale, le caractère des Noëls populaires intégrés à la célèbre Messe de Minuit du compositeur. Et à propos du compositeur, il est à remarquer que sur ...
Marie-Nicole Lemieux interprète Brahms

Marie-Nicole Lemieux interprète Brahms

Nous la reconnaissons à sa tessiture rare de contralto, l’un des plus beaux du siècle naissant. Son chant inaugure son propre mode car il est singularité absolue. On ne produit pas la beauté en série. Sa voix est unique et provient de la terre, elle en conserve l’odeur du terreau, elle est le fruit d’une culture, elle est la contingence des lois de la nature. Une voix du Nord et ...
L’indépendance de Renée Fleming

L’indépendance de Renée Fleming

En ces temps où le répertoire baroque est devenu le domaine quasiment exclusif des spécialistes, Renée Fleming démontre une fois de plus son indépendance. Le programme est intéressant. Il contient des airs célèbres — « Lascia ch’io pianga » (Rinaldo), « V’adoro pupille » (Giulio Cesare), « Ombra mai fu » (Serse) — mais aussi des extraits d’œuvres peu jouées telles que Semele, Lotario ou Alexander Balus. Deuxième atout : le jeu inspiré et évocateur de l’Orchestra ...
Mozart sans grâce

Mozart sans grâce

Prise de son un peu fatigante, texte de présentation des œuvres intéressant mais mal traduit, nombreuses fautes de frappe (jusque dans le nom du site du label !). Rien sur les interprètes. Part très peu connue de sa production pour piano, les œuvres pour piano à quatre mains de Mozart ne sont pas pour autant négligeables et contiennent quelques pages de la plus haute inspiration. Témoins ces deux sonates de vastes proportions, ...
Benvenuto Cellini. Des voix d’airain pour un opéra de feu.

Benvenuto Cellini version Nelson, des voix d’airain pour un opéra de feu

Une absence de plus de trente ans au catalogue discographique officiel - la première de Colin Davis remonte à 1972 - prouve a posteriori à quel point l’échec subi en 1838 à Paris a été cruel pour le jeune et fougueux compositeur de 35 ans. Pourtant l’œuvre de Berlioz à l’instar de celle de son illustre modèle florentin, aurait mérité un meilleur sort. Rien ne fut plus injuste que sa ...
Heinrich Schütz

Heinrich Schütz – Histoire de la Nativité

Parmi les œuvres de l’éminent Kappelmeister de la Cour de Dresde, l’Histoire de la Nativité est, à juste titre, considérée comme l’un de ses chefs-d’œuvre, avec les Passions et le Magnificat : autant de partitions composées dans les dernières années de sa vie. Elles représentent en effet une période où le compositeur ayant de longue date assimilé tradition chorale allemande et les techniques polyphoniques italiennes (à la suite de deux voyages-séjours ...
Sandrine Piau interprète Haendel

Attention danger, Sandrine Piau interprète Haendel !

Attention ! Ce disque est dangereux… Chers lecteurs, la déontologie journalistique nous oblige à vous prévenir contre ce disque : les risques d’addiction graves sont maintenant prouvés. Dès la première écoute, les symptômes apparaissent : jubilation, plaisir intense, envie irrépressible de le réécouter et même, chez certains sujets, une tendance à embrasser la pochette ou à se prosterner devant sa chaîne hifi ! L’OMS vient de l’inscrire sur la liste des drogues dures et les ...
Chostakovitch : effrayante, terrifiante symphonie

Chostakovitch par Gergiev : effrayante, terrifiante 4ème symphonie

Les auditeurs ont beaucoup de chance de pouvoir entendre aujourd’hui la quatrième symphonie de Dimitri Chostakovitch (1906-1975). Composée en 1936, l’œuvre ne fut pas tout de suite exécutée en public. Il faudra attendre Décembre 1961 pour que l’œuvre soit crée sous la baguette de Kyrill Kondrashin à Moscou et surtout la reconstitution de la partition à partir d’un arrangement pour deux pianos et des parties orchestrales, le texte original ayant ...
Mahler/Chailly : Brumes persistantes sur la IXe Symphonie

Mahler/Chailly : Brumes persistantes sur la IXe Symphonie

Portée aux nues par Alban Berg, visionnaire et expérimentale voire plus audacieuse que bien des œuvres des « modernistes »— Webern, Schönberg et Berg — avec l’Andante comodo initial, la Symphonie n°9 de Gustav Mahler est une montagne musicale qui repousse les frontières connues de la forme, dans l’esprit et l’intuition des mondes perceptibles par nos sens familiers. Des ivresses tendres du début aux spasmes les plus convulsifs, tout œuvre ici vers ...
Ravel : Une intégrale de la Musique de Chambre

Intégrale en sérénité de la musique de chambre de Ravel

Si Ravel s’est fait une place dans l’Olympe des compositeurs français pour la plupart de ses créations scéniques, orchestrales et pianistiques, il est - pour une élite - porté aux nues pour ses œuvres de musique de chambre. Élève de Fauré, il reste l’un des maîtres d’un raffinement musical extrême et devient l’un des chaînons manquants qui permettent à la musique française de briller dans une Europe, aux côtés de ...
Natalie Dessay : Amor

Natalie Dessay : Amor

Si le sommet de la carrière de Natalie Dessay avait eu lieu il y a à peine 20 ou 30 ans, ses fans auraient pu se régaler de plusieurs intégrales de cette grande straussienne. Sa Zerbinetta aurait été conservée pour l’éternité - tout comme sa Sophie ou son Aminta. En ces temps de crise, par contre, un CD comme celui-ci nous paraît presqu’un luxe. C’est qu’il ne s’agit pas d’une ...
Rachmaninov par B. L. Gelber

Rachmaninov par B. L. Gelber

Bruno Leonardo Gelber se fait assez rare au disque. C’est tant mieux pour ceux qui ont la chance de pouvoir le suivre ou le rejoindre au concert. Chacun d’eux est en effet une prise de risque, nous ne l’avons jamais vu ne pas se mettre en danger. D’où l’intérêt de cet enregistrement public qui n’est pas non plus celui de n’importe quelle œuvre ! Le toucher de Bruno Leonardo Gelber est reconnaissable ...
Anne Sofie von Otter, mélodies baroques

Anne Sofie von Otter, mélodies baroques

Six ans après la parution d’un premier récital baroque (Lamenti, DG 457617-2) Anne Sofie von Otter nous propose un nouveau disque sur cette période riche en merveilles vocales et que la cantatrice a toujours fort bien servie sur scène (preuve en est son interprétation majeure d’Ottavia dans L’Incoronazione di Poppea de Monteverdi au TCE tout récemment). Contrairement à son premier opus baroque, les pièces présentées ici sont avec accompagnement de continuo ...
Michel Merlet, L’Art du canon

Michel Merlet, L’Art du canon

Plus connu aujourd’hui comme pédagogue — il est professeur d’écriture au CNSMDP et enseigne la composition à l’Ecole Normale — Michel Merlet n’en poursuit pas moins son activité de compositeur, en marge des courants actuels certes, mais fort d’un métier qui lui a valu en 1966 le grand prix de Rome et bon nombre d’autres récompenses (prix Jacques Durand, Sacem, prix international de Naples etc.. ). Après un premier album chez ...
Collard en Majesté

Concerto pour piano de Pierre Sancan, Jean-Philippe Collard en Majesté

Trois révélations en une, ce n’est plus un disque, c’est un cadeau. Le retour au disque du plus éblouissant des pianistes français se devait d’être un événement : il l’est ! Relativement peu présent dans les festivals à la mode hexagonale, Jean-Philippe Collard mène une très belle carrière sur les continents nord et sud américain, australien ou extrême-oriental. La France a ses péchés mignons, ses modes qui parfois tombent d’aéronefs et puis ...
J. S. Bach : Sei suonate à Cembalo certato è violino solo

J. S. Bach : Sei suonate à Cembalo certato è violino solo

Comme le rappelle Gilles Cantagrel dans le très beau texte qui accompagne cette non moins belle production Alpha, le violon faisait plus que simplement partie intégrante des compétences musicales de Johann Sebastian Bach. Si l’on en croit les témoignages historiques, Bach aurait abordé la musique d’abord par le violon, et non au travers des seuls instruments à clavier. Plusieurs faits viennent étayer cette thèse. Son père Johann Ambrosius, directeur de ...
Benjamin Britten, Songs avec orchestre

Benjamin Britten, songs avec orchestre

La soprano Felicity Lott qui sert à foison et surtout avec bonheur les rôles les plus enlevés des opérettes d’Offenbach sur les plus grandes scènes européennes, aborde avec l’English Chamber Orchestra les cycles de mélodies orchestrales en langue française de Britten, alors que Phyllis Bryn-Julson, qui fit ses débuts en 1966 dans le rôle-titre de Lulu à Boston, livre Our Hunting Fathers, la partie anglophone du disque. La phalange et ...
La vie est un passage

La vie est un passage

Après nous avoir gratifié d’un premier enregistrement de musiques Sépharades, La Roza Enflorese nous revient aujourd’hui avec un deuxième non moins excellent enregistrement de cette musique du Monde qu’il est important de connaître pour parfaire notre culture de mélomane averti. Ces musiciens chercheurs savent nous offrir ce moment délicieux d’une re-création de musique ancienne en ce début du XXIe siècle. Bernard Mouton et ses complices nous transportent dans un monde de ...
Epure d’une symphonie

Epure d’une symphonie

Par ce volume 21, Naxos continue avec succès son intégrale de l’œuvre pour piano de Liszt, pour l’heure seule rivale à l’intégrale très remarquée de Leslie Howard chez Hyperion qui compte elle 57 disques. Naxos a préféré confier les divers volumes de cette vaste entreprise, regroupant plus logiquement les œuvres par thème et non chronologiquement, à différents pianistes. Ce n’est en soi pas une mauvaise idée, d’autant que nous ont ...
Argerich embrasse Beethoven

Argerich embrasse Beethoven

La sortie d'un nouvel enregistrement de Martha Argerich constitue toujours un petit événement dans le cercle des mélomanes. Incroyable phénomène, aussi imprévisible que généreuse, la Lionne est devenue depuis ses débuts aux Concours de Bolzano et Genève à la fin des années 1950, une véritable légende. L'une des très rares artistes « classiques » vivantes à avoir de si fervents admirateurs à travers le monde. Une diva du piano… Ses enregistrements mythiques ...
Canteloube et les Chants d’Auvergne

Splendides Chants d’Auvergne par Véronique Gens

S’il fut l’élève de Vincent d’Indy et Charles Bordes, deux disciples de César Franck, les compositions (dont trois opéras) de Marie-Joseph Canteloube de Malaret — plus connu sous le nom de Joseph Canteloube — ne rencontrèrent jamais un succès retentissant. Membre de l’Action Française, il s’intéressa vivement aux traditions musicales régionales. Et c’est en tant que collectionneur de ces musiques qu’il a trouvé sa place dans l’histoire de la musique ...
Le  Maître de Lübeck et le « chercheur d’orgue »

Buxtehude par André Isoir, le Maître de Lübeck et le « chercheur d’orgue »

Il y a peu, à l’occasion du dernier disque de Christophe Rousset, Les suites Françaises, nous évoquions l’extraordinaire richesse de l’œuvre de Bach. Si l’on examine de plus près celle d’un de ses illustres maîtres, Dietrich Buxtehude, on comprend mieux pourquoi le jeune Johann Sebastian, alors âgé de vingt ans, fit en 1705 le fameux voyage d’Arnstadt à Lübeck, et pourquoi sa visite, prévue au départ pour quatre semaines, dura ...
Les Vêpres de la Vierge ... un cadeau de Noël tout trouvé ?

Les Vêpres de la Vierge … un cadeau de Noël tout trouvé ?

En ce mois de novembre, vous commenciez à vous inquiéter de trouver un cadeau de Noël pour votre oncle Jules, amateur de livres d’art, votre tante Germaine, grenouille de bénitier, votre cousin Alphonse, baroqueux invétéré, et votre grande sœur, amoureuse de belle musique. Ne cherchez plus, car le nouveau coffret des Vêpres de la Vierge édité par Naïve les contentera tous ! Tout d’abord l’objet est beau, magnifique même, luxueux, du format ...
Leonard Bernstein : Mass

Mass de Leonard Bernstein par Kent Nagano

Le XXe siècle a vu, dans le domaine de la musique religieuse, la plus riche des recherches artistiques, tant sur le fond que sur la forme des œuvres. Confrontés aux grandes messes et oratorios de concert du XIXe, les compositeurs ont cherché à simplifier et diversifier le discours religieux, tout en illustrant les profonds doutes du croyant durant un siècle déchiré par la guerre et bouleversé par la révolution technologique. ...
suites_bach_rousset

Suites de Bach par Christophe Rousset, l’élégance de la passion…

A priori, les suites pour clavecin BWV 812 à 817 ne semblent pas être plus « françaises » que celles qui les précèdent, dites pourtant « anglaises ». En fait, aucun des manuscrits, autographes ou non, ne porte cette mention. Le biographe Forkel en 1802, les qualifiera de « françaises », parce qu’à son sens « écrites dans le goût français ». Or, un examen plus approfondi plaiderait plutôt pour que ce soient les Suites anglaises qui méritent ...
L’art de toucher la basse de viole

L’art de toucher la basse de viole

On connaît mal la vie de Monsieur de Sainte-Colombe (pas même son prénom) malgré le très beau roman de Pascal Quignard Tous les matins du monde adapté à l’écran par le cinéaste Alain Corneau. Les récentes recherches du musicologue et gambiste américain Jonathan Dunford semblent apporter un éclairage sensiblement différent du portrait campé par l’écrivain sans remettre en cause cependant l’existence de ses deux filles musiciennes et de son élève ...
Sur l’île d’Alcina…

Orlando Furioso de Vivaldi par Spinosi : Sur l’île d’Alcina…

Ça tempête sec chez Antonio Vivaldi ! Voici une lecture houleuse où les vertiges musicaux et sentimentaux frémissent à toutes voiles sur une mer instrumentale des plus imprévisibles. Trois raisons font de la présente gravure, une référence incontournable. 1) Sa nature inédite : nous tenons là le premier enregistrement de l’Orlando Furioso, depuis sa création vénitienne en 1727 2) Son interprétation superlative : la sensibilité versatile du chef en résidence à Brest, Jean-Christophe Spinosi, (qui ...
Scarlatti en demi-teinte

Scarlatti en demi-teinte par Alain Planès

Après ses enregistrements Haydn, Alain Planès remonte le cours de l’histoire de la forme sonate et nous livre aujourd’hui sa version des 30 Essercizi de Domenico Scarlatti imprimés en 1738, seul recueil édité par le compositeur. Délaissant le piano moderne, il utilise ici un pianoforte Schantz datant des premières années du XIXe siècle et conservé à Milan. On aurait aimé que les textes — inexistant en français, sans la moindre ...
Athalie, sort de l’oubli

Helmuth Rilling sort Athalia de Mendelssohn de l’oubli

Dans l’ombre de la musique de scène du Songe d’une Nuit d’été et sans atteindre son degré de génie, Athalia reste néanmoins une œuvre profonde et personnelle de Felix Mendelssohn qui avait d’évidentes affinités avec ce genre musical aussi riche que difficile. Sur un argument librement adapté de Racine, lui-même inspiré par un récit biblique, l’histoire d’Athlalia est d’abord confiée au dialoguiste, ce qui rend l’ouvrage relativement indigeste pour les mélomanes ...
Hommage pastoral au Roi Soleil

Hommage pastoral au Roi Soleil

Si cette année du tricentenaire de sa mort assied définitivement Marc-Antoine Charpentier à une place de choix dans notre patrimoine artistique (par les concerts - en nombre - et les réalisations discographiques à ses œuvres consacrées), il faut bien admettre que cette consécration repose avant tout sur sa musique sacrée : Messes, Leçons de Ténèbres et autres Te Deum…. Aussi, ce disque-là aura-t-il au moins le mérite - et présente-t-il l’intérêt ...
 

tous les dossiers(1)